Restitution des Îles Eparses : Andry Rajoelina et Didier Ratsiraka main dans la main

Jacaranda
Andry Rajoelina et Didier Ratsiraka se positionnent en Chefs de file pour le combat pour la restitution des Îles Eparses.

Le président de la République appelle tous les Malagasy à dépasser le clivage politique, ethnique et religieux, et exhorte le renforcement de l’unité et de la solidarité.

Comme prévue, la cérémonie de clôture de la concertation nationale sur les îles Eparses s’est déroulée hier au Centre de Conférence Internationale d’Ivato. Une occasion de remettre au président Andry Rajoelina la résolution des trois jours de débats au niveau des quatre commissions qui ont discuté des impacts de ces îles sur l’économie, l’environnement et le développement durable, la sécurité, la souveraineté nationale et la géopolitique. L’évènement marquant de la journée d’hier était la présence de l’ancien président Didier Ratsiraka qui a tenu à être présent pour exprimer son soutien au processus. En effet, Andry Rajoelina et Didier Ratsiraka ont décidé d’être main dans la main pour être les Chefs de file pour le combat en vue de la restitution des Îles malagasy de l’Océan Indien. D’ailleurs, les deux hommes étaient assis côte-à-côte durant cet évènement au CCI. Durant la deuxième République, l’Amiral a déjà engagé une démarche auprès du président français de l’époque, François Mitterrand, mais le processus n’a pas abouti. Cette fois-ci, avec un « Zandry Kely » armé d’une détermination infaillible, « Deba » entend apporter ses expériences et son savoir-faire en tant qu’Officier de la Marine et ses 21 ans de pouvoir. D’ailleurs dans son discours, l’actuel homme fort du pays n’a pas manqué de remercier le président Didier Ratsiraka pour les efforts qu’il a fournis en réclamant l’exécution de la résolution n°34/91 des Nations-Unies en date du 12 décembre 1979.

Zone Economique Exclusive. Durant cette cérémonie au CCI Ivato, le président Andry Rajoelina a réitéré que les îles Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India sont des îles malgaches. « Ces îles appartiennent à Madagascar. D’ailleurs, l’histoire confirme qu’auparavant, elles avaient un nom malgache et s’appelaient Nosy Sambatra, Nosy Kely, Nosy Bedimaky et Nosy Ampela », affirme-t-il. Des noms que les colons français auraient modifiés sous la colonisation. Comme argument, le Chef de l’Etat d’expliquer que « géographiquement, ces îles figurent dans la Zone Economique Exclusive (ZEE) de Madagascar car Juan de Nova se trouve à 150km seulement de Tomboarano, dans la Région Boeny ; Les Glorieuses à 200km du Cap d’Ambre ; Europa à 300km des côtes malagasy et Bassas da India à 380km de Nosy Be. Si l’on se réfère au droit de la mer, une Zone Economique Exclusive est un espace maritime sur lequel, un Etat côtier exerce des droits souverains en matière d’exploration et d’usage des ressources. La ZEE s’étend à partir de la ligne de base de l’Etat jusqu’à 200 milles marins. 200 milles équivalent à 322km.

« Diviser pour régner ». Andry Rajoelina a aussi sollicité le soutien de tout le peuple malagasy. Il a ainsi profité de cet évènement pour lancer un appel à l’unité et à la solidarité. « Nous n’accepterons pas d’être influencés par la politique du diviser pour régner ». Il exhorte tout un chacun à savoir dépasser le clivage politique, ethnique et religieux. « C’est seulement en restant unis que nous atteindrons notre objectif », a-t-il déclaré. Et d’exhorter au passage les citoyens malgaches à se lever pour défendre nos îles. « Désormais, nous allons exiger nos droits sur nos terres ». Il a cependant fait savoir que le processus ne sera pas facile. « Il convient donc de mettre en place un programme et une stratégie efficace, mais il ne faut pas non plus confondre vitesse et précipitation. La démarche se fera pacifiquement. Il est hors de question de se verser dans la violence ». En effet, le Chef de l’Etat exclut toute démarche militaire dont certains concitoyens proposent. « Ce n’est pas sérieux », estime-t-il. Il, c’est Andry Rajoelina qui affirme qu’il ne prendra pas seul les décisions concernant la démarche pour la restitution des Îles Eparses. Il envisage en effet de favoriser le « Teny ierana ». Les membres du gouvernement, les gouverneurs des régions, les représentants des Ampanjaka et les Zana-dRanavalona, les Chefs d’Eglises tel que le Pasteur Mailhol, des historiens, des représentants des Forces armées, des étudiants, ainsi que de nombreuses personnalités politiques, à l’exception des pro-Ravalo et des HVM étaient présents à cette cérémonie de clôture du « Dinika Nosy Malagasy ».

Davis R

Share This Post

21 Comments - Write a Comment

  1. Ahoana mo no atosika oe olona manana nationalité vahini ka hiadi n tombotsoa tsika,
    Fanadalana saimbahoak ftsin io fa tsi sah itaki anreo zan reo, cinéma no betsaak

  2. Ratsiraka 21 taona teo @ fitondrana, inona no mba zavatra vitany? BOKY MENA? Milahatra vary sy menaka @ 3ora maraina isan’andro, dia izany ve no mbola andrasana sy tantaraina eto @ gazety? Ny firongatry ny herisetra isan’andro isan’alina eto @ tanàna tsy lazaina intsony @zao fotoana izao. Tsy misy sahy mandray andraikitra satria ny mpitandro ny filaminana, ny fitsaràna dia mandray anjara @ fanafihana sy ny kolikoly isan-karazany. Ny mpiambina an-dRatsiraka nanao abus, efa nohazainay tao Ankadivato sy Bel Air fa saingy nahay nandositra.

  3. A mon avis il vaudrait mieux laisser ces iles en l’etat que les transformer a l’image du pays qui les revendique(et quel état!).tout cela est une manœuvre politique pour faire oublier ce qu’il y a à faire à Madagascar et detourner l’opinion de ses soucis quotidiens et Dieu sait s’ils sont nombreux et urgents à traiter.

  4. Je crois que le DJ n’a pas mis toutes les chances de notre côté et cela se voit ici. Il appelle les Malagasy à se réunir un peu tard. Il ne fait pas appelle à la diaspora Malagasy en France alors que c’est une force qui pourrait faire beaucoup de chose. Ce qu’il a fait à Paris était anticipé à mon avis et ne s’adresse qu’à son électorat à Madagascar. Il est vu très courageux d’avoir fait la demande solennelle mais c’est peu efficace dans les fait. C’est la bonne méthode quand on dispose d’une puissance économique ou militaire avec laquelle on peut faire une pression sur la France mais ce n’est pas le cas de Madagascar. Pour nous, c’est la diplomatie et l’influence qu’il faut utiliser. Je pense que notre DJ devrait utiliser les associations de la diaspora en France pour influencer les média en France et montrer que la cause Malagasy est juste. Nous avons beaucoup d’ argument pour cela mais les Français les ignorent. Macron a aussi une échéance électorale a tenir et restituer les iles Malagasy va le mettre en mauvaise posture au prochaine élection française. Il pourra accepter que si l’opinion public française comprenne la cause. Il y a beaucoup de Malagasy en France qui sont dans des boites de communication et d’influence, il faut les utiliser. Nos services de renseignement doivent jouer leur rôle : aider et inciter les Malagasy influents en France à aller vers les média Français pour parler de cette cause.

  5. Tsy tadidin-dratsiraka ve ny taim-bava nataony t@ Filoha t@ fifidianana no eo izy misoleleka indray e!

  6. Ho ANAREO rehetra zanak’i Dada sy mpampiesona. Refa resy de mangina ary mijanona amin’io zavatra io raha tsy zaka nareo.
    R8 efa vita – miverena indray apres 3 ans de hita eo. Raha tsy izay de put up or shut the F**k up

  7. Menalamba sy ny forongony
    Ianareo ireo dia anisan’ny mpanohariana eto amin’ny firenena, tsy hainareo mihintsy ve aloha ny mampangina ny hambo-ponareo diso fitoerana fa ny lolom-ponareo tsy mahazaka resy nolavanareo tamin’ny dadanareo no harangaranganareo.Tsy fotoana fiadiana izao fa na hendry nareo dia miaraha amin’ny vahoaka fa fananam-bahoaka no hiadivana eto, mazava mihintsy izao fa nareo no taranak’ireo mpamadika fahiny ka mbola tsy maty voalavo an-kibo hatramin’izao amin’ny tombontsoa azonareo hatramin’izao avy any amin’ireo vazaha be tsy mifora ireo.Mampalahelo…

  8. @ menalamba

    Moramora ihany sao AVC ka LAMBAMENA no miandry ny MENALAMBA angidina tsy tsara anie io rongony io e KKK

  9. @Milaza

    Milazà ny marina : ny fliou nareo sarimbavy ! Tsy sahy mamaly an’i Macron satria voafehy @ affaires maro ! kkk
    Fitiavan-tanindrazana ve ny fakana an- keriny ny tanin’olona eny Ambohitrimanjaka ? fItiavan-tanindrazana ve ny fampisotroana ny gasy rano maloto ? ny tsy fisian’ny jiro ? ny vidimpiainana miakatra isan’andro ? Ary f’angaha mety HOANINA ny iles éparses ?? fanodikodina ny saimbahoaka fotsiny satria efa mihinan’IEM ny fitondràna io ! kkkkkk

  10. Bien dit TIANA, efa mazava be kosa izao fa PATRIOTE ny filoha roa miaraka @ vahoaka Malagasy mitaky ny hiverenan’ny îles éparses ary le roa hafa kosa dia tena hita mibaribary fa TRAÎTRE ary ny fitiavan-tena no mibaiko azy ireo fa tisy fitiavan-tanindrazana velively. Omen’ny vahoaka toerana SERA fotsiny no atao ka rehefa Resy vao hoe hala-bato kanefa ny nataonareo ihany no avalin’ny mpifidy anareo ankehitriny io ka tsy tantinareo

  11. Ces îles qui ne furent administrativement rattachées à Madagascar que lorsque la France le décida en 1896, au moment où Madagascar devenait elle-même une possession française…

  12. RAD sy zanaka ny filoha teo aloha Didier RATSIRAKA sy ny Filohampirenena ankehitriny Andry RAJOELINA ka rariny raha mifanome tananà @ vahoaka Malagasy tia tanindrazana rehetra mitaky ny hiverenan’ireo nosy kely ireo @ Madagasikara indray

  13. Tiana

    Mangataka vonjy @ jamba ny Filou an’elà ka hivarina eny an-kady izy mianaka tsy ho ela satria hamaly faty ilay jamba t@ famitahana azy t@ fanonganam-panjakàna 2009 ! kkk

  14. Rakelivelo +rafa +Mpandinika+menalamba + Rahe

    Mazava be ny fisainana fa avy amin’ny fitombenana no entina eto . Ny dadanareo lasa nilelaka any amin’ i reny malala kanefa fantatra ny vava be nataony tsy fitiavana an’io firenena io . Hita mihitsy fa « sauvage » ianareo fanatiques ireo fa na ny fanajana ny volofotsy an’ Ratsiraka aza tsy hainareo . Tsy nahavoa amin’ny friperie ao amin’ny braderie hôtel de ville angamba dia tonga eto mirediredy . Rehefa azo ihany ilay pataloa avy ao dia rovito eny amin’ny magro indray . Ravalomanana efa vita ny aminy fa ialahy isany no tena vogandinty tsy misaina milelaka aminy foana ! Maloto no ao anatin’ny loha kkkk !

  15. Ilay rangahy io no tena vendrana indrindra t@ mpitondra teo. Io no nampikororosy ny malagasy. Zao indray izy dia handra handraina! Tena mora manadino ny tantara isika izany a!!

  16. Tapi-dalankaleha i bitro kely ka tsy malala MENATRA ô ! kkk Nazon’ny « AMNESIE » ve ilay Filou ka tsy mahatsiaro izay nataony t@ fanonganam-panjakana ??? kkk

  17. Miantso vonjy an’i Ratsiraka satria efa akaiky ny fotoana hionganana ! kkkk I Ratsiraka tsy ho fitathinao intsony ry vendrana a! kkk

  18. Tsy eo ny HVM sy TIM = roue de secours ( porte de sortie, excuse bidon) vita ho azy….. Raha tena mila firaisan-kina sy ara- dalàna dia aza mangalatra na manao fetsifetsy miady toerana aloha, fa raha tena olo-marina tokoa no tonga eo @ fitondrana dia na zato taona aza izy eo dia zakanay vahoaka…

  19. Efa fantatra ny position’ny Frantsay nandritra ny 40 na 60 taona izay, ary efa ampoizina fa tsy hiova ka tsy hanome mihitsy ireo nosy ireo amin’ny dinika faharoa any paris amin’ny janvier, ka mba efa voadinika tao ve ny démarche manaraka sa hanao concertation nationale faharoa indray aorian’ny janvier ?

  20. 0K
    – Ratsiraka était là pour le bien de la Nation mais …
    – écouter les explications pertinentes de Fleury Rakotomalala pour l’histoire ,

  21. HAHAHA Angaha tsy ef azon-tsika indray e , hay ve mbola hiketrika e, sy mila fanampiana , sao dia ny TIM indray no olana , misy dia mety habadona ….

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.