Reconnaissance du Coronavirus : Les laboratoires africains formés à Dakar 

Jacaranda

Des experts issus de laboratoires dans 15 pays d’Afrique participent actuellement à Dakar dans le cadre d’un atelier international de formation au diagnostic de laboratoire du coronavirus responsable de l’épidémie apparue en Chine. L’Institut Pasteur de Dakar (IPD), l’un des deux centres de référence en Afrique pour la détection du nouveau coronavirus par analyse d’échantillon, est le hôte de cette rencontre. L’autre établissement de référence est   l’Institut national des maladies transmissibles (NICD), en Afrique du Sud.

Plusieurs équipes scientifiques et techniques de laboratoires issus d’une quinzaine de pays africains sont ainsi dans la capitale sénégalaise pour cette rencontre de première importance en vue de riposter le plus efficacement possible face à l’assaut du coronavirus, notamment dans la reconnaissance du 2019-nCoV. Les personnels des laboratoires sont ainsi dotés, à travers cet atelier international, d’une capacité de diagnostic de haut niveau qu’ils peuvent mettre en pratique dans leurs propres laboratoires. La formation consiste à utiliser les tests qui se basent sur l’ADN du virus, permettant de le dépister avec certitude. Dans le processus du diagnostic de laboratoire, il est ainsi primordial de disposer du matériel génétique du virus.

Représentation. Madagascar ne figure pas parmi les pays représentés à cette rencontre, si l’on se réfère à la liste des pays d’où sont issus les laboratoires participants. En réalité, celle-ci réunit des laboratoires dont la présence se justifie par leur niveau de performance, tout en respectant la représentation géographique régionale. C’est ainsi que des laboratoires issus de cinq pays d’Afrique de l’Ouest, à savoir le Sénégal, pays hôte, la Gambie, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Nigeria sont présents à cette rencontre, ainsi que trois pays d’Afrique de l’Est : le Kenya, l’Ethiopie et l’Ouganda ; trois pays du Maghreb : le Maroc, l’Egypte et la Tunisie ; trois pays d’Afrique centrale : le Cameroun, la RDC (République démocratique du Congo) et le Gabon. La Zambie est le seul pays représentant l’Afrique australe.

Ce mois de février, l’IPD organisera une autre formation du même type, cette fois destinée aux pays de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest).

Recueillis par Hanitra R.

Share This Post

3 Comments - Write a Comment

  1. · Edit

    Aiza ireo mpmpianatra mpikaroka manao grève lava reo ?
    Sao tokony zao fotoana anaovanareo fikarohana sy hamoahanareo fahaizanareo dia afaka hanampy sy hanome rariny hoanareo vahoaka Malagasy

  2. agis au lieu de se plaindre….. (c’est toujours ce gros défaut des malagasy..!!!..)

  3. · Edit

    Pauvre Madagascar!…

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.