Villa Elizabeth et Jardin d’Antaninarenina: Ultimatum de 72 heures pour la libération des employés des Domaines

Les syndicalistes des Services des Domaines dénoncent une justice à deux vitesses.
Les syndicalistes des Services des Domaines dénoncent une justice à deux vitesses.

Les syndicalistes des Services des Domaines donnent 72 heures pour la libération de leurs collègues actuellement incarcérés à Antanimora.

La tension monte de plusieurs crans du côté d’Anosy. Hier, les syndicalistes issus des différents syndicats au niveau des Services des Domaines ont haussé le ton en revendiquant la libération de leurs collègues incarcérés dans le cadre de la vente illicite du jardin d’Antaninarenina et du terrain sur lequel se trouve la villa Elizabeth à Ivandry. Ces deux terrains font partie des domaines publics inaliénables et imprescriptibles. Insatisfaits de l’égalité de traitement des responsables impliqués dans ces deux affaires instruites au niveau du PAC (Pôle Anti-Corruption), les syndicalistes des Services des Domaines donnent 72 heures aux autorités compétentes pour la libération de leurs collègues. « Quatre employés des Services des Domaines sont placés sous mandat de dépôt dans ces affaires, alors qu’ils n’ont fait qu’exécuter des ordres de leurs supérieurs. Ils sont actuellement incarcérés, alors que l’auteur principal, celui qui a donné des ordres, continue de jouir de sa liberté. », a dénoncé hier le président du syndicat des Inspecteurs des Domaines. Parmi les quatre employés des Services des Domaines incarcérés à Antanimora figure un ancien directeur général qui est candidat à l’élection législative dans le district de Fandriana.

Immunité juridictionnelle. Les syndicalistes des Services des Domaines ont fait remarquer hier que la libération de leurs collègues ne devrait pas constituer une entrave à la recherche de la vérité et au bon déroulement des enquêtes relatives à ces ventes illicites des domaines publics. « Le mandat de dépôt ne doit pas être systématique. », ont-ils martelé. A noter que le présumé auteur principal de la vente du terrain sur lequel est construit la villa Elizabeth est un ministre en charge de l’Aménagement du Territoire à l’époque. Or, l’article 13 de la loi n° 2014-043 dispose : « La Haute Cour de Justice est compétente pour juger les actes accomplis, liés à l’exercice de leurs fonctions qualifiés de crimes ou délits au moment où ils ont été commis, par les présidents des Assemblées parlementaires, le Premier ministre, les autres membres du gouvernement et le président de la Haute Cour Constitutionnelle. » Le ministre présumé auteur principal de la vente du terrain sis à Ivandry jouit donc d’une immunité juridictionnelle, contrairement aux simples agents de l’Etat qui sont justiciables devant la juridiction de droit commun. Pour la vente illicite du jardin d’Antaninarenina et du terrain sur lequel se trouve la ville Elizabeth à Ivandry, c’est le PAC qui est compétent pour juger ces derniers.

Grand déballage. Le ministre présumé auteur principal aurait déjà comparu devant le Pôle Anti-Corruption, mais celui-ci aurait été obligé de le laisser libre car il n’est pas compétent pour poursuivre l’enquête. A rappeler que la Haute Cour de Justice est déjà mise en place. Ses membres ont prêté serment le 1er juin 2018. Mais, elle ne peut pas siéger pour juger l’ancien membre du gouvernement faute de l’Assemblée nationale qui doit préalablement voter une résolution de mise en accusation contre l’intéressé. On attend donc la mise en place de la nouvelle Chambre basse. En tout cas, on a appris hier que les quatre employés des Services des Domaines ne sont pas libérés dans les 72 heures, ils passeront à une importante étape de leur revendication. Ce serait un grand déballage sur les ventes de terrains domaniaux effectuées illicitement par des différents hauts responsables des régimes successifs. Dans ce cas, les syndicalistes des Services des Domaines diront non à une justice à deux vitesses.

R. Eugène

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

22 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @ ANDRY RAKOTO

    QUI SE MOUCHE SE SENT MORVEUX VOUS UN ZD MINABLE TOUT COMME CES SYNDICALISTES !

  2. Je reconnais que je n’avais pas de sympathie pour Rajoelina mais je reconnais qu’il a vraiment envie que Mada s’en sorte ! Mais la mentalité malgache habituée au népotisme, corruption et ici « les amis de mes amis sont mes amis » est vraiment lamentable. C’est comme si les malgaches eux-mêmes refusent de s’en sortir et de continuer sur le précédent système ! Alors qu’on a vraiment envie d’arrêter avec tout ça, il y a toujours des gens qui veulent mettre des bâtons dans les roues ! Qu’ils sortent leur grand déballage, je m’en contrefiche, continuez sur votre lancée monsieur le président !!!

  3. quelle bassesse !!!

  4. Il y a que des cons qui commentent sur ce site .

  5. il faut aussi contrôler les Services des Domaines dans toute l’ île et punir de la même manière , trop de corruption dans ces services des domaines , ventes de terrain illegaux , bornages sans preuve merci président o avy le developement intsika . punir les corrompus et les voleurs

  6. @SOANAVELA

    Truffé de fautes d’orthographe avec un français approximatif RANDRAROL un ZD comme vous certainement n’a pas le monopole de la vérité à travers ses argumentations fourre tout ! Il faut savoir seulement que les gesticulations de ce syndicat n’est que du CORPORATISME NAUSEABOND !

  7. RANDRARO a la réponse adéquate sur ce sujet . /

  8. @Hervé

    Disons clairement les choses : Ravalomanana mandat de dépôt à Antanimora en 1988 pour corruption président en 2001 , Nirina une députée Tim Antsirabe ll arnaqueuse de haut vol rempile , une chanteuse «actrice X » à une époque est candidate TIM à Antananarivo donc vous devez la fermez !

  9. @Hervé
    Disons les choses clairement : Ravalomanana mandat de dépôt en 1988 à Antanimora Président en 2001 , député Nirina voleuse en maille avec la justice affilié TIM Antsirabe II rempile et une chanteuse hyperconnue « actrice X  » à une époque candidat TIM dans la capitale !

  10. Et bien allez-y! Déballez tout! On se demande pourquoi vous n’avez pas tout déballé même avant, vous êtes donc tous complices!!! Arrestations ou pas, libération ou pas, vous allez tout déballer maintenant ou alors vous êtes complices!! Tsss!

  11. Le président a obtenu delegation de pouvoir lui permettant de légiférer par ordonnance en conséquence,pour éradiquer toute forme d’impunité le president devra assumer ses responsabiliter en annulant toute forme d’immunité en matière penale accordée aux parlementaires,institutions etc que ce soit en première instance qu’à la haute cour de justice et que toute individu ou association ou syndicat etc peut porter directement plainte. Pourquoi avoir demander ce pouvoir aux parlementaires sortant s’il ne serait pas utiliser or que l’actuel régime priorise la lutte contre la corruption. Le président devrait aussi légiférer condamnant pénalement toute forme de favoritisme et ne le limitant pas seulement au marché public,condamner pénalement toute forme de confit d’interet et ne pas se limiter à le suspendre ou l’arrêtes. Vous en prie mr le président

  12. mila mitandrina ny filoha am karazana zvtr otran zao satria mapiena ny cotes’ny zao !!! ny minisitra mila araha maso ian ko sendra managadra fahatan tsy mis porofo tena mitombona !! any ka lasa maro ny vahoaka ny ho tezitra ka mety hanimba zvtr mandritra ity mandat ity !!

  13. Pourquoi le libérer ,pour que il va encore répété ce qu’ils son fait non ,les gens qui font cette genre de choses mérite le prison ,

  14. République « bananière » !! Un individu coupable de kidnapping et qui a fait de la prison se trouve candidat aux législatives au vu et su de la CENITRAKA de merde! Dans quel pays on est ! Le ministre qui a commis un délit circule librement !!! Un individu qui a pillé et vendu les bois de rose se trouve président !!!

  15. Je suis d’accord que les exécutants soient punis.MAIS JE NE SUIS PAS D’ACCORD QUE LES DONNEURS D’ORDRES soient libres.CHERCHEZ SURTOUT ces Têtes qui ont conduit à la vente de ces propriétés publics.

  16. Aiza ny conscience professionnel sy ny éthique amin’izany ? izahay mahalala tsara fa anisan’ny nandray vola ireo natao MD ireo, tsy ireo irery koa no tanim-panjakana namidy fa maromaro. Tokony hisaina kely ny mpiasan’ny domaine fa tsy anjarany no manome ultimatum ny mpitondra, raha izany no atao de hialoka ao ambany ultimatum daholo ny mpanao ratsy rehetra. Ra ilaina de afaka tanisaina ny mpiasan’ny domaine mpiray tendro amin’ny zavatra tsy mazava.

  17. Quand l’ultimatum devient l’ arme à la mode de pression des « revendicateurs » de tous bords!
    Et pourquoi tout simplement ne pas aller jusqu’au bout, et SE SUBSTITUER à la justice.
    C’est une nouvelle notion d’état de droit , récemment promu et clamé au seul pays qu’est Madagascar , où tout le monde « récite » le Droit ( copié collé d’ailleurs, puis retoqué plus ou moins faiblement) : MAHAY LALANA daholo ny gasy, na dia mahantra aza, rangahy ity a.

  18. Et voilà ! Cela revient encore !! Ces foutus syndicalistes qui se prennent pour Jésus Christ !
    Qui sont-ils pour réclamer la libération de leurs collègues voleurs, sinon des voleurs eux-mêmes ?
    Le rôle d’un syndicaliste est d’apprendre aux membres comment suivre et respecter la Loi stricto sensu, d’assurer sans faille le service public. Le travail de la Justice ne le concerne en rien.
    Comment voulez-vous que le pays se développe avec des gens pareils ?

  19. Impunité ou pas, Assemblée nationale ou pas, il ne faut pas chercher des excuses bidons, FUSILLEZ – LES TOUS.. le pays en sera débarrassé de ces IDIOTS SANS CERVELLE esclaves de l’argent et du paraître, ils vendraient leur mère pour 4 sous.. ils sont tous complices, il n’y a pas d’exécutant ou autre, il faut les arrêter de nuire à notre pays. Si les syndicalistes les défendent c’est que ces syndicalistes sont aussi complices, et maintenant ce sont eux qui menaceraient….!!!!! on marche vraiment sur la tête… non non non….trop c’est trop…

  20. L’auteur principal de la vente du terrain de la Villa Elizabeth ne sera jugé par la HCJ qu’après la mise en place de l’assemblée nationale (AN) pour voter la résolution de mise en accusation contre l’intéressé. Entre-temps les agents du domaine croupissent en prison. Et si, l’AN, rejetait cette résolution, comment arriveraient-ils les agents du domaine?. Ils continueraient à rester à la prison et seraient coupables à la place de l’auteur principal?.

  21. Et ben,ils attendent quoi ,on reviens à la case de départ bis,même scénarios, les vautours sont intouchables

  22. Que ces maudits VOLEURS complices des TERRIBLES VOLEURS de ce pays fassent leur GRAND DEBALLAGE, c’est pour le bien de tout le monde! Qu’on les emprisonne TOUs!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.