Corruption à l’aéroport d’Ivato : Andry Rajoelina préconise des mesures sévères

Jacaranda
Andry Rajoelina a testé le numéro vert mis en place pour recevoir les réclamations et les doléances.

Andry Rajoelina n’a pas manqué de féliciter le Brigadier Patricia qui a eu le bon réflexe de décrocher tout de suite le numéro vert.

Comme il l’a annoncé lors de son émission spéciale de dimanche soir, le président Andry Rajoelina a effectué une descente à l’aéroport d’Ivato hier. Une initiative prise à la suite des polémiques autour des rumeurs sur une éventuelle restriction des femmes non mariées pour les voyages à l’extérieur. Accompagné du ministre de la Sécurité publique, le Contrôleur Général de Police, Rafanomezantsoa Roger, le Chef de l’Etat a constaté de visu tout le circuit auquel les passagers doivent se soumettre pour le contrôle et les formalités avant embarquement. D’emblée, Andry Rajoelina a demandé à l’équipe de la Police de l’Air et des Frontières d’alléger la procédure de contrôle. « Les formalités font perdre beaucoup trop de temps aux passagers. Beaucoup d’entre eux se plaignent pour les longs moments d’enquête et/ou de fouilles dans les locaux de la PAF alors que leurs documents de voyage sont complets et normaux », constate-t-il, avant de faire savoir que de nombreuses doléances ont été reçues à propos de la qualité des services à l’aéroport d’Ivato. Il convient donc d’améliorer la situation. Andry Rajoelina a encouragé les responsables de la PAF à alléger les formalités à l’exception des voyageurs en partance pour les pays à risques. Faut-il rappeler qu’une mesure restrictive a été prise pour éviter les risques pour les femmes malgaches qui quittent la Grande  Ile pour chercher du travail dans des pays considérés comme « à risques » en l’occurrence le Koweït, l’Arabie Saoudite ou la Chine.

Corporatisme. Lors de cette descente, le numéro Un d’Iavoloha a convoqué tous les responsables au niveau de la Police de l’Air et des Frontières pour leur donner des consignes strictes, tout en dénonçant la pratique de certains agents de l’aéroport international d’Ivato, qui continuent de favoriser la corruption. « Nous avons reçu de nombreuses doléances dans ce sens. Je ne veux plus entendre cela. Cessez de soutirer de l’argent aux gens. Arrêtez cette pratique. Etre responsable ne signifie pas qu’on a le droit d’intimider les gens », a-t-il lancé avec fermeté. Dans la foulée, le président Andry Rajoelina a donné un ordre formel au ministre de la Sécurité publique, Rafanomezantsoa Roger. « Il faut prendre des mesures sévères contre les responsables des corruptions ». Il a aussi touché mot du numéro vert que la Police de l’Air et des Frontières a mis en place pour les passagers en cas de réclamations ou de doléances. « Ce numéro vert ne devrait pas être dirigé par des policiers afin d’éviter le corporatisme », exige le président de la République. Avant de quitter Ivato, le président de la République a testé le numéro vert de la PAF. Il n’a pas manqué de féliciter le Brigadier Patricia, le Chef de poste qui a eu le bon réflexe de décrocher tout de suite le téléphone. Lors de cette descente, de nombreux personnes se trouvant à l’extérieur de l’aéroport se sont plaintes auprès d’Andry Rajoelina à propos de la mesure d’interdiction d’entrée dans le hall du bâtiment pour les proches des passagers. En bref, cette visite du président à l’aéroport international d’Ivato peut se résumer en un moment de rappel à l’ordre et de demande d’explications auprès des responsables.

Davis R

Share This Post

14 Comments - Write a Comment

  1. Malheureusement ma mère en a payé les frais aujourd’hui le 12 octobre à l’aéroport d’Ivato en faisant escale. La corruption dans toute sa splendeur. Le pire c’est que tout le monde remarque leur mimic, il se font signe entre eux pour te dépouiller. Bref ! J’ai honte et surtout en colère😡😡😠😠😠😠

  2. Tout fonctionnaire doit faire la déclaration de son patrimoine dès son installation surtout dans ces postes stratégiques où la Tentation est énorme. Il ne faut jamais oublier qu’il y a aussi les Corrupteurs. Appliquons la loi et cela limitera considérablement cette gabegie.

  3. Tout fonctionnaire doit faire la déclaration de son patrimoine dès son installation surtout dans ces postes stratégiques où la Tentation est énorme. Il ne faut jamais oublié qu’il y a aussi les Corrupteurs. Appliquons la loi et cela limitera considérablement cette gabegie.

  4. Laisse le faire son boulot , j’étais victime d’un racket bien organisé dans cet aéroport de malheur.il y en a qui n’hésite pas à se servir dans votre valise lors des fouilles des bagages , c’est lamentable

  5. C’est hallucinant de violer la vie privée des gens en fouillant leurs conversations du téléphone portable C’est du jamais vue.

  6. Je veux bien comprendre que lrs fonctionnaires malagasy ne gagne pas beaucoup… mais nous les malagasy qui vivent a l’étranger on a economiser des mois pour pouvoir venir rendre visite a nos familles.. tsy misy vola maniry @ hazo aty andafy ..fa nu havantiana tsy mahalavitany. On en a ras le bol des fouilles intempestive de nos bagages a Ivato. ….

  7. Paris n’a pas été bâti en une nuit, les choses vont déjà beaucoup mieux a l’aéroport. Alors laissons le temps au temps. Excellente initiative cette ligne verte.

  8. Tant que les gens n’ont pas une vie décente, la lutte contre la corruption restera vaine.

  9. – Les gens partent à l’extérieur parce qu’ils n’arrivent pas à vivre comme ils le veulent ici. Ok
    – les migrants partent de Syrie, d’Afrique, du Mexique, du Maghreb etc…parce qu’ils n’arrivent pas à vivre comme ils le veulent dans leur propre pays. Ok
    – Des gens meurent dans leurs traversées en mer, sont emprisonnés dès leur arrivée dans certains pays, sont pris en charge par chance particulière par certains pays où ils arrivent (ce qui ne sera JAMAIS le cas dans un pays arabe, chinois… – AU CONTRAIRE , et pire encore…on nous rabâche depuis quelques années déjà….!!!) , Ok
    – Des gens sont empêchés de débarquer et même RETOURNÉS DE FORCE, dans leur pays d’origine etc.
    Pourquoi s’occuper alors de certains gens QUI FONT LEUR CHOIX EN TOUTE CONNAISSANCE DE CAUSE???
    Est-ce parce qu’on est un pays “prisonnier” et imbu d’un concept ” fihavanana”, soi-disant spécifique et hérité des ancêtres, plus important(!) que les articles de Droit de l’Homme, cités par nos différents intellectuels, mpahay lalàna, juristes
    très imbus, politiciens bavards et malins depuis toujours aux vestes sur l’épaule, des mpitondra fivavahana religieux etc etc ? Et en plus on entretien un CONSEIL , payé pour, qui d’ ailleurs dernièrement s’est réuni à Nosy Be , la belle île aux parfums , pour discuter du “fihavanana” ?
    Qu’on arrête avec ça, et qu’on ne soit pas pris au piège, AVIS A TOUS, aux responsables à tous les niveaux, au peuple qu’ on veut tromper encore, pour qu’on soit empêché D’AVANCER ?
    On n’est pas dupe des actions de ces magouilleurs de
    caractère connu depuis toujours, des frustrés revanchards.

  10. BELOBAKA ET ALFRED

    Les connards habituels ..Rien mais vraiment rien dans leurs cervelles !

  11. Combien touche comme salaire mensuel un agent de PAF, un douanier par mois s,il touche moins de 100 euros par mois c’est pas suffisant donc la corruption se gangrène dans l’administration à la mairie sans parler les corporations de l’état ( police , gendarme , jusqu ‘ au Magistrat

  12. Prendre des mesures sans chercher à régler les problèmes à la source ! Du populisme pur!

  13. Député MAPAR teo entan’izany avy nanao bizina tant Maurice tsy nandalo scanner tsy nosavaina ianareo ihany no mampianatra ny olona hanao kolikoly

  14. En bref .
    Faites ce que je vous dis pas ce que je fais .
    Ça résume un peu toutes ses recommandations.

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.