Andry Rajoelina face au coronavirus : Suspension des vols en provenance de l’Europe, La Réunion et Mayotte

Le président de la République a lancé un appel à la solidarité des Malgaches

C’est officiel. Madagascar suspend les liaisons aériennes avec les pays touchés par l’épidémie de Covid-19. L’annonce a été faite samedi soir par le chef de l’Etat lors d’une déclaration à la nation diffusée sur la chaîne nationale.

Tous les vols en provenance de l’Europe, entre autres, la France, l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne ainsi que les pays de l’Océan indien touchés par cette pandémie, à savoir la Réunion et Mayotte, sont suspendus. Pour ce qui est des transports maritimes, interdiction également pour les bateaux de croisière d’accoster dans les ports malgaches. Pour leur part, les citoyens malgaches en mission à l’étranger et ceux qui sont en voyage ou en évacuation sanitaire bénéficient d’un délai exceptionnel de cinq jours, et ont jusqu’au jeudi 19 mars prochain pour rentrer au pays. Sinon ils vont devoir attendre jusqu’à mi-avril pour pouvoir revenir. En effet, la durée annoncée pour l’application de ces dispositions « anti-Covid-19 » est de 30 jours. A entendre le Chef de l’Etat, ces mesures prennent effet immédiat et sont applicables sur toute l’étendue du territoire à partir du 15 mars 2020.

Mesure sélective. Il convient de noter qu’il ne s’agit pas encore de fermeture totale des frontières de Madagascar. C’est plutôt une mesure sélective qui concerne uniquement les pays déjà infectés par le coronavirus. « La fermeture des frontières est une mesure qui s’applique lorsque le pays atteint le stade 3 », a expliqué le président Andry Rajoelina. Avant de faire savoir que la décision a été prise suite à la consultation de toutes les entités concernées, dont l’Académie de médecine de Madagascar regroupant les professeurs et les spécialistes ainsi que des représentants de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). « Pour le moment, Madagascar est au niveau zéro, c’est-à-dire, aucun cas de Coronavirus n’a encore été détecté au pays, donc la fermeture totale des frontières serait inappropriée », a-t-il déclaré. Contrairement aux intox que certaines personnes véhiculent à travers les réseaux sociaux, la Grande île n’est pas encore infectée par le Covid-19. Pour l’heure, les vols en provenance des pays non infectés, notamment des pays africains, se poursuivent. Cependant, des dispositifs particuliers ont été pris pour faciliter et renforcer le contrôle des passagers. Désormais, les aéroports dans les régions, entre autres, Nosy-Be, Fort-Dauphin, Toliara, Mahajanga et Toamasina ne pourront plus recevoir des vols venant de l’extérieur. Seul l’aéroport international d’Ivato peut accueillir des vols internationaux.

 Stock suffisant. Le Chef de l’Etat a aussi annoncé que les échanges commerciaux se poursuivent normalement. Les marchandises sont autorisées à circuler. Cependant, des mesures spéciales vont être appliquées pour assurer leur désinfection. Andry Rajoelina a toutefois fait savoir que les stocks de carburant, de riz, de médicaments et de produits de première nécessité sont largement suffisants pour assurer cette période de 30 jours. Le ministère de l’Industrie et du commerce a reçu des consignes fermes pour renforcer la surveillance et le contrôle des prix sur les marchés. Et ce, afin d’éviter l’inflation et la spéculation sur les produits par les commerçants.

Prise en charge. La crainte du coronavirus ayant commencé à provoquer une psychose au sein de la société malagasy, les observateurs ont salué l’initiative prise par le président de la République. « Une décision sage et conforme aux intérêts du peuple malgache ». Le Chef de l’Etat n’a d’ailleurs pas manqué de citer les différentes dispositions qui ont déjà été prises pour empêcher l’entrée du coronavirus. Entre autres, la suspension des liaisons aériennes avec la Chine et l’Italie, la mise en quarantaine de tous les passagers ayant séjourné dans les pays à risque, l’ouverture de la ligne verte 910, la formation du personnel de santé en collaboration avec l’OMS, la mise en place d’un plan de contingence financé par la Banque mondiale à hauteur de 3,7 millions de dollars et la mise en place d’une salle d’isolement temporaire au niveau des aéroports. « Nous sommes prêts à affronter toute éventualité. Si jamais le coronavirus réussit à entrer à Madagascar, nous sommes prêts à faire face et l’Etat assurera entièrement la prise en charge et le traitement des malades », a fait savoir le numéro Un d’Iavoloha. Andry Rajoelina n’a pas non plus  manqué de lancer aux Malgaches un appel au calme et à la solidarité pour faire face à cette pandémie.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

16 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. c’est une décision trop tard pour le président.

  2. Que dieu bénisse tous les pauvres à madagascar et maudit soit les politiciens!

  3. andry rajoelina face au coronavirus ? ou Madagascar face au coranavirus ? La dis^proportion de mr Davis est à son comble.

  4. @ Razanajao
    si vous voulez relever le débat : selon B Johnson pour qu’un pays obtienne l’immunité collective il faut que 60% de la population soit infectée alors que le taux de mortalité au niveau mondial du Covid 19 est de 3,9% (7154/182413 ), donc pour un pays qui compte 26 millions d’habitants nombre de morts probables: 26 millions*60%*3,9%: 608 400.

    Est-ce la meilleure décision à prendre ?

  5. c’est pathétique

  6. Seulement ça ?? On attend les premiers mort alors !!

  7. · Edit

    Enfin, Merci Monsieur Le Président

  8. Atoa RAKOTONIRAINY
    Tompoko
    Ce n’est pas un cours d’orthographe, l’essentiel est de se faire comprendre!
    Ce qui différencie les anglophones des assimilés de la France reny malala!

  9. On peut relever un peu le débat ? A.Rajoelina a copié E.Marcon sur la forme et D.Trump sur le fond.
    Si tout le monde peut se tourner de l’autre coté de la Manche pour écouter B.Johnson pour qui le Covid-19 est un virus annuel auxquel il est bon de s’immuniser au lieu de psychoter dans tous les sens

  10. Messieurs
    Vous êtes TOUS pathétiques, je lis vos commentaires depuis des mois, au début çà me faisait rire, mais maintenant je trouve çà honteux, vous passez votre temps à vous insulter, je me demande ce que vous faites réellement pour votre pays à part vouloir vous mettre en avant. » Waouh super t’as vu mon commentaire…. »
    Et les enfants la récréation est terminée il faut maintenant travailler…
    Continuez tous comme çà et Madagascar est sur la bonne voie..

  11. @RAKOTONIRAINY
    Clavier QWERTY, la flemme pour les accents. Vous me traitez d’imposteur alors que ce que le gouvernement a pris comme mesure, il aurait du le faire il y a deux semaines au plus tard. Mais bon, je vous remercie de vous soucier de ma sante.
    Ah oui, petite precision, l’Institut Pasteur de Madagascar n’a pas vocation a detecter ni traiter le virus contrairement a ce que la porte-parole en chef a dit, et je n’y travaille pas.

  12. N’ oubliez pas de bien VOUS laver les mains. Lol

  13. · Edit

    Inona izao no tombotsoa antsika mifampitsikera eto??? Samy Malagasy izao ihany ary efa izao ny zava-miseho amin’ny fiainana ve dia mbola izany ihany?? tsy leran’ny fankahalana sy ny fitsikerana intsony izao fa fotoana fibebahana ary fiovana. Efa akaiky ny farany!

  14. N’oubliez pas de VOUS laver les mains. Lol

  15. @ Ralay
    On ne vous insultera pas pour la simple et unique raison : vous êtes pathétiques . Au fait votre logiciel il est en panne pour les correcteurs d’orthographe et de grammaire ? N’oubliez pas de bien se laver les mains avant d’aller sur votre clavier parce que le coronavirus n’épargne pas les imposteurs d’un métier dans ce cadre .

  16. Ben tiens, ce n’est pas ce que certain ancien President recommandait?
    Bien sur je vais me faire insulter comme d’hab, mais les faits sont la. Mais il a fallu que Reny Malala prenne des dispositions pour que le petit garcon puisse copier et coller….

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.