PM Ntsay Christian : « Non au corporatisme des forces de l’ordre »

Jacaranda
Le Premier ministre Ntsay Christian n’a pas mâché ses mots sur ce qui ne marche pas au sein de la police nationale.

La cérémonie d’hier a vu la présence de ceux qui sont chargés de la sécurité publique de près ou de loin. Il s’agit du ministre de la Défense nationale, du ministre de la Sécurité Publique et du Secrétaire d’Etat à la gendarmerie nationale.

Les journées de concertation des grands responsables de la police nationale pour la mise en œuvre du contrat de performance ont débuté hier, au CCI-Ivato, et ce, pour une durée de deux jours. Lors de son allocution, le Premier ministre Ntsay Christian n’est pas allé par quatre chemins pour dénoncer ce qui ne marche pas au niveau de la police nationale. « Non au corporatisme des forces de l’ordre, sinon elles vont emprunter le mauvais chemin». Et d’enfoncer le clou, il a notamment souligné la mauvaise répartition des effectifs. « Dans les zones rouges, la police nationale est moins représentée, ce qui n’est pas le cas dans les endroits moins sensibles où elle est fortement représentée », a-t-il indiqué.

Discipline. Le Premier ministre est pour le retour de la discipline, on devrait notamment accepter les décisions d’affectation. Soit, il suggère ainsi un redéploiement des effectifs. Il  a aussi touché mot de la promotion au sein des bérets gris. « J’ai reçu beaucoup de plaintes concernant la promotion ». A cet effet, il a annoncé qu’il y aurait une promotion exceptionnelle cette année-ci. Malgré ses remarques, le chef de gouvernement a toutefois félicité la police nationale pour les œuvres qu’elle a accomplies malgré les tâches qui lui incombent tout en soulignant au passage les perspectives des bérets gris pour les prochains six mois.

Redorer le blason. De son côté, le ministre de la Sécurité Publique, le contrôleur général Rafanomezantsoa Roger a déclaré qu’il faudrait redorer le blason de la police nationale. Il a ainsi souligné l’importance de continuer la stratégie pour combattre les attaques à mains armées et le kidnapping, entre autres. Ce qui nécessite notamment la police de proximité. Il estime en outre, l’importance de la déontologie et de l’éthique qui devraient régir les bérets gris. Dans la même foulée, la lutte contre la corruption reste le fer de lance au sein de ce département ministériel. Une autre paire de manche. Toujours est-il qu’il pense que le renforcement du contrat de performance constitue une révolution de la gestion de la sécurité, de professionnalisation du corps de la police nationale, de la modernisation de la logistique et des équipements, ainsi que la proximité, la visibilité de la police et de ses actions.

Recueillis par Dominique R.

Share This Post

5 Comments - Write a Comment

  1. Misy koa tsy kolikoly no mahatafiditra fa fahitana lalana satria matetika rehefa kolonely na jeneraly na officier superieur na police io na zandary na miaramila dia tsy maintsy acmil na elève officier amin’ny police na élève commissaire ny zanany na mahay io na tsy mahay ary iza tamin’ireo jeneraly sy kolonely ireo no sahy miteny fa tsy mbola nampiditra olona tamin’ny fanadinana zandary na polisy na rengagement miaramila ka ao amin’ireo no tokony hasiana fanavaozana toe-tsaina voalohany, fa aza dia faly manenjika ny mpiasa madinika foana. Torak’izany koa angamba any amin’ny corps civil hafa fa anjaranareo izay mahalala no aoka hanambara azy. Io fomba io no tokony ho foanana aloha ka ny tena mahay no afaka amin’ny fanadinana izay ataon’ny fanjakana rehetra.

  2. Recrutement,…Azo ampianianina ve ireo Rehetra tafiditra ho Mpitandro filaminana rehetra Fa tsy NANDALO KOLOKOLY ,ka tsy HANDOA EKÔLAZY rehefa NAHAZO TOERANA?
    MOA VE TSY MBA TSARA ATAO HOHITZN’NY BESINIMARO ho mora hoamarina NY FILAZAMPANANA ataon’ireo TSY MAINTSY MANAO IZANY raha handray ANDRAIKITRA AMBONY eto amon’nu Forenrna zry nu PREZIDAN’NY REPUBLIKA SY PREMIER MINISTRA no tokony ho VOALOHANY amin’izany.
    Dia tahak’izany koa ireo LIMOGÉS

  3. Raha miaramila kolonely sy jeneraly no tsy mahita ny fijalian’ny vahoaka dia ahoana no mbola ekenareo foana ny promotion ny kolonely sy jeneraly vaovao .Sady miaramila izy ireo no manana grosse entreprise en milliards ariary .Iza no tsy mahalala izany na dia i Président RAJOELINA aza .

  4. · Edit

    Mba henoy ihany re Le Mr Ministre Sécurité Publique sy Mr Le PM ireny fitarainana ataon’olona aminy tambanjotra sociale ireo fa sao mba marina ka manjary mandratsy endrika anareo,tsy hiteny afa tsy zavatra miseho tany Ambohimahasoa sy Toamasina aho
    Mirary soa anareo hahaleo hahalasana

  5. · Edit

    L’exemple vient d’en haut. Il faut veiller au principe de l’exemplarité. On parle souvent dans la police nationale le système de paiement d’écolage.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.