Aucun lien entre la loi sur les VBG et le « mariage pour tous » : La FJKM met les points sur les « i »

Jacaranda

« C’est très clair aujourd’hui que la loi n°009/2019, relative à la lutte contre les violences basées sur le genre [ndlr : VBG], adoptée dernièrement au parlement, a réellement été faite pour sanctionner les violences perpétrées contre les femmes et les enfants et n’a aucun lien avec le mariage homosexuel ». C’est ce qu’a déclaré le président de la FJKM (Fiangonan’i Jesoa Kristy eto Madagasikara), le pasteur Irako Andriamahazosoa Ammi, dans un communiqué publié hier. Une déclaration qui, aux yeux des observateurs, s’apparente à une précision ou un démenti. Après les polémiques provoquées par la déclaration vendredi dernier de son président, la FJKM met les points sur les « i ». L’Eglise protestante réformée confirme son soutien aux efforts entrepris par le régime d’avoir pris l’initiative d’élaborer cette loi. « L’adoption de cette loi mérite d’être saluée », selon le communiqué. Dans son communiqué, la FJKM remercie le régime d’avoir fait un grand pas dans la lutte contre les VBG, mais aussi d’avoir fourni tous les efforts pour éclairer l’opinion et expliquer aux concitoyens malgaches les tenants et aboutissants de ce texte. « Désormais, la position de l’Eglise par rapport au mariage homosexuel est claire », soutient la FJKM dans le même communiqué. Une manière d’affirmer que le communiqué de vendredi a surtout été rendu public pour faire savoir que la FJKM est contre le mariage entre personnes de même sexe. C’est ce que le Pasteur Irako Ammi Andriamahazosoa a tenu à confirmer, hier.

Quoiqu’il en soit, samedi dernier, lors du meeting des « Zanak’i Dada » qui s’est déroulée au Magro Behoririka, un parlementaire a encore lancé des critiques acerbes contre cette loi en avançant des interprétations. Cet élu devrait pourtant savoir que cette loi 009/2019, qui est une loi pénale, ne peut faire l’objet d’aucune interprétation. De son côté, la FJKM semble avoir pris en considération l’appel de la Représentante résidente du PNUD, Violette Kakyomya, qui a incité tout un chacun à prendre le temps de lire le texte afin d’éviter les polémiques. Ce haut responsable des Nations-Unies, après avoir lu le texte, a déclaré que la loi contre les VBG n’a aucun lien avec le « mariage pour tous ». Ce nouveau communiqué de l’Eglise FJKM va certainement mettre fin aux polémiques autour de cette affaire.

Davis R

Share This Post

11 Comments - Write a Comment

  1. Tsy ny journalists no niteny io fa ilay Pasitera. Efa nifanarahana tsara t@ FJKM iray manontolo ve, sa hoe izy prezida dia mahazo miteny izay tiany ho tenenina? Dia manaiky izany koa ve ny FJKM eran’ny Madagasikara? Mila mametrampialana izy raha misaina. Ary tany amin’ilay Fiangonana nanambarany an’io koa ve nanaiky izany?
    Rehefa nanao dementi izy ,nahoana no tsy natao ampahibemaso koa?
    Ny saina no tokony mandeha aloha,vao ny vava.

  2. Ny Malagasy dia mbola tsy mahatanty ny safidin »ny homosexuels izay mana-tsafidy sy zo toy ny Malagasy rehetra.
    Aleo mba hajaina ny safidiny fa tsy darohana sy hanaovana herisetra rahefa tsy tantinao ny safidiny.
    Io lalàna VBG io dia làlana natao hiaro ny herisetra atao amin’ny vehivavy, ny zaza, ny lehilahy, ary ny homosexuels izay iharan’ny habibiana sy herisetra satria mbola misy ny herisetra sy intolérance ataon’ireo milaza azy ho madio sy voajanahary.

    « L’homosexualité n’est pas une maladie occidentale, d’abord parce que ce n’est pas une maladie, ensuite parce que c’est présent dans toutes les sociétés depuis la nuit des temps. Ça a toujours été décrit, même dans l’Antiquité, et dans toutes les cultures. Alors, certaines cultures vont autoriser voire valoriser l’homosexualité, quand d’autres vont l’interdire voire la pénaliser. Et il existe aujourd’hui certains pays où l’homosexualité est passible de mort. Donc il est évident que dans ces pays-là, les personnes homosexuelles vont se retenir de comportements homosexuels. Et quand bien même elles tomberaient amoureuses d’une personne de leur sexe, elle vont renoncer à faire couple tout simplement pour sauver leur peau.
    L’homosexualité n’est pas une anomalie, c’est quelque chose de normal, c’est un comportement érotique humain, naturel, qui fait partie de la nature humaine, qui n’est pas pathologique »
    (Stéphane Clerget, psychiatre et auteur de l’ouvrage “Comment devient-on homo ou hétéro ?).

  3. Avelao hiteny ny Fiangonana fa adidiny izany . Tsy voatery hanaraka ny rehetra fa TSY MAINTSY MITENY NY FIANGONANA

  4. – Tsy anjaran’ny Mpitondra Fiangonana mihitsy ny manao Paolitika ka hanao commentaires amin’ireo Lalana avaokany. Ny fiangonana tafiditra aho daholo izireo no MANAPOTIKA ity Firenena ity. Ny FINOHAKO ( Ma FOI ) dia ANAHAKO samy IRERY sy ANDRIAMANITRA. Ny Fiangonana FOSOTRA manimba ny saim-bahoaka ary izireo koa noho MIARAKA MITSIKOMBAKOMBA amin’ireo Tivalahara NITONDRA hatrizay an’ ity MADAGASCAR ity.

  5. ny manahirana manko dia ny ady @ herisetra @ zaza amam-behivavy no imasoana kanefa asiana koa hoe »@ lehilahy ». Amiko tokony ho esorina @ io lalàna io ilay hoe « même aux hommes ». Ka ilay hoe »condamne les rapports sexuels non consentis »,raha interpretation stricte ny loi penale dia ahoana ireny pédé manery tovolahikely hanao firaisana aminy ambaran’ny gazety ireny? Rehefa ny vahiny no miteny eto dago dia marina mandrakariva. Eto aho d mangataka ny gazety midi hangatam-panazavana @ mpitsara fa araky ny nambara ny mpianatra,@ raharaha sivily,dia @ lalàna moana na tsy mazava ihany no azo anaovana interpretation raha tsy izany dia manome vahana fitongilanana na kolikoly. Ohatra,milaza ny lalàna fa ny acte individuel dia tsy maintsy notifié. Mamoaka didy anefa ny mpitsara hoe même si vous n’avez pas été notifié vous avez pris connaissance pas la signature d’un INCONNU! Mazava io hoe inconnu io

  6. Aoka hazava tsara fotsiny ny lalàna , « raha voasazy ny hery setra amin’ny vehivavy sy ny ankizy « , izay tokoa ve ? « basées sur le genre  » inona ilay genre eto ????? inona no antony ametrahana io teny hoe genre io anatin’io lalàna io .

    Genre : Ensemble d’êtres ou de choses ayant des caractères communs. Mba sokafy tsara ny maso ry malagasy fa teny frantsay mahalaza zavatra iombonana io ( distniction) anaty vondrona iray .

  7. Malheureusement le parjure n’est pas un crime a Madagascar. Meme les hommes d’eglises ne se genent pas pour le faire.

  8. ny henjana zan henjana na @ paolifika na @ journalisme e! Midi ndray hono no diso alors que c le pantin qui sort des âneries

  9. Je crois que :
    —soit Midi Madagasikara n’a pas bien lu et décortiqué la loi contre le VBG et a publié les réctions du pasteur FJKM qui à mon avis est une déclaration qui ne devrait même pas être mise en public car elle crèe des malentendus et des polèmiques stériles,
    —-soit il y a de la part de Midi Madagasikara une sortte de résistance subversive contre la dite Loi VBG, une sorte de subjectivité pour l’Eglise FJKM ( c’est à dire le journal est pour la violence contre les enfants et les femmes) .

    Cette loi a été bien expliquée dans l’Express Madagascar par Mme Vololoniaina Rakotonirina dans son interview du 19/12/2019, et je remercie l’Express d’avoir mise en lu mière cette loi (je suis d’accord d’une loi punitive contre toutes formes de violences sur les femmes et les enfants quelques soient les raisons des violences) :
    https://lexpress.mg/19/12/2019/vololoniaina-rakotonirina-tous-sopposent-a-louverture-a-lhomosexualite/
    A mon avis une subjectivité pour le FJKM ne devrait pas avoir lieu dans un journal hautement public comme Midi, les journalistes devraientt être neutres devant toutes croyances et religions à Madagascar.
    Avant de publier , vaut mieux pour les journalistes d’analyser et bien lire les lois en cours d’adoption à l’AN.
    Là maintenant, Midi essaie d’éteindre le feu qui est déjà bien allumé, trop tard!!!

  10. Tsy mahay mamaky teny ve izany ny lehiben’ny FJKM fa mbola niandry ny filazana nataon’ny masoivohon’ny PNUD vao nanao fanambarana faharoa izay mifanipaka @ voalazany t@ fanambarany voalohany. Tena af-baraka mihitsy kanefa milaza azy ho docteur en théologie. Soa ihany fa nisy tsy niombon-kevitra t@ ny mpitandrina FJKM, toy izany koa ny mpiangona protestanta FJKM. Tokony nangataka ny Fanahy Masina mba hanoro lalana azy izy alohan’iny fanambarana voalohany iny fa tsy mihaino sy mijery ny resabe eny @ FB izay fantatra fa resak’etotra toy ny ataon-dRazarap…, ary tokony hanana hazon-damosina fa tsy hanaiky ny tsindry fanaon-dRa…
    Milaza izy fa mpaminany ao @ fanambarana voalohany: tena mampieritreritra raha izao nano fanambarana fanin-droany izao!!!

    Mpino protestanta FJKM

  11. Zany no alehany rehefa mirediredy manaraka ny baikon’ny TIM fotsiny ry FJKM

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.