Harendrina, bal populaire, podiums… : 26 juin, une fête populaire

Une ambiance de fête s’est déjà installée sur l’Avenue de l’indépendance.

Depuis la semaine passée, une ambiance de fête s’est déjà installée sur l’Avenue de l’indépendance à Analakely.

Un président proche du peuple. C’est l’image que le président Andry Rajoelina souhaite véhiculer. Veiller aux intérêts des simples citoyens et des plus démunis constitue d’ailleurs le mot d’ordre qu’il impose aux membres du gouvernement. Aussi la première fête de l’indépendance du nouveau régime Rajoelina sera-t-elle organisée dans cet esprit. En effet, le Chef de l’Etat a décidé de célébrer le 26 juin aux côtés des Malgaches. Si l’on se réfère aux programmes, la population est complètement associée aux festivités. D’où l’annulation de l’habituel banquet officiel au Palais d’Etat d’Iavoloha. Mise à part l’austérité budgétaire, l’Exécutif entend également faire du 26 juin une fête populaire où tous les programmes sont accessibles au grand public et à la population lambda. Les évènements réservés aux invités de marque, aux hautes personnalités et à la classe aisée ont été annulés. Place aux kermesses, podiums et concerts gratuits. D’après les responsables, cette année, tous les districts auront droit aux mêmes festivités. Si le défilé militaire a  lieu dans la matinée au niveau des autres Chefs-lieux de district, il débutera à 14h pour la célébration officielle au stade de Mahamasina. L’évènement sera retransmis en direct sur les médias publics. Le président rwandais, Paul Kagamé sera l’invité d’honneur du président Andry Rajoelina et du peuple malgache à l’occasion du 59e  anniversaire de l’indépendance de Madagascar.

Drapeau national. Les programmes de la célébration ont déjà débuté depuis le 6 juin dernier avec une expo photos sur le jardin d’Antaninarenina. En outre, le « Soradihin’ny fahaleovan-tena » et la fanfare MUSAM de l’Armée malagasy effectuent une démonstration dans plusieurs quartiers de la Ville des Mille, entre autres, à Itaosy, Namontana, Mahamasina, Ankazomanga et Betongolo. Un film sur l’histoire de Madagascar sera aussi projeté au Ciné Plaza ce jour. Du 15 au 22 juin, des « didim-poitra faobe » sont organisés notamment au CSB2 d’Ambohimanarina et au CSB2 de Namontana. Les jeunes générations auront, quant à eux, droit à participer et assister à un flash mob au gymnase de Mahamasina le 19 juin. Depuis la semaine dernière, la Police nationale, l’Armée et les différents départements ministériels ont lancé une campagne de distribution de drapeau au niveau de plusieurs quartiers. Contrairement à la mauvaise pratique « antipatriotique » qui s’est installée ces derniers temps au niveau de la Société, à savoir le refus de sortir le drapeau national, l’on commence à voir un changement de mentalité cette année car depuis quelque  temps, le drapeau national s’érige sur les maisons.

Actions sociales. Pour que les familles nécessiteuses puissent elles aussi, passer une bonne fête du 26 juin, les autorités prévoient des séances d’actions sociales et de distribution de dons au Centre Baobab Ilanivato, au FIZOMA 67Ha, au « Madcap » Isotry, au Centre AKAMA 67 ha, ainsi qu’aux hôpitaux Soavinandriana et Befelatanana. Durant le week-end, outre le « Tagnamaro » où les citoyens ont participé, à travers la Grande  Ile, à l’assainissement des quartiers, des rues et ruelles, des écoles et des bâtiments administratifs, une action civique sur le recyclage des ordures a également été organisée devant l’Hôtel de ville d’Analakely. Pour ce qui est des concerts et autres évènements artistiques, plusieurs programmes sont prévus. Pour ne citer que le concert « Rock de l’indépendance » qui s’est tenu à Antsahamanitra samedi dernier et le « Concert de l’indépendance » qui s’est déroulé hier au Coliseum d’Antsonjombe. Une  chorale interministérielle sera aussi à l’œuvre au Palais des Sports de Mahamasina le 20 juin. Il convient de noter que depuis la semaine passée, une ambiance de fête s’est déjà installée sur l’Avenue de l’indépendance à Analakely. Plusieurs jeux pour enfants sont déjà présents sur les deux côtés de l’Avenue.

Kermesse. La célébration sera marquée cette année par la reprise des podiums. Aussi, à partir du vendredi 21 juin jusqu’au 26 juin, l’Armée malagasy qui fête aussi cette année le 59e  anniversaire de son existence, organise tous les jours de 10h à 20h, une kermesse sur le  terrain de Betongolo. On y trouvera de la tyrolienne, des parachutes et divers jeux pour enfants comme les mini-trains, pêche miraculeuse, fléchette, simulateur de vol, loto, ping-pong, différents jeux de hasard, champ de tirs, « Magic land » à 4000 Ariary, montagne russe… Plusieurs artistes de renom vont participer à l’animation de ces  podiums. En ce qui concerne la restauration, des traiteurs et autres restaurateurs de renom en l’occurrence « Manda Seafood », seront présents à Betongolo tout au long des festivités. Le 21 juin, la route devant « Honey » jusqu’au « Tahala Rarihasina » sera coupée de 16h à 21h car un spectacle de trois  heures de « Rock métal » sera   organisé sur la Place Ralaimongo Analakely, avec la participation entre autres, d’Ambondrona, Raimbl, Kiaka et de Mage 4. Les adeptes de la musique tropicale ne seront pas non plus en reste car le 22 juin de 17h à 20h, Jerry Marcoss, Tsiliva et d’autres artistes de renom feront un show sur la même scène. Le lendemain, la place sera occupée par la musique urbaine (Rap, Rnb, AfroBit…), tandis que le 24 juin, ce sera au tour de Njakatiana, les spécialistes du Kaiamba, Rebika et Black Jack’s. Quant à eux, les adeptes des chansons évangéliques auront droit à un spectacle de Gospel au Palais des Sports de Mahamasina le 23 juin à partir de 15h30, avec comme « guest » l’artiste Maggie Blanchard.

« Show laser ». A noter que plusieurs cultes figurent au programme de la célébration de la fête de l’indépendance. Et  l’on peut citer entre autres, le culte musulman qui se tiendra à la Mosquée d’Ankorondrano le 21 juin à 15h, le culte adventiste du 22 juin, ainsi que le culte organisé par les églises membres de la FFKM à la  Cathédrale d’Analakely le 23 juin à 14h30. Le 25 juin à partir de 19h, tous les districts de la Grande Ile auront droit à 45 minutes de feux d’artifice  . Si l’on se réfère au programme officiel, cette année l’ « Harendrina » débutera à 17h. Après les feux d’artifice   , un bal populaire sera organisé dans le centre-ville, de 20h30 à 02h00. Avant de se rendre au stade de Mahamasina pour assister au défilé militaire du 26 juin, le président Andry Rajoelina et le président rwandais Paul Kagamé vont inaugurer le quartier relooké d’Ankorondrano. Après le défilé, le podium sera animé par des artistes de renom. Cette année, la célébration de la fête du 26 juin sera clôturée par un show laser suivi de l’animation d’un DJ de renommée internationale.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. tsy ny olom-bitsy no omena fahafahampo am fiaraha misakafo fa eo ny vahoaka tsy vaky volo no hiara hiaina izany fety ny fahaleovan-tena izany !! safidy mitsinjo ny hafalian’ny maro anisa no noraisiny filoha !! mendrika ary feno ftiavana ny majinika ! ita taratra ny fiovana tam ity indray mitoraka ity

  2. « Un président proche du peuple. » ?
    C’est plutôt du « populisme » : faire plaisir au peuple. Aimer les grands show … pour le paraitre.
    kipy maso kely ho an’izay mahatakatra.

  3. Je reconnaitrais toujours la « plume » (si on peut se le permettre) de sieur Davis R : totalement soumise et digne d’une communication commerciale. Je ne comprends pas parfois la ligne éditoriale de ce journal qui me semble dénué de toute valeur et de toute substance : liberté ne veut pas dire qu’on doit perdre les principes qui incombent au métier de journaliste.

  4. Des observations :
    1° Les pro-Ravalomanana qui ont toujours insulté Andry Rajoelina d’être à la solde de la Françafrique doivent revoir leurs copies s’ils sont intelligents .Paul KAGAME est un leader Africain adverse farouche de Jacques FOCCART chantre de la Françafrique .
    2° Cette salle de cinéma PLAZZA est un bien mal acquis par un proche de Rajaonarimampianiana à savoir Mieur RAOBELINA . Le local est acquis par des magouilles avec le ministre de l’éducation à l’époque Paul RABARY . Le bianco doit être saisi.
    3° On verra bien si le PRM aura la décence de ne pas venir au défilé avec son cadillac de toutes les polémiques .
    Le reste laissons le peuple aller au défoulement total tout en leur assurant une sécurité maximale car il mérite bien au regard des difficultés quotidiennes de la vie.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.