Gouvernement Ntsay : Démission dans deux semaines

Jacaranda
La cérémonie de présentation de vœux des membres du gouvernement avait un air de « veloma ».

Le compte à rebours commencera le mardi 8 janvier 2018 pour les membres de l’équipe gouvernementale, juste après la proclamation officielle par la HCC des résultats définitifs du second tour de l’élection présidentielle.

La cérémonie de présentation de vœux des membres du gouvernement au Premier ministre Ntsay Christian était l’occasion pour ce dernier, de remercier les uns et les autres pour « l’esprit de fraternité, de solidarité, de tolérance, de collaboration et de « fihavanana » qui a prévalu au sein de l’équipe ». Le locataire de Mahazoarivo a aussi dressé un bilan sommaire des actions gouvernementales, pour ne citer que la lutte contre l’insécurité et la tenue des élections, durant ses 6 mois d’exercice. Le gouvernement – composé de 30 membres – a été effectivement formé le 11 juin 2018. 7 jours après la nomination le 4 juin de l’actuel locataire de Mahazoarivo. Et ce, en application de la Décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018 relative à une requête en déchéance du Président de la République qui dispose en son article 5 que « le Premier ministre, Chef du gouvernement, exerce ses attributions prévues par la Loi fondamentale et reste en fonction jusqu’à l’investiture du nouveau Président de la République et ne peut être révoqué que par faute grave ou défaillance manifeste constatée par la Cour de céans ».

Date référence. On croit savoir que l’investiture du nouveau Président de la République se tiendrait d’ici à deux semaines. Selon le Considérant 10 de la Décision n°16-HCC/D3 du 03 mai 2018 portant sur la loi organique relative à l’élection du Président de la République, « la date du 25 janvier 2014, date de prestation de serment, est considérée comme une date référence pour enclencher le processus pour l’élection du Président de la République, ne doit pas forcément coïncider avec la date de prestation de serment du prochain Président élu ». En d’autres termes, la date du 25 janvier 2019 n’est pas impérative pour l’investiture du candidat qui sera proclamé élu Président de la République ce mardi 8 janvier par la HCC.

Mapar. C’est dire que la cérémonie d’investiture peut se tenir peu avant ou peu après le vendredi 25 janvier 2019. Compte tenu de la situation politique, la prestation de serment se déroulera probablement avant cette « date référence ». Le Premier ministre Ntsay Christian remettra dans la foulée, la démission de son gouvernement au nouveau Président de la République qui pourrait le reconduire et/ou le charger de l’expédition des affaires courantes en attendant la formation du prochain gouvernement. Dans tous les cas de figure, d’après la Décision de la HCC en date du 25 mai 2018, le PM sera proposé par le Mapar conformément aux dispositions de l’article 54 de la Constitution qui prévoit que « le Président de la République nomme le Premier ministre présenté par le parti ou le groupe de partis majoritaire à l’Assemblée nationale ». Et ce, sur la base de l’arrêt n°11-CES/AR.14 du 06 février 2014 portant proclamation officielle des élections législatives de la Quatrième République qui mettaient en tête la formation d’Andry Rajoelina. Si ce dernier est proclamé élu Président de la République ce mardi, il n’y aura pas de problème de cohabitation au niveau de l’Exécutif jusqu’aux prochaines législatives.

R. O

Share This Post

2 Comments - Write a Comment

  1. Au vu de ses résultats, il devrait être reconduit. On gagnerait en temps et en efficacité.

  2. · Edit

    Bravo à lui.Dans une situation très difficile ,on peut dire qu’il a bien accompli sa mission

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.