Gouvernement : 8 ministres assis entre deux « seza »

Les différents départements ministériels ne sont pas localisés en un seul endroit

Suite à la fusion de certains ministères, des membres de la nouvelle équipe gouvernementale se retrouvent avec deux voire trois bureaux localisés en des endroits différents.

Qui trop embrasse mal étreint. Certains ministres pourraient justifier ce proverbe qui signifie, qu’en entreprenant trop de choses à la fois, on risque de ne réussir à rien. Qui plus est, la plupart d’entre eux sont de nouveaux venus qui ne connaissent pas forcément les rouages et engrenages de l’appareil administratif malgache qui fonctionne au rythme du « moramora » alors que le nouveau président de la République veut justement travailler à l’allure d’un TGV.

Réseau interne. Il n’est pas exclu que la fusion de certains départements aggrave le laisser-aller au niveau des « mpiasam-panjakana ». Prenons le cas du ministère de l’Economie, des Finances et Budget où Richard Randriamandranto ne pourra pas être en même temps à Anosy et à Antananinarenina. Il est peu évident qu’il puisse se rendre d’une manière inopinée dans l’un ou dans l’autre des deux bâtiments où le personnel sera sûrement informé en temps réel de son arrivée ou de son départ, grâce au réseau interne.

Eparpillés. A moins d’avoir un don d’ubiquité, la ministre Marie Thérèse Volahaingo ne pourra pas non plus être à la fois à l’immeuble de l’Education nationale à Anosy et dans les locaux de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle sis dans l’enceinte du Complexe scolaire Ampefiloha. Même topo pour le ministre Lucien Fanomezantsoa puisque les bâtiments de l’Elevage, de l’Agriculture et de la Pêche sont éparpillés à Anosy et à Ampandrianomby, c’est-à-dire, d’un bout à l’autre de la ville.

Va-et-vient. Le ministre de l’Energie, de l’Eau et des Hydrocarbures devra aussi faire le va-et-vient entre Ambohijatovo Ambony et Ampandrianomby, faute de pouvoir centraliser tout le personnel en un même endroit. Son collègue des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, Joël Randriamandranto sera également assis entre deux « seza ». L’une à Anosy et l’autre à Tsimbazaza. En l’absence du ministre de tutelle de la Météo, le personnel pourrait en profiter pour faire la pluie et le beau temps.

Gyrophare. Jamais deux sans trois pour la ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Landisoa Rakotomalala dont les départements se trouvent respectivement à Anosy, Ambohidahy et aux 67 ha. La ministre de la Culture et de la Communication, Lalatiana Andriantongarivo Rakotondrazafy devra aussi partager son temps entre ses deux bureaux : Le premier à la Bibliothèque nationale à Anosy et le second à Nanisana. En revanche, Hajo Andrianainarivelo, un autre ministre assis sur ou entre deux « seza », n’aura qu’à descendre ou à monter (c’est selon) un étage à Anosy pour être tantôt à l’Aménagement du Territoire, tantôt aux Travaux Publics. Sans besoin de voiture ouvreuse ou de gyrophare pour se rendre d’un bureau à l’autre.

Projet « Tanamasoandro ». La question qui se pose est de savoir si l’éparpillement en différents endroits de leurs départements, les 8 ministres susnommés risquent de se disperser par rapport à la réalisation de leur contrat-programme respectif. A vouloir trop en faire, on finit par le faire mal. Et à force d’être partout, on risque d’être nulle part. Vivement la concrétisation du projet « Tanamasoandro » qui regroupera tous les ministères dans l’Atsimondrano. En attendant, ils devront Travailler à Grande Vitesse afin de garder leurs deux « seza » au soleil.

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

15 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Merci pour le journaliste d’avoir initié cette discussion mais je pense qu’il n’a pas fait suffisament de travail d’etudes et d’analyses pour bien asseoir sa vision des choses.
    En fait, faut se rappeler qu’un ministre n’est pas une personne qui est sencé tout faire et executé mais une personne qui va guider son ministere en bon LEADER, donc il doit faire preuve de bons sens et d’intelligence et de riguer pour attirer son ministere vers l’excelence et le resultat sans forcément etre présent physisquement partout.
    En fait, les ministres doivent tirer l’exemple des sociétés multinationales qui oeuvrent dans plusieurs pays, régions avec des chiffres d’affaire de plusieurs milliards de dollars, mais qui arrivent à se developper en sachant « faire danser son éléphant « de collaborateurs partout dans le monde, c’est la maniere dont les ministres doivent gerer son leadership qui feras de ses ministres un succes.
    POur ce faire, un bon choix de bon collaborateurs qui seront prets a faire le changement et à agir en bon patriotes et voulant vraiment jouer un role de vrai leader qui assurera la reussite d’un ministere et bien sur le choix des objectifs à satteindre avec priorites.

  2. le journaliste de midi qui a écrit cet article devrait se reférencier au gouvernement tsiranana-le nombre de ministeres a augmenté pour loger ses copains en politique bien que mada soit mondialement à la que en tout(pma-plpp).les ministères fusionnés pourront etre hebergé en un batiment comme du temps de la première république.

  3. Je pense que cet article est écrit ou suggéré par un ministre qui se dit qu’il est déjà excusé s’il ne fera pas grand’chose. Je ne suis qu’un chef de chantier mais j’ai des chantiers dans toute l’lle que j’arrive à très bien gérer simultanément malgré les distances. 8 ministres Incapable d’une si simple organisation (pardon : remise en ordre) ?! Quelle honte !!! Où va le Pays ? !!!!!

  4. laisse travail avant critiquer

  5. Afaka herintaona tokony efa ho vita ny batiments administratifs any Tanamasoandro.

  6. · Edit

    C’est article dit n’importe quoi,les important son de savoir faire et savoir organiser ton travail,il y un organigramme au sein de chaque ministère,donc ne pas un excuse pour le nouveau Ministre pour plusieurs supervisions ministérielles,nous souviens avant ne pas Secrétaire Général de la Gendarmerie,ne pas Ministre Technique et Proffessionel et le reste

  7. Bjr à tous, vous voulez la tête bien pleine, ou celle trop chargée ? On en a déjà vue les grands cerveaux , que ça soit, le mathématicien, expert comptable, professeur cardiologue. Pour ne pas citer que ceux susmentionné ; n’attire vos attention sur le cursus scolaire/ diplômes de feu Mao WC l’ex Président Chinois, Gandhi, Hitler …. . Et aussi j’aimerais élargir notre champ de vision, en observant les soit disant diplômes, actuellement, pas seulement ils ont triché (le fameux soupapes), ils de profil à chaque ocfre, selon le Ministère visé. Détrompe ez vous avec les CV chevronnés. Nous enfants se sont détruits de ce te histoires de « soupapes  » aux fac. A mon avis, ce n’est les diplomes qui comptent, si vous voulez , par référence, avec ces grandes personnalités citées susmentionnés. Laissons le gouvernement travailler en paix. Notre participation, tout a chacun, est d’encourager à accomplir leurs missions respectives, et de ne jeter les bouteilles vides partout et n’importe où . Vivons dainement, avec éthique, marions avec une seule femme, chaque famille doit préparer honnêtement l’avenir de ses propres enfants….C’est le Monsieur le « Présida » qui va vous aider a terminer vos plat respectif, ni laver vos assiettes, après déjeuner. On en a déjà vu les grandes Têtes, laissons nos nouveaux princes travailler courageusement . Les diplômes des profils bas, à Ankatso !!! Tout le monde en sait ! Arrêtons avec ça . J’ai déjà vu un homme qui garde son diplôme de maîtrise, sans avoir passé son bac Lauréat . Et pour rafraîchir notre mémoire, comparez les résultats de réalisation de l’excellence Monsieur Didier et R8 !!!! Entre l’Amiral rouge et note fameux laitier . Ce sont des constats des faits historiques et mémorables. Je vous laisse juger vous même . C’est une reflexion perso mais forcément une vérité absolue .

  8. · Edit

    Cet article ne doit pas être écrit parce que c’est sûr que le ministre va choisir le lieu de son bureau sans faire de va et vient. La présence du ministre dans toutes localités de service est impossible. C’est comme dans les régions, le Ministre ne peut pas être y présent tout le temps, mais il y a son représentant qui dirige l’équipe sur place. Ca fonctionne comme ça

  9. Le C.V. du nouveau « Prézida » est invisible à ce jour…Je me demande pourquoi est-ce qu’ il cache son parcours scolaire/universitaire? existe-t-il ? Les Malagasy ont le droit de tout savoir sur monsieur le « prézida »…la moindre des choses c’est de publier des copies certifiées conformes des diplômes…………..il ne sait même pas le sens du terme « parité », ce monsieur est une honte pour Madagasikara…..

  10. O ry journaliste mba mieritreritra alohany manao article fa tena tsy alehany, misy manakana ny ministre hametraka amy toerana iray misy azy physiquement ve ny DIRECTION GÉNÉRALE rehetra iandraiketany, efa misy koa ny mail phone sns

  11. L’article pose un faux problème car à le lire on a l’impression que les 8 ministres concernés sont en charge chacun de deux ou trois ministères à la fois.

    Mais ce n’est pas du tout ça l’esprit d’une fusion. A l’instar de leurs autres collègues, ils dirigent aussi chacun un seul ministère, par conséquent, ne devraient disposer que d’un seul bureau ( d’ailleurs très souhaitable en matière de limitation des coûts); un nouvel organigramme devrait donc étre établi.

    Du reste, ce n’est pas la présence du bureau du ministre dans un bâtiment qui fait de ce dernier un ministère mais plutôt les types des prestations qui y sont fournies.

  12. Ce n’est pas une excuse pour ne rien faire. Demerdez vous, on veut du résultat et vite

  13. Manenjika bitro roa , soit ils arrivent à travailler correctement et à temps comme convenu soit ils travaillent mal , mais pas d’excuse parce qu’ils sont désigné(es) comme compétents et experts !! BASTA ; au boulot , le peuple attend le changement au meilleur !!

  14. C’est peut-être beau d’avoir un deuxième bureau car Raindimby chantait « Roa ny mpikarakara, roa koa ny farafara », fa…. »ny vola no lany zara »!

  15. C’est peut-être beau d’avoir un deuxième bureau car Raindimby chantait « Roa ny farafara, roa koa ny farafara », fa…. »ny vola no lany zara »!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.