Place du 13 Mai : Trois arrestations et les manifestants dispersés par des grenades lacrymogènes

Jacaranda
Le ciel a été noir de gaz lacrymogène samedi dernier sur la Place du 13 Mai.

L’intervention des éléments des forces de l’ordre a été plus musclée qu’auparavant samedi dernier.

Le Parvis de l’Hôtel de ville d’Analakely a été de nouveau interdit durant le week -end aux manifestants qui réclament la vérité sur l’élection présidentielle du 19 décembre dernier. La plus forte présence des éléments de l’Emmo (Etat Major Mixte Opérationnel composé des éléments de la gendarmerie, de l’Armée et de la Police nationale) a été enregistrée samedi dernier sur la Place du 13 Mai. Le Préfet de police Angelo Ravelonarivo, premier responsable du maintien de l’ordre public au niveau de la commune urbaine d’Antananarivo, a campé sur sa position en maintenant la réquisition qu’il a délivrée depuis quelques jours. La première grenade lacrymogène a explosé à 12h. Et la dernière a été lancée contre les manifestants à 16h30.Un manifestant a été blessé par un débris de grenade qui a touché son crâne. Les éléments des forces de l’ordre ont opéré trois arrestations parmi les manifestants sans qu’on sache exactement jusqu’ici les infractions commises par ces individus arrêtés qui seraient déférés au Parquet d’Anosy ce jour. Des faux et des vrais cocktails molotov ont été également découverts sans qu’on n’arrive pas à en identifier jusqu’à présent les commanditaires. Seul le résultat des enquêtes répondra aux questions posées autour de ce qui s’est passé samedi dernier sur la Place du 13 Mai. A Paris, des membres de la diaspora malgache ont également manifesté sur la Place de la République.

Dernier mot. Le dernier mot appartient à la Haute Cour Constitutionnelle qui proclamera demain à 15h les résultats définitifs du scrutin du 19 décembre. La décision de cette seule juridiction habilitée est très attendue par les communautés nationales et internationales. La HCC confirmera-t-elle les résultats provisoires proclamés par la Commission Electorale Nationale Indépendante ? 305 requêtes ont été déposées à Ambohidahy dans le délai imparti à cette procédure. La majorité de ces requêtes ont été formulées par l’équipe du candidat Marc Ravalomanana qui a constaté des anomalies, des irrégularités et des fraudes dans le processus électoral. En attendant le verdict de la HCC, force est de constater que les deux candidats qui s’affrontaient au second tour brillent par leur silence. Par contre sur la Place du 13 Mai, ceux qui réclament la justice et la vérité sur les résultats du scrutin du 19 décembre s’activent, persistant et signant que leur choix a été détourné. En tout cas, la balle est dans le camp de la Haute Cour Constitutionnelle. Elle a la lourde responsabilité de restaurer la stabilité politique dans le pays. Cette fois-ci, comme elle a décidé à l’époque sur la déchéance du président de la République Hery Rajaonarimampianina, la HCC serait amenée à tenir compte des paramètres politiques et non seulement juridiques, dans sa décision. A rappeler que dans son discours prononcé lors de la proclamation des résultats provisoires du scrutin du 19 décembre, le président de la CENI, Me Hery Rakotomanana a demandé aux deux candidats finalistes de s’entendre.

  1. Eugène

Share This Post

6 Comments - Write a Comment

  1. Tsy mbola Andry Rajoelina na Marc Ravalomanana no hanavotra an’ny Madagascar,samy mbola Tehran-doha any ivelany ireo,Ilaina ny fiaraha-miasa aminy any ivelany saingy miangavy mba aminy fangaraharahana ka hifantoka tanteraka sy mivantana any aminy vahoaka ifotony avy hatrany izany fa tsy hijanona ao anaty paisiny mpitondra olim-bitsy ary tsy aminy fomba hoentiny mpitondra nifandimby izay sy ny mbola hitondrany izay hoavy eo,fananantsika no hoentina hiaraka hiasa aminy any ivelany ka raha amidy ny vatosoa sy volamena ary ireo arena rehetra ananantsika ireo dia ataovo mazava tsara,sahia mijoro sy mitaky izany fananantsika izay hibodoany firenena vahiny ireo

  2. Dia tsy hihiratra mihitsy ve ny Malagasy fa matyimaty @ vola kely nomena azy mba hifidy mpandrava ? Vola be avy any @ « reny malala »-ny sasdany daholo ireny ary tsy maintsy haveri8na na @ fomba ahoana na @ fomba ahoana. jereo ireo tany afrikanina miteny frantsay fa eo ambany vahoan’ny frantsay daholo. jereo kely anie i Gabon e, efa ho roa taona izao ry zareo no nitolona nanao hoe efa 64 taona dia BONGO foana no nitondra an’i Gabon. Firenena mahantra, manana solitany tsy toko tsy forohana. Ao ohatra ny ELF no makany ny tena harenanany. Io firenena io no an’isan’ny tafiditra lalina indra @ frantsafrika miaraka @ cameroun sy Sénégal.

    Isika Malagasy dia miraraka tsy ankijanona @ tany , ary raha vao mba mitraka dia ny Malagasy ihany no hampiasain’ny vazaha handrava.
    Eto @ fangalana be vava t@ ity fifidianana ity ohatra dia maro no nikipy hoe nisy ny tsy fetezana, ary nanararaotra ny fanetre-tenan’ny hafa ny @ hisian’ny fifidianana, fa nanomana halatra bevava, toy ny fifidianana olona, fanambakana saim-bahoaka, ary ny fampiasana fahefana, toy ity praiminisitra miasa hoan’i rajoelina ity.
    Raha tiantsika hisy fiainana vanona eto Madagasikara dia mila mijoro manohitra ny halatra isika ary tsy manaiky ny faneren’ireto vondrona iraisam-pirenena hampiasain’ny frantsay ireto.

  3. Io koa Gabon, izahay nahazo ny indépendance tamin’ny France, fa misy coup d’état. Miditra an-tsehatra ny miaramila… Reporter ny famoahan’ny CENI résultats any Congo… Miditra an-tsehatra ihany koa ny miaramila! Ny hitovizan’ireo firenena ireo amintsika eto Madagasikara dia samy zanan-tany frantsay. Araka izany mila fantatry ny gasy hoe avy aiza marina no misy ny mpibaiko ireo miaramila ireo? Olona tsy te-hampiharihary ny fahamarinana? Foanana ny écrant géant, arovana ny parvis, …! Ny gasy tsy mandohalika e !

  4. Tous ceux qui sont succèdes au Pouvoir après Tsiranana étaient des Grands voleurs , assassins ,corrompus , menteurs et fossoyeurs en citant Mr Ratsiraka (ambaniandro de la cote) qui a voulu gardé le pouvoir avec son cisteme communiste donc réconilisation des gasy ensuite MR ( feu) Zafy manque de formation en polique se fait éjecter soit disant socialiste grasse à MR Mitterand après la chute de Berlin ensuite MR Ra8 ( ambaniandro ) qui en profite pour prendre le pouvoir avec les OCCIDENTS évincés MR Ratsiraka .Quand à l’élection présidentielle de 2018 MR Andry Rajoelina merite d’etre Président élu sans les militaires en espérant qu’il n’aura aucun militaire dans son ministériel

  5. Madagascar va rejoindre le RWANDA de Paul Kwagamé, un pays autrefois, a été détruit par la FRANCE AFRIQUE, mais le peuple s’était combattu au côté de leur président patriote; le Rwanda figure actuellement parmi le pays model de l’Afrique en matière de développement économique : le MIRACLE RWANDAI …Aujourd’hui, le peuple Malagasy veut sortir de cette domination coloniale aussi, le peuple ne veut plus les marionnettes de la reine mère pour piller les richesses du pays…cette tension qu’on assiste à Madagascar n’est plus une tension entre les K13 et K25, ça prend d’autres ampleur.La balle est dans le camp de la HCC…

  6. eh oui la peur de connaître la vérité se fait ressentir chez le 13, donc on interdit une manifestation qui devait se dérouler dans le calme, mais la VERITE ECLATERA UN JOUR, STOP AUX FRAUDES STOP AUX VOLEURS STOP AUX MAGOUILLEURS

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.