Raoul Arizaka Rabekoto : Le dossier entre les mains du Bianco

Le DG du Bianco Andrianirina Laza Eric Donat a dressé le bilan du Bianco durant l’année écoulée.

La mise en place de « i-Toroka », une plateforme de dénonciation anonyme et sécurisée en ligne du BIANCO, accessible sur son site web www.bianco-mg.org, a augmenté le nombre des doléances reçues (2.158 en 2019 contre 568 en 2018), et d’autre part l’implantation de la première antenne régionale du BIANCO à Morondava a permis de regagner la confiance du public envers cette institution de lutte anti-corruption. 

Après la mesure d’interdiction de sortie du territoire de Raoul Arizaka Rabekoto, le dossier de celui-ci est entre les mains du Bianco. L’ancien Directeur général de la Caisse nationale de Prévoyance Sociale (CNaPS) et non moins président de la Fédération malgache du football (FMF) est poursuivi pour différents dossiers, entre autres, un détournement au sein de la CNaPS, du temps où il a été à la tête de cette caisse nationale de prévoyance sociale. Un détournement qui pourrait s’élever à 20 milliards d’ariary. Décidément, ce numéro Un de la FMF est dans une situation plutôt critique ces derniers temps. Cette déclaration a été faite, en marge du rapport des activités réalisées par la branche territoriale du Bianco à Antananarivo durant l’année 2019. Lors de ce rapport, la trilogie de la lutte contre la corruption à savoir l’éducation, la prévention et l’investigation a été mise en relief. Portant notamment sur le nouveau procédé du mode opératoire du BIANCO. Pour l’année écoulée, deux événements ont marqué la Branche Territoriale du BIANCO à Antananarivo.

Concernant le volet éducation, l’insertion de la dimension anti-corruption dans le programme scolaire est plus remarquée. Par ailleurs, 23 nouveaux Réseaux d’Honnêteté et d’Intégrité –RHI- (mouvement de jeunes qui partagent la valeur anti-corruption) ont été créés et redynamisés avec 1.100 nouveaux adhérents qui ont participé à la Journée des RHI tenue à Miarinarivo et à Tsiroanomandidy. Ensuite, la lutte contre la corruption étant l’affaire de tous, 4.265 agents publics et 60 associations ont été mobilisés et sensibilisés en matière de lutte contre la corruption. Enfin, 3 pools de Donneurs d’Alerte au niveau des 3 Régions (Vakinankaratra, Itasy et Bongolava) ont été créés pour assurer le suivi, la veille et l’interpellation en matière de corruption.

Investigation. Du côté de la Prévention, la Branche Territoriale d’Antananarivo a lancé le concours « Meilleure qualité de service » au niveau des trois chefs-lieux de Région à savoir Itasy, Bongolava et Menabe, pour que la lutte contre la corruption ait un impact sur l’offre de service. A l’issue, 64 Services Territoriaux Déconcentrées ont été appuyés. Ensuite, les recettes et les dépenses communales ainsi que l’approvisionnement et le recouvrement au sein du Jirama ont fait l’objet d’une séance de travaux d’analyse approfondis. Enfin, quatre concours administratifs ont été sécurisés, à savoir le concours d’entrée à l’Ecole de Pilote rattachée au ministère de la Défense Nationale, celui de l’IGE, de l’INFA et de l’ACMIL. A propos de l’Investigation, les dix secteurs les plus touchés par les doléances se présentent comme suit : 1) Foncier (Domaine, Topo) avec 320 doléances ; 2) Justice : 265 doléances, 3) Collectivités décentralisées : 159 doléances ; 4) Gendarmerie Nationale : 147 doléances, 5) Éducation : 98 doléances, 6) Police nationale 97, 7) Institutions et ministères 57, secteur privé 51, Intérieur, Administration Territoriale 50 et Santé 36. En tout 1.280 doléances pour la branche territoriale d’Antananarivo. Concernant la déclaration de Patrimoines, 3.201 assujettis se sont acquittés de leur devoir envers la Nation contre 2.133 en 2018. Par ailleurs, 2.158 doléances ont été reçues dont 869 concernent la corruption. Sur 246 dossiers traités en 2019 contre 59 en 2018, 132 ont été transmis à la juridiction (si 20 en 2018). Enfin, 361 personnes ont fait l’objet d’arrestation dont 72 ont été placées sous mandat de dépôt.

Plus grande proximité. Comme perspectives, selon la programmation établie par le siège, les prochains mois verront la mise en place d’une antenne régionale dans la Région de Vakinankaratra, à Antsirabe, après celle de Morondava réalisée en décembre 2019. Cette action s’inscrit dans le cadre de la recherche d’une plus grande proximité du BIANCO et de l’ancrage local de son leadership en matière de lutte contre la corruption. L’adoption à partir de cette année 2020 du nouveau mode opératoire « faire faire », qui consiste à transférer à tous les acteurs les compétences et les expertises acquises par le BIANCO durant ses 15 années d’existence, l’amènera à accompagner ses partenaires et toutes les parties prenantes, à travers le coaching et l’assistance technique, qu’il s’agisse des cellules anti-corruption, véritables ambassadeurs de la prévention au sein des ministères et institutions publiques et privées, qu’il s’agisse des organisations de la société civile en leur qualité de relais locaux incontournables des actions éducatives, qu’il s’agisse des administrations chargées de la police judiciaire, collaborateurs et partenaires efficients dans le cadre des actions répressives.

Recueillis par Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

14 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @ rasoulou

    Vous êtes ridicules maintenant vous nous rapportez un gratteur de cul qui n’a rien à foutre de sa journée sur madagascar-tribune.com .. Il y a largement mieux et plus intelligent qu’un vieux schnock avec ce ramassis d’aigris , de frustrés et de faux-culs ..

  2. Miarahaba Tompoko,

    Misy mihevitra ny vahoaka ho kentrina sy adala mihintsy eto amin’ity Firenena ity.

    Ny volampanjakana, ny fananampanjakana, ny orinasampanjakana, ny tanimpanjakana, izany rehetra izany dia ny vahoaka no tompony, ary olona nomena fahefana nindramina, amin’ny fotoana voafetra, no tompomarika amin’ny fitantanana izany rehetra izany.

    Nampindramina anatin’ny fotoana fohy ny fahefana, tsy tompony ianao fa nomena iraka, ary nahazo iraka ianao fa tsy mpanjaka ka hanapaka arak’izay sitraky ny fonao…

    Noho ny tsy fisian’ny mangarahara sy ny asa maizina no mahatonga izao rehetra izao : nahoana no tsy avoaka ho fanta-bahoaka sy tsy natao hifampierana ny fifanarahana natao ?

    Ny fifanarahana rehetra atao amin’ny vahiny ka mahakasika ny fananana sy harena iombonana dia tokony hifampierana avokoa ary tokony ho fantatry ny vahoaka daholo amin’ny antsipiriany, amin’ny alalan’ireo solontenany izay nofidiany hislolo tena azy eny amin’ny Antenimiera (toerana hanaovana ny teny hifampierana), izay hanome ny fankatoavana na tsia ny fifanarahana.

    Ireto misy ohatra vitsy izay nanaovan’ny mpitondra nomena fahefana nindramina avy amin’ny vahoaka fifanarahana miafina izay maizina sy tsy fantatry ny vahoaka amin’ny antsipiriany :

    – Air Madagascar miaraka amin’ny Air Austral
    – Kraoma miaraka amin’ny Ferrum Mining
    – Ny 60.000 ha miaraka amin’ny Elite Agro LLC
    – Ny SONAPAR miaraka amin’ny BNI sy BOA
    – Ny JIRAMA sy ireo mpivarotra angovo sy herinaratra vahiny rehetra sy teratany
    – Ny ANALOGH sy SEIMAD ary ireo mpanao raharaha rehetra amin’ny trano mora
    – Ny Maorisianina sy ny 80 ha any Moramanga…

    Ahoana tokoa moa, ataonao miafina sy mangingina any daholo ny fifanarahana, tsy ataonao ho fantatry ny vahoaka, dia avy eo tonga ny sampona sy loza tsy azo hanoharana, dia eo vao samy gaga ny rehetra, ary mody gaga koa ny sasany…

    Dia avy eo misy olona sy sarangan’olona lasa mpanankarena tampoka sy mpanefoefo tsy fantatra hoe nahoana sy tamin’ny fomba inona, dia manontany ny vahoaka sy milaza ny ahiahiny, dia ianao indray no manontany hoe « porofoy fa tsy marina no nahazoako ireo harena be ireo » nefa ianao io no nanao fifanarahana miafina tany ambadika tany, ka inona no heverinao fa porofo azon’ny vahoaka hoentina eo ?

    Aza mihevitra ny vahoaka ho bado sy vendrana ary adala, ary aza mihevitra fa anao sy ny namanao ary ny fianakavianao ny harena iombonana…

    Mankasitraka Tompoko ô !

    (Nosoratan’i Vohitra

  3. Les malgaches ne savent plus sur quel pied danser,c’est la raison de l’abstention des plus de la moitié lors des trois dernières élections démocratiques!Pilate se demandait ce que c’est la vérité! Mais, »Tout est vrai », dirait un philo!

  4. Rasoulou + Tsinjo+ Vahona

    Ny olona marina hono tsy mba maty ?§… ANR mihitsy no tena mila ny vona’ny CNAPS ?! …eo ambanin’ny mason’ny Bianco ve tsy hitany ? ! TENA MAMPIOMEHY MIHITSY NY MPOMBA AN’I RAJAO SY RAVALO !! HASIO MAHALEO KELY ALOHA RASOULOU FA TSY AMPY DAINA HIOMEZANA …

  5. @tsinjo…misaotra anao …mitovy hevitra isika… fa ny olo-marina tsy mba maty…mahereza foana! …..misaotra indrindra

  6. Efa nesorin’i Andry tsy ho DG CNaPS izy taloha fa nanaovan’ny mpiasan’ny CNaPS grevy dia voatazona. Izao indray niverina nahazo fahefana i Andry ka ny nanaisotra azy no nahamaika azy na dia mbola tsy hita ny olona hasolo azy raha tsy volana maro taty aoriana.
    Dia avy eo afa-baraka ny kandida natolotry ny MAPAR t@ fifidianana filohan’ny FMF. Dia avy eo koa reko hoe tian’i Andry halaina hanaovana ny Tanamasoandrony ny 300 miliara ariary ao @ CNaPS. Efa ela izany no nitsiriritan’i Andry ny volan’ny CNaPS ka ilay rangahy niaro izany dia fahavalony mandrakizay. Ahatsiarovako an’i DG Tresor t@ fotoan’androny nanaovan’ny HVM amboletra nesorina fa nanakana ny famoahana vola tao @ Port.
    Izay manao ny asany tsara sy miezaka miaro ny vokatry ny asany dia enjehina foana.
    Tsy misy dikany ny anendrena anao amina toerana ambony sy anomezana anao andraikitra nefa ny sitrapon-dry zareo fotsiny no kasainy hotanterahinao.

  7. Ka ireo ambanin’ny mason’ny Bianco ve aloha dia tsy hitany e???? ahoana ny procédure t@ ireny offre ho an’ny fanomezana tany ho an’ny Arabo ireny sy ny mbola ho avy koa ,???? ilaina ny mitoroka fa ny eo aza tsy hita izay atao koa ny sarababem-bahoaka indray no ampiasaina ……. sa hoe zarazarao hanjakana !!! ?????? Ary voahaja ve ny présomption d’innocence eto amin’ny firenena iray ity ???? voahaja ve ny lalàna amin’ny hitorohana olona iray ???? sa hoe manoratra ny olona dia tonga dia miaramila 50 no eo anoloan’ny tranon’ilay .Amin’izay fotoana izay efa afaka aloha ny barakan’ilay olona , kanefa mbola tsy hita akory hoe mitombona sa tsia ……… mba diniho ihany ny atao fa tsy any Corée du Nord akory na any amin’ny tanin’ny Djihad…..

  8. Je suis parfaitement d’accord avec Mpandinika et j’espère que la justice fasse son cours vite!

  9. @ Rasoulou
    Il y a un institut de sondage fiable à Madagascar pour que vous puissiez avancer de telle affirmations gratuites sur la réticence des Malgaches aux dénonciations ? Ensuite c’est quoi cette phobie réactionnelle si vraiment vous êtes «clean »? . C’est trop facile de déverser vos venins dans les commentaires sur le régime actuel concernant le projet bas Mangoky et autres alors que des bureaux de doléances et de signalements sont officialisés . Il y a à prendre et à laisser concernant les lanceurs d’alertes . Comme point positif Il suffit de voir tous ces gros porcs célèbres accusés de violences sexuelles et de viols . Constituer cher Monsieur des dossiers costauds avec la Société civile et il faut saisir la justice . J’imagine que vous êtes assez civilisé et que vous avez assimilé la notion de citoyen responsable . La démocratie impose la confiance aux institutions . Le Mossad service secret Israélien s’est bien aidé des dénonciations pour la traque des anciens nazis en Amérique du Sud . La France pays des droits de l’homme et terre d’asile ne badinant pas avec les principes républicains a bien instauré le système de délations au niveau de l’administration fiscale et les résultats sont plus que probants .Et surtout ne donnez pas raison à l’autre enfoiré avec son pseudo MPANDINIKA de clamer votre égo surdimensionné de manière à s’acharner sur un président élu au suffrage universel direct .

  10. @ Mpandinika

    Rehefa tsy misy haroso dia Hakombona ny vava kisoa misy sira fa aleo ny olona hamoaka ny heviny . Ianareo miverenà mianatra sy mamaky boky betsaka eo koa internet fa aza manao resaky ny mpamendrofendro tsy misy hatokona ka any ka be fialonana !

  11. Cette méthode de dénonciation divise les Malgaches beaucoup plus qu’ elle ne les rassemble, et fait de son voisin un suspect potentiel….. Les « lanceurs d’alerte » sont des pains bénis pour les médias dont ils sont d’excellentes sources de revenus (médias qui aiment le sang et les croustillants: tragédie, tragique etc…), et sources d’info pour la police de répression des régimes dictatoriaux.
    Mais j’aimerais avoir des lanceurs d’alerte contre l’omerta au sein du régime actuel pour les affaires nébuleuses : Bas Mangoky, Tanamasoandro, Wisco, Bois de rose etc etc …..

  12. Ce système me fait rappeler les traitres pendant la Colonisation à Madagascar en 1947 où les « indigènes » (comme les Harkis en Algérie ) malgaches de mèche avec les occupants avaient dénoncé leurs compatriotes MDRM aux colons…..les collabos français pendant l’occupation allemande de 1940 à 1945 dénoncaient les Juifs pour les faire candidats aux chambres à gaz d’ Auschwitz… et aussi les méthodes peu récommandables du DGIDE malgache au temps de la Révolution Socialiste Malgache, , et du KGB soviétiquepour mater les opposants, méthode des dictature socialistes.
    Et les exemples sont nombreuses dans l’ Histoire, le régime actuel devrait retenir de leçon de cette méthode de « corbeaux » déplorable, critiquable, mauvais, condamnable.

  13. Décidément, les 2 extrêmes Mrs RASOULOU et RAKOTONIRAINY ne jouent que de leurs égos …… ( à la malagasy comme toujours!!..) ce qui fait que cela reste du blalbla … sans lendemain… s’en rendent-ils compte?… je ne pense pas…
    En ce qui concerne le pays , si l’on veut qu’on avance, IL FAUT ELIMINER TOUS LES POURRIS DE TOUTES SORTES.. FAIRE TABLE RASE de tous les VENDUS, et les VAURIENS, les QUE DE LA GUEULE,…… il n’y a pas de fumée sans feu, et même les escrocs et voleurs pris en flagrant délit ne reconnaissent pas leurs actes…

  14. Ce Monsieur qui est un justiciable comme le commun des mortels jouit de la présomption d’innocence . On peut tout de même relever dans ce dossier un vice de procédure apparemment . La presse a rapporté que c’est le PAC qui est à l’origine de la demande de l’application d’une mesure administrative  » l’IST » au niveau du ministère de l’intérieur . Normalement ça sous entend que le dossier a été bouclé au niveau du Bianco et non vice-versa . De toute façon la justice doit statuer en toute indépendance . Maintenant pour tous ceux ou celles qui se versent dans des médisances et des calomnies vis à vis du régime actuel et j’en connais bien un paquet sur ce site il y a donc http://www.bianco-mg.org . La délation n’est pas un crime Mieur RASOULOU d’ailleurs en France le fisc procède déjà de la même manière .

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.