Assemblée nationale : Le TIM poussé vers l’opposition

Marc Ravalomanana : futur chef de l’opposition officiel ou futur maire d’Antananarivo ?

La logique politique situe le TIM de Marc Ravalomanana dans le camp de l’opposition à la Chambre  basse.

84 sièges pour l’IRD, 16 pour le TIM et 36 indépendants. C’est le résultat provisoire des Législatives du 27 mai 2019, proclamé par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) le samedi 15 juin dernier. La balle se trouve actuellement dans le camp de la Haute Cour Constitutionnelle, qui se penche sur les nombreuses requêtes déposées par les candidats   ayant constaté des fraudes et des irrégularités, avant de publier le résultat officiel et définitif au plus tard le 1er juillet. Ce qui est sûr, c’est que les juges électoraux ne chômeront pas pendant les jours de festivité relatifs à la célébration du 59e anniversaire de l’Indépendance. Au vu du résultat provisoire de la CENI, le parti TIM jouera le rôle du parti d’opposition dans la future Assemblée nationale. « Il est trop tôt pour s’exprimer sur la question. La position du TIM sera encore discutée au niveau de l’instance compétente de prise de décision du parti », a précisé le futur député du TIM, Fidèle Razara Pierre, en marge de la cérémonie de proclamation du résultat provisoire des Législatives du 27 mai, tenue à Alarobia. En tout cas, après l’IRD, le TIM est le second parti politique qui a obtenu le plus grand nombre de députés à l’issue du scrutin du 27 mai.

Chef de l’opposition officiel. L’article 2 de la loi n°2011-012, portant statut de l’opposition et des partis d’opposition, définit un parti d’opposition tout parti légalement constitué ou groupe politique, qui développe pour l’essentiel des positions et des opinions différentes de celles du gouvernement. L’article 6 de la même loi dispose que l’opposition est dirigée par un chef de l’opposition officiel. Ce dernier est doté d’un cabinet comprenant un directeur de cabinet, quatre conseillers et un secrétaire particulier. Les dépenses de fonctionnement de ce cabinet sont prises en charge par l’Etat. L’alinéa premier de l’article 6 de la loi n°2011-013 souligne que la désignation du chef de l’opposition officiel a lieu après chaque élection législative. A s’en tenir à l’esprit de ces dispositions légales et législatives, le Chef de l’opposition officiel devrait être une personnalité issue du parti politique qui a pu faire élire le plus grand nombre de députés après le parti du gouvernement. Autrement dit, la désignation du chef de l’opposition doit tenir compte des résultats de l’élection législative concernée. Par contre, ce chef de l’opposition officiel n’est pas forcément un député. « Si le chef de l’opposition officiel n’est pas un parlementaire, il bénéficie d’office du statut de député et siège de droit au sein de l’Assemblée nationale », précise le dernier alinéa de l’article 6 de la loi portant statut de l’opposition dont l’effectivité reste à débattre.

Entre Tsimbazaza et Analakely. En partant, d’une part, des résultats provisoires des dernières Législatives, qui placent le TIM en deuxième position des partis politiques qui ont obtenu le plus grand nombre de députés ; et à s’en tenir, d’autre part, aux dispositions de la loi n°2011-013, Marc Ravalomanana aura de fortes chances d’être le futur chef de l’opposition officiel à Madagascar. Reste cependant à savoir s’il acceptera d’endosser ce titre, lui qui est actuellement sollicité pour se porter candidat à la mairie de la Capitale. D’après nos informations, rien n’est encore décidé au sein du TIM. On sait cependant d’après le vice-président de la CENI, Thierry Rakotonarivo, que les prochaines communales pourraient avoir lieu à la fin du mois de septembre, ou début octobre. En tout cas, ce ne sont pas les personnalités ayant la carrure nécessaire pour être maire d’Antananarivo qui manquent au sein du TIM. Il y a les Ravalomanana, mais il y a aussi les Patrick Ramiaramanana, Olga Ramalason et Guy Rivo Randrianarisoa.

  1. Eugène
Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

12 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Et bien qu’ils se manifestent disent des trucs pas normale ou encore mieux traiter des IRD de fraudeurs mais en tout cas ils iront pas loin avec leurs caractère de merde comme ceci ! Ils sont juste des perdant parce qu’ils suivent un Perdant de souche

  2. un vrai opposant est un fait réalisable à la fois une nécessité pour critiquer la désorientation du pouvoir. Aujourd’hui, si le chef de fil ou le leader TIM se focalise sur le fait qu’il soit un opposant , il doi avoir une forte raison et une base d’idée pour apporter une bonne vision de l’avenir du pays.

  3. amiko,tsy tokony hisalasaka ny tim ho @ toeran’ny mpanohitra ahafahany manatsikera ara-dalàna. T@ fifanatrehan’ny mpifaninana fihodinana faharoa dia nilaza mazava rajoelina fa raha lany izy dia hataony lehiben’ny mpanohitra lazain’ny lalàna ingahy ra8. Izay filazana izay dia efa manambara ho azy fa ny fitsarana an-dra8 t@ tetezamita dia resaka politika,manamarina izany ireny sakana natao t@ fodiany faha tetezamita satria tokony navela hiditra izy hanamborana azy(sahala @ nanakanan-dra8 an’i pierrot mba tsy hisamborana azy);tsy nampihatra ilay didim-pitsarana ny hvm satria fitsarana ara-politika iny. Hiaraha-mahita raha hisy fitoriana an-dra8 eny @ hcj

  4. CAROLE et IGNACE RAKOTO
    Vous ferez mieux d’arrêter de fumer de la moquette , ce ne sera pas votre haine contre RA qui va le pousser en prison, essayer d’apprendre au moins le minimum élémentaire en droit et vous verrez qu’est ce qu’un palais d’état, et comment on y accède, comment est gardé une garnison militaire? et c’est pas tout, qu’est ce qu’ un tribunal compétent, vous decouvrez vous même par la suite, pourquoi ra8 n’est pas en prison……….mais c’est incroyable, vous savez écrire en français mais votre mentalité reste primitive , vous êtes encore guidés par la haine, vous ne vous rendez pas compte mais c’est vous qui êtes déjà prisonniers de votre soif de vengeance, de votre maladie aigue sévère de la haine, ANR ne peut pas de mettre en œuvre vos délires, soignez vous, mapalahelo be nareo

  5. @ IGNACE RAKOTO

    Toute chose a son temps le ministre de la justice actuel ZAKA BE va redorer l’mage de la justice . Pas de place pour l’impunité . Une décision de justice doit être appliquée . Ravalomanana a été condamnée à lui de demander la révision de son procès s’il n’est pas d’accord faute d’être en Afrique du sud à ce moment . La réconciliation nationale n’est pas pour les crimes de sang . Sachez également que nous ne sommes plus du temps du pouvoir HVM qui était coupable de petites combines avec cet assassin . Même s’il ne sera pas interné à Tsiafahy le fait de revenir à Ambatomanga pour être de nouveau un petit laitier va lui faire très mal jusqu’à la fin de sa vie . Il y a une justice immanente pour les sangs versés à Ambohitsorohitra .

  6. Jusqu’à ce jour il est toujours là , le pouvoir n’ose pas et n’osera le mettre à Tsiafahy, les motifs et les raisons pour lesquels nous ne connaissons pas . POURQUOI ? POURQUOI? celà reste toujours comme un mystère.

    Donc, la prison de Tsiafahy ne trouvera jamais le president Rav8 , parcequ’il est innoncent, il faut demander à ces rivaux sur et certais ce sont eux qui connaissent mieux que nous , parce que nous, nous ne pouvons pas faire que des interpretations à peu près vraies ou fausses.

  7. RAVALO mérite que la prison ainsi que sa femme. La politique de ravalo se resume à une chose remettre le pays aux coréens c’est la seule chose qu il a su faire lorsqu’il etait au pouvoir

  8. @ MABAMISAINA

    Votre pseudo ne reflète pas du tout votre mentalité ! Personne n’éprouve une haine ou une jalousie pour votre Ravalomanana un voleur , assassin et fieffé menteur ? Rabeharivelo a raison il faut que la justice passe un point c’est tout …Il n’y a pas de vengeance sauf pour les fanatiques écervelés comme vous .On répète encore : Ravalomanana doit être en prison . Et ce n’est pas une grande gueule qui cause mais la majorité de la population qui a vu le massacre d’innocents à Ambohitsorohitra . Pourquoi au fait les ZD ont peur d’un nouveau procès ? Parce que colonel Charles et tous les autres ont menti..

  9. Tant que cette haine à la malagasy, et jalousie déplacée existera, ( à voir ce que des grandes gueules écrivent ici), notre pauvre pays restera toujours aux fonds des ravins…., ils ne sont assoiffés que de vengeance bien personnelle pour une vexation ridicule qui ne regarde qu’eux mêmes et non du bien commun pour un développement réel de leur pays, mais ça, ils ne le comprendront jamais.

  10. n’importe quoi : reflechi !

  11. n’importe quoi : réfléchi un peu . Mcar était déjà loin depuis 2009 s’il n’y avait pas ce coup d’état : 10 ans est passé
    – mcar parmi les plus pauvres
    – 90% des Malgaches pauvres
    – insécurité au summum
    – corruption
    – fraudes électorales ! etc …

  12. NIET ! NI CHEF D’OPPOSITION NI MAIRE DE LA CAPITALE ! SA PLACE EST A TSIAFAHY . LA JUSTICE DOIT ENCLENCHER LA REVISION DE SON PROCES QU’IL VOULAIT ETRE EQUITABLE . LA SIGNIFICATION DE SON JUGEMENT DE 2010 EST LE PREALABLE . L’ETAT DE DROIT N’EST PAS SYNONYME D’IMPUNITE ! DE TOUTE FACON MEME CHEF DE L’OPPOSITION AU PARLEMENT IL SERA UN FIGURANT . POUR LES COMMUNALES QU’IL SE PRESENTE A TANA ET QU’IL VERRA BIEN SA DEFAITE , CHICHE !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.