TIM, RMDM et Ambohitsimanjaka : Grande manifestation de rue ce samedi

Les partisans de l’opposition ne resteront plus au Magro Behoririka, ils envisagent une descente dans la rue.

L’opposition a décidé de mettre en place une grande alliance pour contester les résultats des dernières élections communales.

La trêve politique risque de ne pas être respectée cette année dans le cadre des fêtes de fin d’année. La dernière semaine de l’année 2019 pourrait être très mouvementée. En effet, d’après les informations, l’opposition envisage d’organiser une grande manifestation de rue ce samedi 28 décembre 2019. La décision a été prise durant les deux réunions qui ont eu lieu mardi et mercredi au quartier général du parti « Tiako i Madagasikara » à Bel’Air. Pour le moment, ceci reste un projet mais une source proche de l’opposition a fait savoir que les préparatifs avancent à vitesse grand « v ». Les partis politiques et associations anti-régime envisagent de mobiliser tous leurs partisans pour la réussite de cette manif, avec comme mot d’ordre : « L’union fait la force ». En effet, un an après l’accession du président Andry Rajoelina au pouvoir, une grande alliance est en train de voir le jour du côté de l’opposition. Des ténors du  « Tiako i Madagasikara et du « Rodoben’ny Mpanohitra hoan’ny Demokrasia eto Madagasikara » (RMDM) ont assisté aux deux réunions de préparation qui ont eu lieu à Bel’Air. Étaient présents entre autres, les Fidèle Razara Pierre, Maître Hanitra Razafimamantsoa, Pasteur Edward Tsarahame, Rainidina Rajoharison et Rakotomalala Henri alias Riri Be. D’après les informations, le « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara » (HVM) serait aussi impliqué dans ce projet. Il serait même question de mobiliser à Tana ce samedi les habitants des quatre communes d’Ambohitsimanjaka qui contestent la mise en œuvre du projet Tana-Masoandro. L’objectif étant de rassembler le maximum de foule en vue de faire une véritable démonstration de force.

 Tribunal administratif. En organisant samedi la descente dans la rue, l’opposition cherche à mettre la pression sur le Tribunal administratif qui va se prononcer sur les résultats définitifs des dernières élections communales à Antananarivo. Si l’on s’en tient au chronogramme, les résultats définitifs devraient être proclamés le 18 janvier au plus tard. Pour leur part, Marc Ravalomanana et ses partisans continuent de hausser le ton pour dénoncer l’existence de fraudes électorales. Se disant « en possession de toutes les preuves », ils envisagent de se rendre à Anosy ce samedi. En effet, pour le moment, l’itinéraire pour cette manifestation de rue n’a pas encore été révélé. Quant à eux, les leaders du mouvement appellent leurs partisans à suivre les consignes sur facebook et sur les radios d’obédience contre le régime. Notre source quant à elle, a laissé entendre que deux options sont prévues. Soit la grande marche qui débutera à 9h s’acheminerait vers le Tribunal administratif à Anosy, soit vers le Magro Behoririka. Un passage par le centre-ville est donc envisagé puisque les organisateurs ont fixé le rendez-vous avec leurs partisans à Mahamasina. Reste à savoir toutefois si les tananariviens qui sont déjà très concentrés sur l’ambiance des fêtes de fin d’année, vont répondre présents à cet appel de l’opposition. D’autant plus que le risque de « sakoroka » n’est pas à écarter car en cette période de fête, la Hiérarchie militaire a choisi de mobiliser des milliers d’éléments de l’Armée, de la Gendarmerie et de la Police nationale afin d’assurer une fin d’année sans incident. De son côté, la Préfecture de Police ne donnera certainement pas d’autorisation à cette manifestation de rue organisée à la veille du Saint Sylvestre.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Mampalahelo hoa ny toetran’ireto mpanao pomitika ireto rehefa very remby, tsy manantsaina afa tsy ny hanakorontana foana dia mbola voatonona ao anaty lahatsoratra koa sady voalohan’daharana mihintsy ilay gona avy any alaotra iny, efa ùalaza aùin’ny fanakorontanana sy fampisavorovoroana ny saim-bahoakan miova ny foto-pisainana rehefa ny vola no mibaiko dia tena gaga ny tena dia iza hono ny vahoaka eritreretin’ireo ho avy eo, fanadalana olona fotsiny dia antsoina koa Ambohitrimanjaka, antsoy koa rangahy za fa izaho manana olana amin’ny fanjakana ah; izay mantsy no tianareo atao antsoina dahomo izay manana olana, ny an’i sasany aza resaka maloto sy mampiditra azy am-ponja mihintsy ka be fanahiana amin’ny hahazo azy atsy ho atsy dia mitady hirika hivoahana faram-parany fa rehefa tsy mahomby eo dia miandry Tsiafahy fara faha alikamatiny Antanimora dia mba mananatra an’ilay Zandrilahy tsy lany iny aho, mbola manana ny ho avinao mamiratra amin’ny fanaovana politika ianao fa aza manailky ho mamaovin’ny olona efa tapi-dalan-kaleha ka ataony fitaovana, mandiniha tena dia mieritrereta tsara amin’ny izay hetsika atao amin’ny manaraka fa sao dia ataon’ny olona hoe f’angaha rehefa Riana dia mitovy daholo satria toa toy izany koa ny anaran’ilay nitora-bato ny biraon’ny bianco sy nitondra be sandry tamin’ilay raharaha Claudine ireny e. Teny atsipy ny ahy ka asa na ho tonga any am-pon’ny mahalala ihany.

  2. FANITSIANA

    Nirina, Raha ireo voalazanao ireo dia ny fanjakana no tokoy hieritreritra satria araka ny voalazanao dia efa mafy ny fiainana , ka ireny hala-bato nadritra ny fifidianana telo nisesy ireny dia fantatra fa tsy hampitony vahoaka kanefa natao ihany. Ny mampiavaka ity fitondrana ity, dia ny olona voaheloka ihany no olona mitondra faisana (victime). Nanomboka t@ 2009 izany ka nitohy hatr@ izao.
    Tsy ny hala-bato bevata ihanyno zava-misy eto ireo fakana tany sy harem-pirenana ho an’ny vahiny. Ary koa ny famelana trosa mavesatra hoan’ny taranaka, satria vola tsy toko tsy forohana no miasa, tsy ho an’ny mahasoa ny vahoaka , fa eo am-pelatanan’ny filoha hanaovany tsindry sy dokam-barotra etsy sy eroa. Iza no handoa sy hamerina ireny vola ireny ?

  3. Nrina, Raha ireo voalazanao ireo dia ny fanjakana no tokoy hieritreritra satria araka ny voalazanao dia efa mafy ny fiaianana , ka ireny hala-bato nadritra ny fifidianana telo nisesy ireny dia fantatra fa tsy hampitony vahoaka kanefa natao ihany. Ny mampiavaka ity fitondrana ity, dia ny olona voaeloka ihany no olona mitondra faisana (victime). Nanomboka t@ 3009 izany ka nitohy hatr@ izao.
    Tsy ny hala-bato bevata ihanyno zava-misy eto ireo fakana tany sy haram-pirenana ho an’ny vahiny. Ary koa ny famelana trosa mavesatra hoan’ny taranaka, satria vola tsy toko tsy forohana no miasa, tsy ho an’ny mahasoa ny vahoaka , fa eo am-pelatanan’ny filoha hanaovany tsindry sy dokam-barotra etsy sy eroa. Iza no handoa sy hamerina ireny vola ireny ?

  4. inona ny marina,hoy pilato . Vao manombo dia efa ny fanontanian’i pilato sahady no aroso! Rasendrahasina manko no niharan-javatra tao antanimena dia izy indray no tsy afa-nifidy! Aoka re hanoina ny antson’a/toa filoha ka hifanantona sy hifamela tokoa ary hihavana fa samy mitonona ho kristianina

  5. Fa inona mihitsy no Tena tanjona eh? Toa faly hampikorontana ny vahoaka fotsiny raha ny fahitana azy; tsy Efa reraka ve ny olona eh? Ny tsy fahampiana Efa manginy fotsiny Hianareo mpanao POLIFIKA ireo Efa manana ny ampy sy ny Halatra ataonareo, nareo anie ka mihinana in3 isan’andro sns……. ary ireto vahoaka? MBA misaina sy mieritreritra ,fa toa ny vahoaka no ataonareo fitaovana fotsiny.
    Ireny ary ny ataon’ny lehibempiangonana Efa manala baraka sy mahamenatra mihitsy, Asa na Efa mpanohitra koa angamba ireny,mbola ampiana izao filaharana izao indray,ny andro mba farany taona hifalian’ny pianakavy. Tohizo ny alahady koa fa Efa manao ihany,ary aza misy makany ampiangonana koa fa miatsaravelatsihy fotsiny. Hita Kay izao fa sady tsy vonona no tsy vanona.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.