Accueil du Pape François : Communion d’esprit entre les Malgaches

Jacaranda
Le Président Andry Rajoelina a accueilli le pape François à sa descente d’avion. (Photo Kelly)

Le Président Andry Rajoelina, le Premier ministre Ntsay Christian, la présidente de l’Assemblée nationale Christine Razanamahasoa et le président de la HCC Jean Eric Rakotoarisoa ont répondu présents, hier, à Ivato pour accueillir le Saint Père. L’on a remarqué toutefois l’absence du président du Sénat, Rivo Rakotovao.

L’appareil de la  compagnie aérienne mozambicaine « Linhas Aéreas de Moçambique »  qui a transporté le pape François en provenance de Mozambique a atterri à l’aéroport de la BANI d’Ivato, hier, à 16h. Le couple présidentiel était venu l’accueillir à sa descente d’avion. Cette venue du pape dans la Grande île est notamment marquée par une communion d’esprit entre les Malgaches, et ce, sans distinction de religion, malgré la ferveur des fidèles catholiques. Les malgaches étant d’ailleurs réputés pour leur hospitalité légendaire.

Arrivée du Pape. Un accueil qui a été bien organisé. Ainsi, une centaine d’enfants provenant de différentes paroisses, entre autres, de la Chapelle BANI, de la Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la paroisse Faravohitra, ont animé le lieu par des chants évangéliques, bien avant l’arrivée du Pape. Selon l’un des responsables de ces enfants, on a mis un mois pour la répétition. Malgré leur jeune âge,  ces derniers n’ont pas démérité. La grande famille de l’église catholique du moins les hauts responsables, a rehaussé également de leur présence l’arrivée du pape à Madagascar. Notons qu’après avoir eu un bref entretien avec Andry Rajoelina, il est monté à bord de la papamobile en direction de la Nonciature sise à Ivandry.

Mesures restrictives. Force est cependant de constater qu’il n’y avait pas eu assez de monde, lors de l’arrivée du pape. Les mesures restrictives prises par les forces de l’ordre auraient  dû y avoir des impacts sur les gens, à tel point qu’ils ont préféré rester chez eux, malgré qu’hier après-midi a été déclaré chômé et payé. Mais qui est le pape François ? Son nom est Jorge Mario Bergoglio. Il est né le  17 décembre 1936 à Buenos Aires, un homme d’Église argentin. Après son élection le 13 mars 2013, il fut le  266e  pape à l’âge de 77 ans.

Dominique R.

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. « Le considérer comme un représentant de Dieu, ou un transit vers Dieu » : iza no niteny an’izany ?

  2. la cuisine interne des catholiques deviennent affaires d’Etat alors que l’Etat lui meme se déclare laïque

  3. C’est le meilleur des papes : un humain intelligent, pragmatique, progressiste.
    Le considérer comme un représentant de Dieu, ou un transit vers Dieu, non : Il est possible de tenir un tête à tête avec le Père. Seul Jésus ne peut pas être court-circuité.
    Pour qui n’est pas catholique, jouer le jeu, respecter l’ordre établi.
    Si François n’était pas catholique, c’est ce qu’il aurait fait : jouer le jeu.
    Diplomations.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.