Marc Ravalomanana- Rivo Rakotovao : Deux personnalités politiques gênantes pour le pouvoir

Jacaranda

Marc Ravalomanana et Rivo Rakotovao constituent deux personnalités politiques gênantes pour le pouvoir en place.

Le président national du TIM et l’actuel président du Sénat constituent  visiblement deux personnalités politiques gênantes pour le pouvoir.

La persistance des problèmes socio-économiques dont entre autres l’insécurité, le délestage, la pénurie d’eau et l’éventuelle hausse des prix de carburant favorise la percée de l’opposition à Madagascar. 7 mois après son accession au pouvoir, le président de la République Andry Rajoelina n’arrive pas à solutionner ces problèmes. Par ailleurs, la réalisation de ses promesses électorales traduites dans le « Velirano » et le programme IEM semble patauger faute très probablement des financements. Chose curieuse, les dirigeants perdent leur temps à répondre aux provocations de leurs adversaires politiques, alors que les Malgaches attendent d’eux des actions concrètes qui ont d’impact positif sur leur vie quotidienne.  Ces derniers temps, on lit sur le tableau de la situation actuelle de la Grande  Ile un bras de fer politique qui est loin de favoriser le décollage économique du pays. Tout a été déclenché par la déclaration officielle du TIM qui a choisi d’être un parti d’opposition. Cette prise de position qui a visiblement déstabilisé le moral des dirigeants IRD a été suivie d’une autre qui a conduit à la mise en place d’une coalition de l’opposition dénommée RMDM ou « Rodoben’ny Mpanohitra ho an’ny Demokrasia eto Madagasikara », dont le président n’est autre que Marc Ravalomanana.

Principales préoccupations. La provocation de l’opposition a réussi car elle est arrivée à pousser le pouvoir en place à s’engager dans un bras de fer politique, au lieu de se consacrer sérieusement à la réalisation de ses promesses électorales. Le pouvoir a réagi par la modification de la loi n° 2011-013 portant statut de l’opposition, uniquement dans l’objectif d’empêcher le président de la plateforme RMDM de devenir le chef de l’opposition officiel à Madagascar. La proposition de loi y afférente a été massivement votée à l’Assemblée nationale où l’IRD détient la majorité écrasante. Tandis que la même proposition de loi a été confrontée au rejet du Sénat où les sénateurs HVM restent majoritaires. L’adoption définitive du projet de texte a été ajournée. La provocation a également réussi parce que la guerre contre un facebooker qui diffuse depuis la France des vidéos accablant le président de la République et certains de ses proches se trouve actuellement au centre des principales préoccupations du  pouvoir IRD. Ces derniers jours, les responsables concernés tentent de renforcer la lutte contre les cybercriminalités dans l’objectif de traquer ceux ou celles qui diffusent à travers le facebook des choses qui n’arrangent pas les dirigeants.

Majorité. Par ailleurs, la position des sénateurs HVM constitue un véritable casse-tête pour le pouvoir en place. Leur chef de file Rivo Rakotovao qui est d’ailleurs le président du Sénat a déjà annoncé les couleurs quelques jours avant l’ouverture de la session extraordinaire du Parlement qui s’est terminée vendredi dernier. Il a prévenu que le Sénat n’allait pas adopter à l’aveuglette la proposition de loi modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n°2011-013 portant statut de l’opposition. Et il n’a pas menti car la Chambre  haute a décidé d’ajourner l’examen du projet de texte qui, selon la majorité, doit prévoir la désignation d’un chef de l’opposition officiel au Sénat comme à l’Assemblée nationale. Mais à la configuration actuelle de la Chambre  haute, le HVM ne peut pas être dans l’opposition pour la simple raison qu’il y détient la majorité absolue. Le parti qui aurait le droit de revendiquer le poste de 7e  vice-président au Sénat est celui qui a le plus grand nombre de  sénateurs après le « Hery Vaovaon’ny Madagasikara ». Quoi qu’il en soit, Marc Ravalomanana et Rivo Rakotovao sont considérés comme personnalités politiques gênantes pour le pouvoir en place. Si le premier est à la tête d’un parti politique qui a une base solide et qui a 16 députés à l’Assemblée nationale, le second, fort de la majorité HVM au Sénat, peut à tout moment corriger les erreurs de l’Exécutif.

  1. Eugène

Share This Post

14 Comments - Write a Comment

  1. @ Rakotonirainy :

    Répondez à la question au lieu au de dire des âneries propres aux crabes de pluie.
    Je répète : comment allez-vous faire Ralotonirany ? Sa hanao magie ?
    Valio raha manan-kambara !

  2. Je voudrais pour ma part juste rappeler et que j’ai eu l’occasion de le dire à plusieurs reprises que la priorité pour notre pays est la lutte contre la corruption. C’est le mal qui ronge notre pays et à fini par saper toutes ses fondations. La pauvreté, l’insécurité… Tout cela n’est que la résultat de l’inexistence d’une Administration digne de ce nom. Et ce que je constate actuellement avec le pouvoir en place c’est qu’il a la ferme volonté d’éradiquer ce fléau. Il y a beaucoup de choses à redire, certes, des améliorations à apporter, mais en toute honnêteté, et dans l’ensemble il faut reconnaître que la volonté est bien là. Faire le procès à ce gouvernement que les travaux tardent à se faire c’est aller un peu vite en besogne. Laissons le déjà s’attaquer à ce mal qu’est la corruption et seulement après réaliser les autres projets. Car ne l’oublions pas, l’Administration c’est comme
    les fondations d’une maison. Vite fait, mal fait et patatras… Tsetsa Tsetsa tsy aritra e.

  3. @ Rafalimanana

    Un connard de plus ..

  4. Allez Ranaivosoa – Randra – Brandon – Ngeda : vous avez entièrement raison, ne vous laissez pas faire !
    L’autre on sait qui il est ?
    Il va encore me répondre mais je m’en fou !!!!!!

  5. BRANDON avec vos approximations chiffrées loin de la réalité du terrain et après les interprétations superficielles des pourcentages de voix de l’actuel PRM aux présidentielles vous n’allez pas nous emmerder avec vos fantasmes d’écoliers grincheux en mal d’apprentissage des calculs élémentaires pour jouer l’ « intéressant « . Nous avons d’autres chats à fouetter que s’attarder sur vos complexes d’apprentis Einstein ! Vous me faîtes finalement pitié à force de constater tous vos instincts primitifs « refoulés » …
    NGEDA zanak’Iarivo aho tompokolahy ary tsy izany akory no hanohanako be fahatany olona efa nigadra , mpangalatra , mpamono olona , mivavaka amin’ilay osy mainty , mievoka cocaïne , ratsy fitondran-tena kanefa vice-président FKJKM , mpandainga gaigalahy ary tsy mahalala fomba SATRIA VE MERINA !

  6. @ Rakotonirainy :
    Dites-nous Ralotonirainy, au lieu de toujours montrer à la face du monde votre bassesse d’esprit et votre insuffisance intellectuelle caractérisée, dites-nous concrètement comment vous allez réaliser votre « battage d’eau » ou velirano.
    Prenons d’abord un exemple concret : la population pauvre attend déjà une partie des trano mora.
    En effet : 50 000 trano mora en 5 ans, soit 27,40 maisons à FINIR par jour depuis le 01 Janvier 2019 y compris les jours fériés. Or, on est déjà le 26 Août 2019. Le retard est donc de 238 x 27,40 = 6 521,20 trano mora non bâties ( à part les trano conteneurs mora de la Réunion kely qui conviennent aux Ralotonirainy ).
    Comment vous allez faire Raloto ? Répondez à cela, remuez vos méninges ( je sais que vous en avez, mais on va voir leurs réelles capacités si tant est qu’elles en ont ).
    Allez-y Raloto ! Le sujet n’est pas si compliqué que ça ! Montrez à tous les Malgaches que votre « battage d’eau » ou velirano n’est pas synonyme de démagogie ni de populisme de bas étage !

  7. – Rakotonirainy, peux-tu t’exprimer comme tu manies bien la langue de Molière, tes commentaires en langue MALAGASY, langue de notre illustre J.J Rabearivelo. Je doute que tu es un vrai Gasy car, soit tu es marié à une Malagasy donc un Français pourri, soit tu es un Français que nous appelons vendu par Midi-Madagascar et son Maître le petit bac-7 pour déverser des propos vraiment malsains sur des personnes bien ciblées sur ce forum. On connaît très bien la tendance de ce journal après, j’aurais des mots sûrement à faire clouer ta G.G.

  8. Ravalomanana ne pense qu’à l’argent pour se faire valoir soi-disant chef de l’opposition pour bénéficier les mêmes avantages que les députés Il aurait dû être candidat à la députation. Mais personne n’est dupe

  9. @ RANAIVOSOA
    Je suis un malgache bon teint , bon genre et un « électron libre  » contrairement à vous avec vos élucubrations de PDG certainement  » arriviste  » . Mes répliques sur ce site s’adressent à des demeurés de votre camp qui ne sont pas innocents en matière d’insultes , d’insolences et d’impolitesses . Ils méritent bien ce qu’ils ont récolté vos fanatiques ZD de vrais sauvageons . Je n’ai pas de leçon à recevoir de votre part concernant le rapport avec l’argent car balayez d’abord devant votre porte avec cet homme honni par le peuple en 2009 par sa filouterie cupide qu’est Marc Ravalomanana et que vous soutenez becs et ongles . Je vous conseille de prendre du recul avec vos sensibilités politiques nauséabondes car cet homme pourri ancien président que vous prenez comme référence politique absolue dans vos réflexions et bien lisez la gazette DGI du 24 août 2019 ou le site Madagate.com vous allez avoir la vérité en pleine figure concernant cette pourriture ! Sans rancune …

  10. RAKOTONIRAINY, je ne sais pas si vous êtes Malagasy ou non? vous ne pensez qu’à l’argent, le pouvoir et l’insulte: les babakoto, les bac-7. Dites-moi qu’est-ce qu’il a fait du bien pour le pays ce président « élu » avec des fraudes massives? A un certain moment, je me suis tû pour essayer de le soutenir parce que c’est lui qui est là quelle que soit la manière dont il avait fait pour y arriver. Je me suis tû parce j’aime mon pays et j’aime mes compatriotes. Mais là qu’est-ce qu’il y a de bien à part le BAREA ??? De plus, dire que Madagascar est un pays pauvre alors que deux avions ont été affrété pour l’Egypte??? je ne suis pas contre le soutien pour BAREA mais il faut avouer qu’il y a des gens riches corrompus tsy maty manota eto Madagasikara… C’est la honte, et j’ai honte quand Bertrand Picard me l’avait dit en face. Madagascar est pauvre à cause de la corruption qui commence par les gens au pouvoir!

  11. Et voilà les énergumènes sont derrière leurs claviers pour déverser leurs inepties . Le premier RANDRAROL ne fait que se ridiculiser par ses suffisances notoires sur la notion de démocratie . Comme si Ravalomanana n’a pas été battu clairement lors des présidentielles reconnues par toute la communauté internationale . Le PRM est là pour appliquer la politique de la majorité c’est le B A -BA . Le second BRANDON le babakoto bac-7 intellectuellement très limité doit se faire soigner avec ses obsessions maladives car il voit partout l’article 14 de la constitution comme si les avis de la HCC sont du pipeau ! Et qu’il garde avec lui ce journaleux qui ne fait pas honneur à son métier par ses parti-pris et ses désinformations .En conclusion ces deux tarés par leur aveuglement pour la pire des racailles comme ancien président de la république ne sont que des  » tâches  » pour la société car il y a beaucoup plus de gens intelligents qu’eux dans la capacité de discernement entre le mal et le bien!

  12. Au lieu de montrer leur peur bleue à leurs adversaires, les tenants du pouvoir actuel devront se concentrer à la réalisation du « battage d’eau » ou velirano, au lieu d’essayer de faire adopter un projet de loi contraire à la loi initiale qu’ils ont confectionnée eux-mêmes et aussi contraire à l’article 14 de la Constitution.
    Ce genre de comportement dénote un amateurisme flagrant et un état d’esprit anti-démocratique.
    Ce n’est vraiment pas la peine de s’attaquer à un journaliste qui fait correctement son devoir d’informer, car cela montre une insuffisance intellectuelle caractérisée et une bassesse d’esprit indigne d’un citoyen libre.

  13. l’ird qui claironne tant la démocratie après sa victoire à la présidentielle doit vivre cette démocratie non pas à sa façon ni seulon sa volonté mais respectant comme la prunelle celle de l’opposition, respecter ses velirano,concretiser ses promesses lors de ses débats télévisés à la tvm avec ra8. C’est andry rajoelina qui est concerné et non brunel n’est-ce pas? Parole donnée parole sacrée,telle a toujours été la devise des propagandes de rajoelina

  14. Deux guignols encensés par un journaleux avide certainement de  » felaka  » rien qu’à lire un torchon pareil. Un journaleux militant qui au contraire dessert la stratégie répugnante de son maître un roublard faisant des mains et des pieds pour être chef de l’opposition uniquement par cupidité . ça nous fait rappeler en 2018 Médiapart et son journaliste attitré et non des blogueurs de caniveau en parlant du TIM et le HVM comme la peste et le choléra ! Les énergumènes fumeurs de mauvaises herbes vont encore débarquer avec leur refrain saoulant et idiot en évoquant une « phobie » imaginaire pour un homme politique en perte de vitesse et l’article 14 de la constitution vidé de son sens par DEUX AVIS DE LA HCC EN 2014 et 2017 ! Ravalo et Rivo mainty en tandem un schéma très indigeste , de vrais repoussoirs pour les Malgaches Monsieur RANAIVOSOA et tous vos sbires sur ce site.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.