Epidémie : Qui sont les plus vulnérables face au nouveau coronavirus ? 

Les malades affectés par le nouveau coronavirus sont pris en charge suivant un protocole de protection extrêmement strict pour protéger les soignants et le reste de l’entourage.

Tous égaux face au coronavirus apparu en Chine ? Faux. Le nouveau coronavirus 2019-nCoV ne touche pas tout le monde de la même manière. 

Les plus vulnérables sont les immunodéprimés, autrement dit, dont les organismes présentent un déficit immunitaire. En font partie les personnes souffrant de maladie chronique, de problèmes respiratoires ou cardiovasculaires, de diabète, ou d’autres maladies qui fragilisent le système immunitaire tel le sida ou encore le cancer. Les patients convalescents, ayant subi très récemment certains types de chirurgie, sont également concernés. Les personnes âgées figurent également parmi les personnes plus fragiles face au nouveau coronavirus.

Contamination. Pour être contaminé, selon les explications, il faut un contact étroit avec une personne malade. Les situations à risque sont le fait de vivre au même endroit qu’un malade, discuter avec un porteur du virus à moins d’un mètre, voyager dans un espace peu aéré. La transmission est majoritairement aérienne, par les gouttelettes de salive, lors d’une toux ou d’un éternuement, mais aussi lorsqu’une personne porteuse du virus crache. Vulnérables ou pas, le meilleur comportement à adopter est de se laver les mains aussi régulièrement que possible ; d’éviter de toucher des surfaces contaminées et de se toucher ou se frotter les yeux, le nez ou la bouche. Une transmission fécale serait également possible dans la mesure où des traces de virus ont été retrouvées dans les selles de certains malades traités.

D’après des derniers constats des experts, le nouveau coronavirus à l’origine de l’épidémie actuelle pourrait incuber au-delà des 14 jours estimés au départ, comme pour d’autres types de coronavirus. Les scientifiques tablent sur une possibilité d’incubation pouvant s’étaler jusqu’à plusieurs jours de plus.

Pic atteint ? Pour rappel, l’épidémie du nouveau coronavirus a franchi hier 11 février, la barre des 1000 morts – dont 103 en 24 heures – et des 42.500 personnes contaminées. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de contaminations enregistrées quotidiennement en Chine continentale commence à se stabiliser, mais toutes les conditions ne sont pas encore réunies pour affirmer que le pic de l’épidémie a été atteint, ou dépassé. Il va encore falloir quelques jours de plus pour pouvoir avancer que la baisse commence à s’amorcer en Chine. En revanche, l’OMS craint une progression accrue de l’épidémie hors de la Chine.

Recueillis par Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @ RANAIVOSOA

    AZA MITENITENY FOANA FA DONDRONA TSY MAHALALA N’INONA N’INONA ARY TANDREMO SAO AO AMIN’NY FIANAKAVIANAREO TIM AO VOAN’IO CORONAVIRUS IO FA VELOMA HATREO MAGRO …

  2. Ramalina aza hono nifehy hazo tokana hoy ny fahendrena malagasy ary aleo misoroka toy izay mitsabo. Efa nofoanan’ny fanjakana ny sidina mankany chine,tsy tokony ho maimay hamerina ny sidina fa isika tany mahantra ka tsy hanam-bola hitsaboana! Ekena fa tsy anisan’ny voantso tany dakar ny malagasy,midika izay fa mila mailo bebe kokoa

  3. Combien de Malagasy par jour sont morts par le Paludisme, la tuberculose et la Faim ??? ?

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.