Polémique sur la campagne déguisée : Le Président de la Ceni se défile

Jacaranda
Le Président de la Ceni a esquivé la question à propos de la polémique sur la campagne déguisée.

« Il n’y a pas lieu de faire des réactions à chaud ». Ce sont les propos du président de la Ceni (Commission Electorale Nationale Indépendante), Hery Rakotomanana, hier à Alarobia, quand il a été interrogé par les journalistes sur les agissements récents du président de la République.

En effet, nous ne sommes pas sans savoir qu’après la « descente » du président de la République à Besarety avec les candidats du Mapar et autres plateformes qui lui sont acquises et durant laquelle il s’est entretenu avec la population, beaucoup de politiciens et observateurs ont fait des réactions épidermiques appelant entre autres, à la disqualification des candidats concernés et/ou à la démission du président de la République, s’il veut faire campagne pour ces ou ses (c’est selon) candidats.

Ester en justice. Face à ce genre de situation, le président de la Ceni, qui ne s’est pas attendu véritablement à ce que la question lui soit posée, a réaffirmé qu’il faudrait se référer aux lois et règlements en vigueur avant de faire telle ou telle réaction. « La Ceni a un service juridique qui va analyser ces faits et il lui incombe d’observer s’ils sont tout à fait tolérés par les textes de lois ou interdits », a-t-il soutenu. Observer si le président de la République a véritablement effectué une campagne déguisée ? Si c’est affirmatif, que va faire la Ceni ? Elle qui n’est autre que l’organe technique chargé d’organiser les élections et qui est dépourvu de tout pouvoir de sanctions. D’ailleurs, l’on se demande si le président de la République ne pouvait pas attendre la fin de la campagne électorale pour effectuer tous ces déplacements, même si jusqu’à maintenant, il n’a procédé à aucune inauguration officielle et n’a pas participé directement à la campagne des candidats. Dans cette même optique, le président de la Ceni d’ajouter que « si un requérant souhaite se lever contre ces agissements, il est invité à saisir les juridictions compétentes et à ester en justice ».

Boîte aux lettres. Concernant les plaintes et les doléances déposées auprès de la Ceni à propos des illégalités perpétrées par certains candidats, la Ceni indique ne pas avoir, pour l’heure, les nombres exacts et invite chacun à attendre la publication du rapport y afférent. Et ce n’est pas tout. « Je rappelle que la Ceni n’est pas du tout une juridiction, mais une sorte de boîte aux lettres. Nous transmettons les plaintes que nous recevons aux juridictions compétentes, que ce soit la HCC ou les tribunaux de première instance concernés », souligne Hery Rakotomanana. Finalement, si le pouvoir de sanction ne lui est pas attribué, si la Ceni n’est autre qu’une boîte aux lettres, si elle devrait attendre le Sacem ou des « cotisations » du genre et le budget de l’Etat pour fonctionner, cela devrait faire un bail que l’on devait la dissoudre…

Aina Bovel

Share This Post

15 Comments - Write a Comment

  1. @Bila kely.
    « En avez-vous constaté ? »
    Mais quelle question idiote ! Tu as vraiment le cerveau bilabila.
    Tu poses ce genre de question alors que tu n’as même pas regardé les TV locales ni entendu ce qu’il a expressément dit ? Non, mais …… !!!!
    Je confirme ce qu’a dit Barimino : c’est intolérable pour nous, simples citoyens.

  2. · Edit

    Durant la période d’une propagande, l’administration, en tant que telle, ne doit pas participer à aucun type de « propagation d’idées » (fampielezan-kevitra) pouvant influencer le choix des électeurs.
    La descente ou le bain de foule du chef suprême de l’administration n’est pas légale et même pas légitime (c’est même intolérable) vis à vis des électeurs en plein période de « choix ».
    C’est trop flagrant comme geste partisan. Intolérable pour moi, simple citoyen.
    Vos explications tendancieuses m’importent ! L’intention est plus que claire : c’est trop facile à comprendre même pour…vous ignobles lèches bottes.

    Que la vérité règne et ne dérange personne.

  3. @Rakotonirainy
    En terme de droit, ne fais pas du copier-coller, espèce de trou du cul.
    Ensuite, qui parle de Ravalomanana et des anti-Rajoelina ? Pas moi en tout cas. Laissons-les là où ils sont.
    Moi, je te parle de ce qu’il ne faut pas faire en terme de politique, si tant est que ta cervelle d’oiseau puisse comprendre cela, et sans que tu ramènes la discussion en terme de Rajoelina vs anti-Rajoelina.
    Regarde maintenant les analyses des intellectuels malgaches. Elles rejoignent la mienne ! Tandis que toi et tes copains essaient toujours de ramener tout au ras du sol.
    Les bananes comme toi et les autres sont vraiment des tsy ampy solaitra. Comme vous êtes nombreux actuellement ( sembe-t-il ), il n’est pas étonnant que le pays s’enfonce dans la mouise.

  4. Pour que propagande il y a, il faut et il suffit qu’ il y ait :
    un auditoire expressément là pour écouter,
    un orateur pour vanter les mérites et les potentiels d’un candidat,
    des affiches et banderoles vantant le candidat.
    Je demande donc aux anti-Rajoelina : en avez vous constaté?

  5. TIM ou Brandon crie puisqu’il sait à l’avance qu’il est perdu

  6. O ,I,O, ndeha hianatra izahay .lalana (loi) eto amintsika io an ! Lalampifidianana e ! Lalampanorenana koa an !

  7. @ BRANDON

    Madagascar est plus démocratique que La France ? La loi est moins sévère en France qu’à Madagascar ? La vérité couillon c’est que Ravalomanana n’a plus d’argument parce qu’ANR lui coiffe les succès à Antananarivo pour tous ces travaux . Sa femme Lalao hypernulle n’a rien foutu que de voler les petits gens . La campagne déguisée n’est qu’un faux alibi ! C’est clair enfoiré?

  8. @ Rabeharivelo :
    La loi en France n’est la même que celle applicable ici, pauvre nase ! Apprends le Droit, mais n’applique pas bêtement celui enseigné chez ta Mère Patrie. Pigé ?

  9. @ BRANDON
    TU NE VOIS PAS CE QUE FAIT EMMANUEL MACRON LE PRÉSIDENT FRANÇAIS POUR LES EUROPÉENNES ! TU N’ES NON SEULEMENT FAUX-CUL MAIS UN SALE CON . REGARDE LES ACTUALITÉS IMBECILE !

  10. LES CHIENS EN L’OCCURENCE RAVALOMANANA ET SES SBIRES ABOIENT ! C’EST LA MÉTHODE DES VOYOUX EN ABOIS PARCE QU’ILS NE RÉCOLTERONT QUE DES MIETTES POUR CES LÉGISLATIVES . PARI ? FRAUDE MASSIVE SERA ENCORE LEUR CREDO!

  11. Il faut vraiment être un lèche-cul de première et un pauvre politicard de seconde zone pour oser affirmer qu’un Président de la République accompagné des candidats de l’entité  » Isika rehetra miaraka amiko « , ne fait pas une propagande déguisée.
    A la place du Président, ou bien je n’aurais pas appeler ces candidats ou bien j’aurais appelé en même temps d’autres candidats des formations rivales ou bien j’aurais différé ces visites sur terrain de quelques jours. Le 27 Mai, par exemple. Cela aurait rehaussé mon image de beaucoup !!
    Un « tsy ampy solaitra » dirait que c’est une polémique.

  12. kkkkkk tsy henatra tsy tahotra ! Prezida variana manao propagande ! Very i gasikara ! Velokibay no betsaka ! kkk

  13. Davis R – montrez vous!

  14. la realisation et les promesses dans le velirano du president n’est jamais du propagande a tt election qui se passe a mada ! pour lui le pays doit développer rapidement car il y a encore bcps des promesses a realiser !

  15. Pas question de faire la polémique, la position de ANR est maintenant dans le bon chemin du fait qu’il n’a agit que pour son peuple mais pas pour faire la propagande en sa faveur! la vérité ce que ses adversaires politiques sont mal paries vu qu’on lui octroi beaucoup plus de confiance aujourd’hui!

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.