Affaire 65 000 Ar : Toujours pas de cours, hier, dans les principaux lycées de Tana

Jacaranda

L’affaire des 65 000 ariary de panier garni destiné aux fonctionnaires reste encore en travers de la gorge des enseignants des collèges et lycées publics.

A l’origine de cette grève tenue par les enseignants des principaux lycées d’Antananarivo mais également dans les provinces depuis le début de la semaine, cette affaire était l’objet de l’assemblée générale tenue par les enseignants au Lycée moderne d’Ampefiloha, hier. Rejoints au LMA par les enseignants issus de plusieurs autres lycées, notamment Jules Ferry, Talatamaty et Nanisana, ils ont décidé de ne pas reprendre les cours jusqu’à ce qu’ils perçoivent la somme de 65.000 ariary annoncée comme étant le montant du panier garni. Ainsi, il n’est toujours pas question de percevoir les 9000 ariary disponibles auprès de leurs établissements respectifs. « Ce mouvement est une démarche collective qui n’a rien à voir avec les syndicats », précisent les grévistes. Expliquant l’origine de leur mécontentement, les enseignants réunis au LMA dénoncent l’inégalité de traitement entre enseignants fonctionnaires et employés des bureaux ministériels. « Ce n’est pas vraiment la somme de 65.000 ariary qui importe et ce n’est pas ce qui nous pousse à faire grève, mais le fait de nous manquer de respect », s’indignent-ils. Et d’ajouter : « Tous les fonctionnaires au sein de notre ministère de tutelle n’ont pas été logés à la même enseigne car les employés du ministère au niveau central ont perçu la somme, intacte, alors que celle destinée aux enseignants a été réduite, sous prétexte qu’il a fallu aussi donner à des non fonctionnaires. De quel droit décident-ils ainsi et d’agir à leur guise sur un ‘cadeau’ qui nous est destiné ? C’est un manque de respect à notre égard. Ils n’ont pas à faire cela dans la mesure où c’était destiné aux fonctionnaires conformément aux consignes données en conseil des ministres ». Si l’idée de partage ne semble pas poser de problème aux enseignants, le fait de ne pas avoir englobé dans ce partage l’ensemble des employés du ministère, enseignants et personnels non enseignant, est inadmissible pour les grévistes. « S’il fallait donner à d’autres, il fallait alors que le partage concerne tout le monde et non seulement les enseignants car c’est tout le ministère qui est concerné. Autre chose que cela est pour nous du ‘zara vilana’ (partage inéquitable, ndlr) », concluent-ils.

Les enseignants grévistes envisagent de tenir une nouvelle assemblée générale lundi prochain.

Hanitra R.

Share This Post

11 Comments - Write a Comment

  1. Averiko eto ity fanamarihako ity
    Voalaza fa nangataka ny isan’ny Mpiasa isaky ny ministera ny Prezidansa talohan’ny nanome ny vola ary dia iny no nanaovany kajy. Ohatra; mpiasa 100 ny Minisiteran’izao dia nomena 65 000 ar X 100 = 6 500 000 Ar io Ministera io.
    Koa raha ny fanavzan-dRatoa ministra dia hoe nisy ambiny be ilay vola (satria mbola nisy nanomezana ny Mpiasan’ny ministera mampianatra)
    noho izany
    Nandainga ve izany ny tomponandraikitry ny Ministera ka isa diso sy nampitomboina no nalefany tany amin’ny prezidansa.
    Saika atao inona marina io vola amboniny io fa tsy mitombina ny fanazavana?
    Ho ahy manokana dia tsara manome fanazvana ny ao amin’ny prezidansa dia afaka manao kajy ny rehetra hoe ohatrinona marina ny vola nivoaka ary ohatrinona ny tonga tany amin’ny ministera dia iza avy no nandray. Amin’izay dia hita ny marina.
    Raha vitanareo ny manome izany ny mpampianatra dia milamina ny raharaha. Aoka anefa tsy halamindaminareo any ambadika any hanafenana izay sanatria ratsy nokasaina natao na efa natao ity raharaha ity.

  2. @PRISCILLA
    Alors ca y est? les commentateurs de salon vous etes reveilles? Je parie que c’est la meme personne sous different pseudos ou bien la meme adresse IP…. wow, vous etes forts…

  3. @ Ralay

    Il nous semble bien que vous avez un patron nommé Marc Ravalomanana et vous osez affirmer que vous n’êtes pas payé pour le « sucer » autant dans votre réalité d’aigris , d’ éternels jaloux et de minables frustrés vis à vis de celui en 2009 vous a botté le cul ! Occupez-vous bien de votre gourou parce que la démence sénile le guette en radotant avec ces fraudes be vata ! Et il faut bien le ménager parce qu’avec la réalisation de Tanamasoandro et de la RN 44 il risque un AVC et vous n’auriez plus que son osy mainty à caresser dans le sens des poils CRADES et PUANTS …

  4. @MARC
    Creux, ah bon? Je ne pense pas avoir menti. je ne fais que dépeindre la réalité, mais apparemment pour vous tout est rose. Vous êtes payé combien pour débiter autant d’insanités? Faites attention, si votre patron s’arrête tout a coup, vous aurez votre langue coince dans son derrière, et la, ca ne sentira pas la fleur.

  5. @ Ralay

    Bigre ! Vous avez appris sûrement ces leçons du député Razara Pierre qui vous ressemble tant dans l’exercice de la médisance politique avec ces arguments creux hors sujet . Allez du vent et révisez d’abord vos fautes d’orthographe …

  6. Ceci prouve une fois de plus l’amateurisme de ce gouvernement. Comment ne peut on pas etre capable de distribue 65 000 Ar aux fonctionnaires et dire ensuite que cette prime est seulement pour les employes des ministeres? Vu la realisation des ministeres, certains ministres auraient deja du etre changes. Puis comment se fait il que jusqu a aujour’hui nous ne disposons pas de deux ministres cles, affaires etrangeres et energie… Le gouvernement serait il en manque de competents? ce qui expliquerait pourquoi le ministre de l’energie qui a ete remercie sans menagement pour delestage et penurie d’eau soit nomme a la tete de la JIRAMA, quelle ironie. cela expliquerait aussi cette recherche de conseillers presidentiels au niveau international…
    Soir il n’y pas de nationaux competents, dont je doute fort, soit ceux ci preferent ne pas integrer un gouvernement qui plomberait leur carriere. Les gens competents ne recherchent pas forcement un gros salaire mais un travail qui leur permettent d’utiliser cette competence au maximum.

  7. inona moa zany fa dia ny mpiara miasa @ min. education ihany no manambany sy manao tsinotsinona ny mpampianatra.

    ny samy mpiasa madinika ihany ho mifampitsentsitra

  8. Il faut ici , comme en d’autres questions importantes, comme le prochain CHANGEMENT DU GOUVERNEMENT, après ÉVALUATION de son Chef actuel et de ses membres…,
    OSER prendre les bonnes DÉCISIONS pour le bien actuel et futur , non seulement du régime, mais surtout du PAYS.
    Quand il y avait un  » problème » au ministère de l’Enseignement Supérieur, tout le monde , les journalistes y compris ( surtout les habituels « caisses de résonnance » d’ évidents habituels partis pris bien connus ) avait pointé du doigt la Ministre en charge, alors même que le problème est différent objectivement, et surtout sur le plan de l’exécution de la mission!
    Alors qu’ici la Ministre en question AVOUE ELLE MEME, en convoquant le médias et tout, que c’est elle qui a décidé de donner aussi aux bureaucrates etc de son ministère..! au détriment des enseignants, qui estiment , on lit ici dans cet article, et on les comprend, qu’on leur a MANQUÉ DE RESPECT, et plus encore au mépris de la CONSIGNE PRESIDENTIELLE, consigne rappelée encore par le denier Communiqué gouvernrmental.
    Qu’on en tire la conséquence, sinon ce serait un GRAVE PRÉCÉDENT qui va être un BOULET PERMANENT à l’Executif, qui serait alors une cible facile pour les opposants « déclarés »ou non, à l’affût des moindres peaux de bananes qui se présentent.

  9. Ts’issy raha paré e !

  10. @ mpijery

    Laissons l’inspection générale de l’état avec de vrais hauts fonctionnaires intègres faire son boulot ! ça ne sert à rien de tirer sur les ficelles pour la politique politicienne …

  11. Eh oui, pourquoi un employé de bureau au ministère mériterait d’avoir plus qu’un enseignant? ça devrait même être l’inverse

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.