Fraudes électorales : Un Collectif de candidats saisit la HCC

Jacaranda
Après la HCC, la délégation du Collectif de candidats a tenu hier un grand déballage au « Live Hôtel » à Andavamamba.

Un Collectif d’une centaine de candidats aux dernières Législatives a déposé hier une multitude de requêtes auprès de la HCC.

48 heures avant la publication par la CENI des résultats provisoires des Législatives du 27 mai dernier, un collectif d’une centaine de candidats s’est rendu à Ambohidahy pour saisir la HCC sur des cas de fraudes électorales et d’anomalies. Ce Collectif est composé des candidats du TIM K-25 et des candidats indépendants repartis dans diverses circonscriptions électorales de Madagascar. « Nous avons des preuves irréfutables des fraudes et des irrégularités qui ont été perpétrées lors des dernières Législatives. », a martelé le candidat Mananjara Fidison alias Rasomotra, qui a été le porte-parole du Collectif. Ce candidat du TIM K-25 dans le district de Soanierana Ivongo d’enfoncer le clou : « Nous avons des preuves que l’actuel Président de la République a fait campagne pour une catégorie des candidats. Nous avons également des preuves que des représentants de l’Etat, du premier ministre aux chefs de fokontany en passant par des membres du gouvernement et des chefs de district, ont usé des prérogatives de puissance publique pour influencer les électeurs à élire les candidats du parti au pouvoir. Et nous avons des preuves que des membres des démembrements de la CENI ont pris position en faveur des candidats.»

Dernier mot. Le Collectif de candidats aux Législatives du 27 mai a lancé un appel à la Haute Cour Constitutionnelle pour faire son travail en toute indépendance et dans le strict respect du principe de la neutralité. « Si nous avons décidé de recourir à la HCC, c’est parce que nous avons confiance en cette juridiction. », a déclaré hier le candidat Mananjara Fidison. En tout cas, le juge constitutionnel aura le dernier mot sur le sort des requêtes relatives aux dernières Législatives. Les regards seront braqués à Ambohidahy après la publication par la commission électorale nationale indépendante des résultats provisoires, prévue demain à 9h à Alarobia. D’après nos sources, la CENI ne donnera pas les noms des candidats vainqueurs. Elle se contentera de publier les nombres et les pourcentages des voix obtenus par tous les candidats dans les 119 circonscriptions électorales, et ce pour éviter des désagréments suite à d’éventuels changements après les travaux de la HCC qui a son propre logiciel pour le traitement des résultats. Le juge constitutionnel aura, à partir demain, 15 jours pour rendre son verdict.

R.Eugène

Blueline Air Fiber

Share This Post

11 Comments - Write a Comment

  1. @ BRANDON

    Prends ton somnifère ou fume ton joint sinon tu feras un cauchemar avec tes  » fraudes BE VATA  » !

  2. Emmenez les preuves ! Emmenez les preuves de fraudes !
    Les fautifs d’Ambositra attendent déjà leur procès et il n’y a pas qu’eux.

  3. Ce n’était ni la première fois ni la dernière fois que le collectif du candidat entame sur ce recours et ça devient leur culture maintenant. Avec eux, ça était toujours comme ça depuis les élections présidentielles et quils sont toujours dans la situation mécontente face aux résultats de vote.

  4. tous les dirgeants et politiciens seront tous mis dans la poubelle de l’histoire et une équipe au pouvoir sans ou refusant une équipe officielle dite d’opposition comme balise est comme dans le royaume des aveugles,un sage dirait : « enjeho aho sao variana »!

  5. · Edit

    C’est juste des gens , candidats qui ne supporte pas leurs défaites ors que dans un jeu comme ceci il existera tjrs des perdant et un gagnant… Pourquoi se ridiculiser comme tels ors qu’ils savent bien qu’ils vont perdre à force de faire cet acte ils seront de plus en plus détesté par la plupart de la population !

  6. zao zn ilay oe mitaraina any aminy tsy natokisana atram zay !!! sa hala henatra taminy faharesena mioapapana no mody itonatonanana eny ambohidahy ? ny vola very tsy miverina intsony aaaaa

  7. miandrasa njay rangah election manaraka refa resy ah!!!

  8. C’est déjà vu,on a des preuves comme ci omme ça ! Mes premières mots je m’adresse au parti TIM de le faire comprendre la réalité de choses que les malgaches ne sont pas betes. Les malgaches ne votent pas des députés qui iront faire de blocages au niveau de l’ensemble national de passage de lois à leur profit juste mais les malgaches votent des députés qui vont élire des lois aux profits nationaux.
    Nous avons marre des opposants destruictifs de notre pays.
    Le TIM,vous devez comprendre que les années passent et le monde évolue.
    Nous ne sommes pas à l’année 2001 mais nous sommes à l’année 2019 .les malgaches ne sont pas facile à être dupés comme des moutons.
    Donc allez vous rester tranquilles pour vous préparer aux prochaines élections.

  9. Brandon >>> Tsy maintsy hoe resaka fitombenana indray izany no halaza afaka telo andro …

  10. @ BRANDON

    Et revoilà la même rengaine de ceux ou celles qui n’ont pas la notion de fair play . On connait déjà la musique . Qu’est-ce que vous attendez avec votre écran géant sur le parvis d’Analakely pour vociférer  » fraudes massives  » ? . Tu n’as pas encore compris que ton Ravalomanana sera dans les poubelles de l’histoire ?

  11. On savait déjà qu’il y aura fraude.
    Espérons seulement que ce ne sera pas du « mitombina fa tsy azo raisina » ni du « azo raisina fa tsy mitombina ».

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.