Litige Air Mad – Air France : La compagnie nationale condamnée à verser 46 millions USD de plus

Jacaranda

Air Madagascar a perdu son procès contre Air France. Le verdict a été prononcé hier par le Tribunal de Commerce de Paris. La compagnie malgache paiera au total 101 millions USD pour les deux Airbus A340-300.

Air Madagascar survivra-t-elle à cette mauvaise nouvelle ? « Le Tribunal de Commerce de Paris a rendu son jugement. La décision concerne les conditions du contrat de vente des 2 Airbus A340-300 par Air France à Air Madagascar. Dans ce litige Air Madagascar a fait valoir ses arguments pour dénoncer les clauses de l’annexe H. Le Tribunal dans son jugement n’a pas entendu les arguments d’Air Madagascar et a considéré que ces clauses restaient valides. Air Madagascar estime être dans son bon droit et va exercer tous les recours légaux qui sont à sa disposition à l’encontre de cette décision. Cette situation n’a pas d’impact sur les opérations long-courrier d’Air Madagascar, les vols continueront d’être opérés selon le programme établi », a communiqué les responsables auprès de la compagnie nationale malgache, hier, dans la soirée.

Mauvaise affaire. Certes, les dirigeants de la compagnie malgache se sont fait avoir, en signant à la hâte le contrat de leasing-achat des deux Airbus A340-300, en 2012, pour un montant total de 67 millions USD. Le montant n’était pas le seul problème, car Air France a également prévu une clause de réserve de propriété, une clause de restitution et de frais de remise à niveau des avions. Non seulement la compagnie malgache a acheté deux avions à 67 millions USD – alors que leur prix ne devrait pas dépasser à l’époque 40 millions USD – mais dans le monde, plus aucune compagnie n’achetait ces avions dotés de quatre moteurs, qui revenaient trop chers en entretien et en carburant. Jusqu’ici, Air Madagascar a déjà versé une somme totale de 55 millions USD au titre de loyers – 24 millions USD pour le premier avion, dont 5 millions USD d’intérêts, et 31 millions USD pour le second, dont 7 millions USD d’intérêts. Pour se débarrasser de ces avions budgétivores, la compagnie malgache a voulu acquérir les derniers titres par anticipation, mais Air France a réclamé 46 millions USD au lieu de 23,5 millions USD, en s’appuyant sur les clauses citées ci-dessus. Après un long procès au Tribunal de Paris, la compagnie française a eu gain de cause. En tout, Air Madagascar aura donc à payer 101 millions USD, soit près de 167,44 milliards Ariary, pour les deux avions budgétivores. Une situation qui menace plus que jamais la survie de la compagnie.

Antsa R.

Share This Post

26 Comments - Write a Comment

  1. Voilà quand les politiciens ignares veulent s’occuper de ce qu’ils ne savent pas. c’est ce qui se passe à Madagascar.Tout le monde savait que ces A340 n’étaient pas bons mais avec des bons à rien , on fait n’importe quoi. après cela on a continué. C’est lamentable. Laissez les techniciens faire leur travail.

  2. Un premier mauvais choix mis à nu! Un choix simplement dicté par de la haine gratuite envers RAVALOMANANA. Parce qu’il a opté pour Boeing, nous allons choisir Airbus. Et, voilà le résultat! J’espère qu’un Ministre ou un Député ne va pas s’aventurer à avancer que ce verdict est dû à l’opposition.Leur choix au nom de l’anti-RAVALOMANANA, qu’ils l’assume à 100%, pour ne pas dire à 101 Millions USD. Chapeau! Mahay be inareo ka! Tena tampitr’ohatra!

  3. RAKOTONIRAINY, NARINDRA, et lez pro-foza :
    Voilà votre résultat, à vous et votre fichu leader de foza: un autre grand indicateur qui s’enfonce dans le gouffre, le pays ne cesse de plonger au fond ténébreux. A ce rythme, votre président sera celui du pays le plus pauvre au monde, et la faute est à qui…à TIM ???..votre refrain préféré !

  4. TSY TAKONA AFENINA TOY NY VAY ANKANDRINA IZAO NY HAVENDRANAM-PUREn’IREO TOMPOKOLAHY SY TOMPOVOVAVY NIFIDY SY NAMETRAKA IREO OLONA IREO TAMIN’NY TETEZAMITA SY AMIN’IZAO.
    ARY MBOLA HO AIZA RE ITY ANJO ANTENISANY SY NY TARANAKY TENISANY IRAY MANONTOLO E !!!!!! AZA NANDRA IHANY HOY AHO !!!

  5. @ ROMY et Cie :
    Vous n’avez aucun argument, pauvres cons. C’est le voalavo  » Rat Jo Hell  » qui a mis Air Mad dans cette position durant la Transition.
    S’ils sont passés de Boeing à Airbus, il a présomption de corruption.
    Le jeune voalavo ne pensait qu’à ses propres poches, conseillé par un Vato ou caillou.
    Je répète : si vous avez gardé Air Force One pour Air Mad, on ne serait pas là. Alors remboursez !

  6. Manao fifanarahana zany tsy maimaika. Ny tsy mahay mamaky teny aza tsy fidiny!!! Dia zavatra tokony 40 mios ve dia vidiana 67 mios…ao raha. Zay nanao sonia azy mamerina azy. Efa hita fa tsy mety dia soniavina ihany. Tamin’ny 2012 lay tantara….

  7. Qui nous a fait faire cela et pourquoi on est passé de Boeing a Airbus
    Ça commence par là
    Voilà ça qui arrive quand on a des cancres au pouvoir.
    Je pense que ce ne sera pas la seule surprise qu’on aura.
    Et il y en a qui continuent a croire qu’avec quelqu’un de jeune et sans expérience on va s’en sortir.
    Continuez a rêver, ce n’est pourtant pas difficile de deviner ce va ariver. Dans quel travail y arrive-t-on sans expérience, réfléchissez un minimum.

  8. · Edit

    Les premiers responsables ce sont Rajao et Rajoelina qui ont fait ce vrai faux achat après le putch. Il faut bien rendre la monnaie à la Mère Patrie. Le résultat est là: même les aveugles le voient: On sort de l’annexe et on va se vautrer dans l’annexion!

  9. BRANDON

    Pauvre C.. Tu vas faire une insomnie avec ton adoré RABARY NJAKA alias Alain DELON le voleur chez Air Mad parti la queue entre les jambes hi hi hi …

  10. BRANDON

    On va t » INTUBER  » c’est clair et le dico ça se lit vaurien ! Inutile de vociférer ta haine pour le putschiste qui a  » baisé  » ton gourou maintenant un vieux con au fond du placard sans son Air force one hi hi hi …Garde pour toi ton RABARY NJAKA imbécile !

  11. @ NARINDRA :
    Pauvre connard, si tu avais gardé Air Force One, tu ne serais pas à ce stade de payer 46 Millions USD en plus. Fa izany tsy takatry ny sain’ny mpanongam-panjakana. Porofo ity raharaha ity fa mpandrava tanteraka ianareo fa tsy mpanangana.

  12. @ NARINDRA :
    Tu la fermes car tu n’es même pas capable d’apprécier ce très grave problème d’Air Mad à sa juste valeur.

  13. @ RAKOTONIRAINY :
    C’est très facile de jeter la responsabilité sur les autres. Qu’est-ce que Bary Njaka a à voir là-dedans ?
    Ce contrat a été fait sous la …… TRANSITION. Un contrat du genre léonin qui a été à la portée du cerveau des putschistes. A moins qu’il n’y ait eu quelque part une corruption de haut niveau pour financer l’après coup d’Etat ! Une politique ma…LOTO.
    C’est vous qui avez entubé ( et non intuber, tête de vaurien ) Air Mad pour vos intérêts à la con. Tas d’illettrés et d’analphabètes ! Ianareo Rehetra Dahalo.

  14. BELOBAKA et Izy

    Rien mais vraiment rien dans la cervelle ! Des vermines à jeter avec les ordures de Lalao après les municipales avec Air force one hi hi hi ; kay kay kay ..

  15. Comme d habitude Air Madagascar ne paie pas ses dettes.
    Il va falloir m’expliquer QUI va prêter l’argent pour acquérir les A220 ,en sachant que ce sera pareil,…des factures non payées…?
    Faillite définitive avec liquidation d’air Madagascar…et ouverture du ciel malgaches aux VRAIS Compagnies aériennes et aux Billets MOINS CHER !

  16. Asaivo alohan’izay nidedadedaka nividy an’ireo Airbus roa ireo. Iza indray katana n’a sinoa ho voavolovolo eo?kkkk Sa vola hazo avy @ 900 ha eny Ambohimanjaka no handoavana an’izany indray? kkk. Hanongantena io hoy ilay mahay azy izay!

  17. lisez bien le journal ô chers compatriotes, les deux avions ont été achetés en 2012

  18. Gaboraraka!
    Et ça tanamasoandro par ci par là…

  19. De mémoire, je crois que le pca de l’époque était un cdb.
    Le contrat a été ficelé par un trio:
    Le pca, un ex président et un président

  20. Nous sommes en 2012, donc après 2009…

  21. Pourquoi parle-t-on « d’annexion »?…

  22. Après être sorti de « l’annexe B », nous voilà pris dans « l’annexe H »! combien disent-ils qu’il y a de lettres dans l’alphabet?…

  23. Misy olona dia mora manadino marina, sao hoe manohana ny fitondrana zao dia tsy te ahalala? Mba hainao reo hoe oviana no nividy an’ireo ny Air Mad?

  24. Iza daholo no nampidikizo an’i Air Mad : PCA tamin zany, administrateurs, DG, Henri Rabarinjaka, Rajao etc… Afaka arahina pour « abus de biens sociaux ireo ». Nisy mangarahara ve ny nividianana ireo. Mila torina daholo ireo. Taiza no nahitan i Henri RABARINJAKA nividianana ny avion privé, vola avy aiza vetivety teo. Sao dia commissions azo tatsy amin ilay acquisition no nahazoana io. Azo torina pour « bien mal acquis, corruption etc » Atoa Henri RABARINJAKA. Raha mbola ny cabinet expertise-dRajao koa no Commissaire aux comptes tao amin i Air Mad dia torina « conflit d’intérêt » koa. Obligation de Air Mad en tant que société anonyme : mila avoaka en public ny etats financiers annuels. Tsy aisy nanao izany fa afenina ao io… Torina koa ireo mpitondra tao tsy nahavita ny obligations any. Misy farany ny zavatra rehetra. Mieritreritra hiala maina ny ekipa taloha…

  25. Et Henry RABARY NJAKA a pris la poudre d’escampette alors qu’ il était le premier responsable de cette déconvenue par non-anticipation comme président du conseil d’administration en 2014 où il fallait prendre la décision ferme de se séparer de ces deux airbus .De toute façon Air Austral va se défiler pour épauler financièrement Air Mad malgré le partenariat stratégique qui est un vrai leurre . Au final Air Mad s’est fait bien « intuber » !

  26. Eh! indrisy raha fantany fa tsy fotoana fividianana ireny avions ireny tamin’izany dia…mbola any @ Youtube any ilay Vidéo mitahiry ny fotoana mamy nividianana sy niondran’io Avion io voalohany…ny tantara mitoetra!!!…Efa eo @ fitondrana ny nividy azy hanonitra an’io vola io…Ny vahoaka Malagasy no mampalaelo hanefa vola tsy nohoanina…nefa dia namidy ilay Force II (23,4 M USD).

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.