Zanak’i Dada : Le mouvement va continuer

Les différents intervenants ont annoncé que le mouvement va continuer. (Photo Kelly)

Ils ont refait surface après avoir observé un répit durant un certain moment. Selon le candidat du TIM à Tanà Rina Randriamasinoro, nous attendions des instructions pour établir la vérité. Faisant sans doute allusion aux récentes élections.

Les partisans et les sympathisants de Marc Ravalaomanana ont repris le chemin de Magro Behoririka, et ce, après quelques années de répit. Le candidat du TIM dans la capitale, Rina Randriamasinoro, et l’ancien ministre de la Fonction Publique Tabera Randriamanantsoa, pour ne citer qu’eux étaient présents sur le lieu. Selon les différents intervenants, « le mouvement va continuer, mais cela ne restera pas en tout cas au Magro ». Aucun endroit n’a été toutefois annoncé. L’on se pose la question si c’est au siège du TIM, à Bel’Air Ankadivato et est-ce que les « Zanak’i Dada vont-il tenir des meetings régulièrement tous les samedis ?

Lutte commune. Lors de son intervention Rina Randriamasinoro a déclaré que « c’est une lutte commune pour établir la vérité ». Il a cité ainsi au passage l’importance de la confrontation des listes électorales utilisées lors des municipales et communales à celles des législatives. Un appel a été ainsi lancé aux autorités compétentes afin que celles-ci assument ses responsabilités.  D’ailleurs, ce parti n’a cessé de soulever qu’il y avait eu des anomalies au cours des communales. Dans tous les cas c’est le tribunal administratif qui décide en dernier ressort.

Responsabilités. Les autres intervenants ont lancé également un appel à l’endroit des chefs d’église afin que ces derniers prennent leurs responsabilités, étant donné, ont-ils dit que les dirigeants actuels sont en train de conduire le pays dans une impasse, car ils ont notamment l’intention de faire adopter une loi non conforme aux mœurs et coutumes malgaches. Une déclaration qui n’est pas vraiment explicite.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

9 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @ rakoto

    Hors sujet ! on cause MAGRO…

  2. Le peuple se souleve partout dans le monde même chez les arabes autoritaires ,alors fais attention .Les politiciens malgaches ne savent plus la priorité pour les malgaches . Un million d’emploi pour la jeunesse et la sécurité partout dans toute l’ile pour que les paysans puissent retourner dans leur villages reprendre l’agriculture .Madagascar est un pays tout neuf pour les touristes .Avis aux étrangers :,veuillez respecter tous les malgaches même les plus pauvres .

  3. @ Le MAGE

    Vous prêchez dans le désert car la classe politique du pays manque cruellement d’éthique . Déjà en constatant ce nombre pléthorique de partis politiques inscrits au ministère de l’intérieur qui n’osent même pas se présenter aux élections ça laisse penser qu’ils sont là pour espérer des alliances de circonstance à visée « alimentaire » .Il suffit de voir les deux supposés premiers partis politiques d’opposition actuelle en l’occurence le TIM et le HVM on est très loin de l’envergure du leader Fanilo de feu Herizo Razafimahaleo avec un projet de société bien élaboré !

  4. L’opposition est toujours nécessaire mais il faut une opposition constructive. Les Dirigeants actuels doivent faire preuve d’idées et de stratégies pour la gouvernance de la Nation. D’autre part, l’opposition doit faire des contre-propositions réalistes et ne pas attirer les critiques de la population mais bien tourner sa langue avant de parler.
    Le Président en exercice a de la vision et de la volonté mais certains membres de son équipe commettent parfois des erreurs dans la manière de transformer la vision présidentielle en action. Je vous invite à valoriser les gens d’expérience tout en insérant les jeunes dans la conduite des affaires de l’Etat. D’autre part, les opposants doivent penser à convaincre le peuple avec des projets de société fiables et réalistes. Quid de vos mauvaises expériences quand vous étiez au pouvoir.
    Que le Peuple malgache trouve sa part de bonheur sur sa propre terre qu’est le tanindrazana !!!!

  5. Oh ry zanak’i Dada ah, mahaiza mionona, rehefa resy dia resy, i dadanareo io efa tsy hita tablao intsony, ny vola navoaka t@ fotoanandrony ary efa tsy ho azo ampiasaina intsony. mba mahaiza milomano ry zalah fa sao de rendrika eo, mbola tanora loatra enao ry ngiahy mera tsy lany, tandremo sao de potika eo ny hoavy politikanao.

  6. Pour éviter les poursuite contre la vente des EPP?

  7. Zanak’i dada , miandry an’i dada hitondra mofo vé ? . i dada mbola nahita an’i dadatoa rajao any frantsa KO !

  8. Tiana : Papizana…; c’est toi?

  9. Et l’autre looser est parti ailleurs pour pleurnicher auprès de son pote le gros lard Louis Michel sans oublier par la suite la SADEC . La braderie à l’hôtel de ville c’était justement pour que les zanak’i Dada puissent acheter des pantalons friperies à user au Magro !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.