Retour du délestage : Coupure tournante de deux heures à Antananarivo

Jacaranda

La Jirama a été contrainte de procéder à un délestage tournant, à cause d’un gap de production d’électricité, selon le communiqué officiel publié hier. Quelques heures après « l’Annonce », le problème a été réglé …

Des cas coupures d’électricité ont été constatées par les usagers de la Jirama à Antananarivo, depuis déjà plusieurs jours. Sans se poser de questions, certains ont immédiatement fait le lien avec la pénurie de carburant de cette semaine. En effet, le problème vient d’un gap de production au niveau d’une centrale thermique, qui alimente le Réseau Interconnecté d’Antananarivo (RIA). Hier en fin d’après-midi, la Jirama a déclaré qu’il s’agit de problèmes techniques, rencontrés par la centrale gérée par AKSAF Power, à Ambohimanambola. « Ces problèmes engendrent un gap dans la production de l’électricité. La JIRAMA est contrainte de procéder à un « délestage tournant » dans plusieurs localités d’Antananarivo et de ses environs, ce jour, à partir de 17h15 jusqu’à 23h00 », à indiqué la Jirama, dans son communiqué. Et pourtant, des coupures ont été signalées par les usagers à Ampandrana, Ankadifotsy, Antanimena … jusqu’à Andraharo, dès 14h30.

Bras de fer. En plein redressement et disposant déjà d’une feuille de route, la Jirama a déjà plusieurs acquis si l’on ne cite que les découvertes de cas de vol, l’amélioration des recouvrements, l’amélioration des relations avec les usagers… et même la réduction des coupures. Pour l’opinion, ce n’est pas un hasard que la Jirama parle subitement de « Délestage » pour deux heures de coupures, alors que ses dirigeants ont toujours insisté sur l’utilisation du terme « Pannes techniques », depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. « Les responsables hiérarchiques sont à pied d’œuvre pour trouver une solution au problème afin de rétablir, dans les plus brefs délais, l’approvisionnement en électricité à Antananarivo et de ses environs », a noté la Jirama dans son communiqué. En effet, ce problème de délestage a été réglé, quelques dizaines de minutes après « l’Annonce », s’il était programmé jusqu’à 23h00. Pour l’opinion, des négociations en haut lieu, concernant le secteur de l’énergie seraient actuellement en cours, et pourraient être liées aux problèmes de carburant…

Antsa R.

Share This Post

8 Comments - Write a Comment

  1. CAROLE :
    2005 ? Il n’y avait pas de délestage.
    C’est le cas actuel dont on parle. Fermez-là quand vous n’avez pas d’arguments pour résoudre vos délestages.

  2. toujours des arguments non fondés pour s’excuser du gaboraraka!!! Mais on se demande pourquoi les dirigeants s’entêtaient à utiliser les groupes comme générateur alors que le soleil brille toute l’année

  3. BRANDON

    Il faudrait rajouter à la liste de vos équation foireuses un fait historique à savoir début délestage = gouvernance Ravalomanana 2005 !

  4. Voici l’équation de délestage : Rajao Mampiesona = Rat Jo Hell

  5. IEM : – Insuffisance d’Essence à Madagasca
    – Insuffisance d’ Eau à Madagascar
    – Insuffisance d ‘ Electricité à Madagascar
    Mihinan’IEM zany gasy @ ity fitondràna be velirano ity

  6. BRANDON

    Il y a aussi les  » insuffisances intellectuelles  » sur votre cas désespérément incurables !Au fait vous avez passé la 2ème session du Bac au Bel air ? Sinon vous resterez éternellement un Jomaka du parvis de l’hôtel de ville en cas d’échec ! Vous avez bien lu l’article on parle d’AKSAF POWER les turques que le pote de votre gourou Ravalomanana à savoir Rajaonarimampianina ont mis la Jirama dans la merde car ils sont là uniquement pour se « gaver » !

  7. A Madagascar, il y a plusieurs insuffisances : insuffisance d’électricité, insuffisance d’eau, insuffisance de fonds pour le financement des projets, insuffisance de couilles pour forcer les français à restituer les Iles Éparses, insuffisance de cervelle au niveau des dirigeants pour mener à bon port le pays.

  8. A Bagdad et à Kaboul, il n’y a plus de problèmes d’électricité maintenant;

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.