Andry Rajoelina : “ Nous avons les preuves de l’efficacité du CVO”

Le numéro Un malgache était hier l’invité de l’émission « L’entretien » de France 24 et RFI avec à l’ordre du jour, le « tambavy » CVO.

« Si c’était un pays européen qui avait découvert ce remède, est-ce qu’il y aurait autant de doutes ? Je ne pense pas ». C’est en ces termes que le président Andry Rajoelina interpelle l’opinion – nationale et internationale – et répond à la polémique autour du Covid-Organics. Invité exclusif de l’émission « L’entretien » de France 24 et de Radio France Internationale hier, le chef de l’Etat n’est pas allé par quatre chemins pour dénoncer une campagne anti-Tambavy CVO. Andry Rajoelina pointe du doigt le mépris global et globalisé de l’Organisation Mondiale de la Santé et des Occidentaux par rapport à ce remède issu de la pharmacopée traditionnelle malagasy. « Il ne faut pas sous-estimer les chercheurs et les scientifiques africains », soutient-il. En effet, le chef de l’Etat estime que cette réaction relève d’une vision archaïque de l’Afrique qui a toujours été soumis à l’ingérence. « Le problème du Covid-Organics, c’est qu’il vient de Madagascar et de l’Afrique (…). Enfonçant le clou, à lui d’ajouter : « on ne peut pas accepter qu’un pays comme Madagascar, qui est le 163e pays le plus pauvre du monde, ait mis en place cette formule pour sauver le monde ».

Détermination. Andry Rajoelina annonce la couleur et affiche clairement sa position. « Nous avons eu des preuves de l’efficacité de ce remède. Nous avons réussi à soigner nos malades et jusqu’ici, Madagascar ne compte aucun mort de COVID-19 ». Il pense qu’on veut nous freiner. On veut nous décourager. Mais personne ne pourra nous empêcher d’avancer ni un tiers pays ni une quelconque organisation. Madagascar est un pays souverain. Nous sommes là pour défendre et aider notre population ». Un message fort à l’endroit de l’OMS et aux pays occidentaux qui oeuvrent et manœuvrent pour discréditer le Covid-Organics. Le numéro Un d’Iavoloha a clairement affiché sa détermination à aller jusqu’au bout de son entreprise. L’élaboration d’un nouveau protocole de Tambavy CVO, sous forme injectable, a été évoquée lors de cet entretien. Un projet dont la réalisation se ferait en collaboration avec des chercheurs venant des Etats-Unis et des îles sœurs de l’Océan Indiens.

Deux poids, deux mesures. En réponse à l’OMS qui met en garde contre l’utilisation du Tambavy CVO et exige des essais cliniques, le chef de l’Etat a tenu à mettre les points sur les « i ». Le Covid-Organics n’est pas un médicament conventionnel mais un remède traditionnel amélioré. Il ne faut pas confondre essai clinique et observation clinique. L’OMS a instauré un système de validation différent pour la médecine traditionnelle et que nous avons bien respecté. Le Tambavy CVO a fait l’objet d’observations cliniques, a-t-il soutenu, tout en déclarant : « quel autre essai clinique serait plus efficace que les résultats qui sont là car chez nous, le coronavirus n’a encore fait aucune victime ». Andry Rajoelina n’a pas non plus manqué de rappeler à l’OMS qu’en ce moment, le monde est en guerre contre le COVID-19 et que le temps n’est pas à la tergiversation. « On compte actuellement 300.000 morts dans le monde, est-ce que nous sommes encore en droit d’ignorer des traitements ? », demande-t-il. Il a aussi profité de l’occasion pour interpeller l’OMS par rapport à ce deux poids deux mesures. « Est-ce que le Mediator a été soumis à des essais cliniques et combien de personnes ont perdu la vie à cause de ce médicament » ?

Efficacité. Cette intervention sur France 24 et RFI a aussi permis à Andry Rajoelina de défendre la notoriété de l’Institut Malgache des Recherches Appliquées (IMRA). Une entité fondée en 1957 par le professeur Albert Rakoto Ratsimamanga, connu et reconnu mondialement et qui a déjà produit plusieurs remèdes. Quant au Tambavy CVO, le chef de l’Etat défend son efficacité et affirme qu’il a été utilisé pour soigner les malades malgaches du coronavirus. Au total, 105 patients ont été guéris. Ce remède traditionnel amélioré est proposé à la fois pour des traitements curatifs et préventifs. Une nette amélioration de l’état de santé des patients est constatée 24h après la première prise et la guérison survient après dix jours  voire une semaine. Ce jour, ce sera au tour de l’Union des Comores de récupérer ses doses de Tambavy CVO à Tana.

Davis R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

24 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Izay adala no toan’Adrainy, ….. c’est mon père qui me l’a dit souvent.

    A quoi ça sert d’étudier ? BEPC, BAC, Architecte, Dr, Pr, …. ( mécanique, médicale, BTP, chimie, …..)
    Je suis convaincu qu’avec la connaissance, on a un grand plus pour mieux comprendre et progresser.

    La connaissance de DADABE est valable, mais je préfère rajouter un MAIS car il y a des limites.

    Le microscope, le transistor, le spectrométrie de masse, l’ADN, radiographie, IRM, antibiotique, aident et dépassent un peu DADABE.
    Comprendre la météorologie, … mesurer la température à partir des satellites, … aident les agriculteurs ?
    Le chirurgien, le mécanicien, l’anesthésiste ???

    Des études très poussés chimiquement, …. sur le RAVINA-XYZ a permis de le rendre plus sûr.

    En tout cas je suis fier de DADARABE (il a rendu fou le Pr Pe… de la faculté de pharmacie de M) , mais dès fois mon docteur est incontournable.

    Par curiosité, depuis quand les Malagasy boivent l’Artemisia ? (retour d’expérience ???)
    Je ne suis pas pour ou contre n’importe quel remède, à condition que c’est recommandé ou prescrit par ….

    Ce 25 mai 2020, les Américains et Européens se portent cobayes eux même sur leur pré-vaccin covid-19, veuillez lire les revues scientifiques: thelancet, sciences, british medical, oxford, harvard medical.

    Longue à vie tous
    Rakoto de Montpelllier



    Depuis qu’on parle de l’Artemisia, mon oncle à Betroka prépare 10 jours par semaine du vary amin’Artemisia.

  2. Isandra. Je pense que tu ait raison en principe mais tu dois considérer que ce virus est nouveau et donc les traditions n’ont pas de référence a ce sujet. En effet même les autres chercheurs sont en difficultés étant un virus tout neuf.

  3. Tena manaiky ny hevitr’i Ngeda, Rakotonirainy, Andry ary Vahona.
    Ny sasany: tsy resaka tsy fankatoavana ny hitan’ny Malagasy akory izy ity, fa fitakiana « Rigueur Scientifique ». Inona no olana mampiseho amin’ny fomba mety rehefa hinoana fa manasitrana (?) ilay izy. Dia ahoana moa ireo firenena hafa 0 décès ihany koa (tsy M/kara irery akory) nefa tsy mampiasa COVID organics?? Sao ity fanaovana kitoatoa ity ary no mampahantra sy tsy mampandroso antsika Malagasy? Sans parler de la Min. Comm. qui ne fait que jacasser, elle ferait mieux de la fermer!

  4. · Edit

    Le raisonnement de M. ANDRY est totalement VRAI.

    Chacun doit rester à sa place et ses fonctions: aide soignant, infirmier, professeur, pharmacie, ministre, … clown
    C’est ridicule de voir un clown prendre la place d’un professeur de médecine : BAC+15 à la télé , …. ?

    Nous Malagasy, on trop orgeuilleux,

    Si on travaille avec des bases de recherches effectués par d’autres scientifiques du monde entier sur l’artemisia, on peut vraiment l’améliorer le tambavy pour devenir un VRAI MEDICAMENT.

    Il y a des publications scientifiques très solide sur l’artemisia depuis des années.

    Un vrai scientifique doit savoir utiliser : un journal international de biologie, chimie, ….

    Avec les dizaines de problème de médicament en France, on ne juge pas le président. ,Ceux sont les responsables scientifiques qui seront traînés devant le tribunal.

    Les dirigeants du laboratoire qui a fabriqué le Mediator sont lourdement condamné par la justice.
    Actuellement, plus de 60 plaintes sont déposées contre le gouvernement Français pour mauvaise gestion de la maladie covid19.


    Bonne santé à tous mes compatriotes Malagasy
    Rakoto de Montpellier

  5. Si c’était un pays européen qui avait découvert ce remède, est-ce qu’il y aurait autant de doutes ? Je ne pense pas . Diso tetika kely ny seraseran’ny filoha miteny an’io satria misy contre exemple: i Pr Raoult sy ny chloroquine dia iharan’ny tsikera maro be avy @ dokotera, scientifique sy mpanao politika.

    Fa saingy izao, ao anatin’ny atim-piainan’ny siansa ny tsikera, fanadihadiana, fanandramana. Izay no anton’ny hisian’ny publication scientifique. Mampiseho ny asany ny mpikaroka iray, dia ny mpikaroka hafa mitsara, mitsikera, manadiady. Ny asa aseho tsy voatery izay fikarohana mety ihany fa indrindra koa izay fikarohana tsy mety. Ohatra hoe ny asan’i Pr Raoult dia maneho fa mahasoa ny chloroquine. Nisy kosa anefa mpikaroka hafa naneho fa tsy mahomby ny choloroquine. Ilain’ny siansa ny fifandonana sahala amin’izany mba ahitana hoe fa naninona no nahomby izy tary dia tsy nahomby anefa taroa.

    Ao anatin’izany rehetra izany dia mila fanetren-tena lehibe ny siantifika. Rehefa diso na tsy mety ny zavatra ataony dia miaky izy, ary indrindra manazava hoe inona no tsy nety mba ahafahana maka anatra. Mifanohitra tanteraka @ izany ny @ tontolon’ny politika. Ny mpanao politika tsy mandala ny fanetren-tena. Sarotra be aminy ny hilaza hoe diso izy, satria na dia te hanao izany aza izy, dia tsy ho afaka satria ho maro ny mpanararoatra ary eny mety lasa hanimba firenena iray manontolo aza ny fanararaotan’ny hafa.

    Noho izany, aleo ny fikarohana ataon’ny siantifika. Aleo ny valim-pikarohana ataon’ny siantifika. Tsy tokony ny filoham-pirenena velively no andeha hananatra ny akademia hoe mety ny fitsaboana iray. Tsy tokony ny filoham-pirenena no mampiseho hoe mety ny fanafody iray. Satria raha sanatria tsy mety io, dia lasa ny filoha sy ny firenena iray manontolo no afa-baraka. Raha siantifika no mampiseho ny asany, ka misy siantifika hafa mahita hoe tsy mety io, dia misy afa-baraka. Mifanohitra amin’izany aza: vao maika mandroso ny siansa, ary mahazo soa avokoa na ilay mpikaroka diso fihevitra, na ilay mpikaroka nanaporofo ilay hadisoana, ary indrindra ny vahoaka izay hisasatra ny vokam-pikarohana.

  6. Ity tantara iray ity dia endrika isehoana fa mbola tia peta-toko ny gasy sasany !!! Miala tsiny fa izay no ilazana azy . Tsy ny tambavy no ratsy fa ny fomba nanehoana azy no tsy misy fanajana ny maha vita malagasy azy !!!!
    Raha mba aseho amin’ny fahamarinana sy ny fangaraharana moa ity zavatra iray ity ??? Zavatra tsy mazava ve no ao anatiny dia sahinao izao ny manao fampisotroina faobe . Dia miakatra sehatra indray ianao manandratra io vokatra io amin’ny filazana fa nisy ny test azo antoka kanefa nahoana no niakatra be izay tsy izy ny chiffres ny olona positifs !!! Dia sahy manolotra hiady validation kanefa ny ao anatiny aza tsy sahinao lazaina .Matoa anie PR Raoult miseho dia mazava ny azy ny zavatra ataony fa nanaraka ny procédure sy ny protocole rehetra izy alohan’ny hanaovany traitement ny olona voan’ny COVI-19 fa tsy hoe izay tonga rehetra ao aminy dia chloroquine daholo .

    Androany ianao milaza fa nahita fanafody , nony nanontaniana ianao hoe avohay ary ny mahafanafody an’io dia milaza indray ianao fa tambavy io , dia miverina indray ny fanontabniana hoe , inona avy ary ny zava-maniry nampiasaina ; de lazaina fa 61 % ihany no artemesia fa ny ambiny tsy sahy nolazaina , izany inona ??? De lazaina koa fa ho avadika tsindrona.Filoham-pirenena ve ianao dia hivadika hanao MPIVAROTRA TAMBAVY sa izay mihintsy no tena tanjona amin’ity raharaha ity ??? Sa hoe anao ny fahefana dia manao pression atsy sy eroa dia tsy maintsy mandalo amin’io fanandramana io izay azonao hanaovana sambo-dokotra na izay efa latsaka anaty vovo ??? Atosika ny olona hifanosika hitady ny sakafo etsy sy eroa , mitangorona dia amin’izay misy ny marary dia hatao ny fanandramana sa ahoana ??? Io tsy resaka hoe vita malagasy na tsia , mila arahina ny procédure sy ny protocole fa tsy gohana tahaka ny limonade bonbon anglais ; ka na laninao daholo aza tsy olana izany .Samy olom-pirenena f’aza dia mihogahoga loatra fa Filoham-poirenena ianao k’aza tarihina anaty rano velesinao lava ity ny Malagasy fa manala-baraka !!!

  7. – Maro tokoa ianareo mitondra ny Hetsim-po eto, hisaorana daholo ianareo. Indrisy, Olona iray ( 1) hiany no Hitako misy Fahendrena sy manana Fisainana naha koa angaha Fahaizana-Nianatra : Atoa Rakotonirainy. Tompoko ooh! Ny RFI-FRANCE 24 ve no nangataka io Interview io saha Atoa Rajoelina ? Amiko i Atoa Rajoelina hiharaha mahalala ny Fomba fiasany : Com-Com faona aloha avy eo ho hita eo izay ho vokany; Manao Promotion an’io C.O.V io izy izay no tena Marina. Tsara ve io Tambavy io saha Mbola tsy azo Hatao hoe Ratsy koa, ny Fanirina dia mba enga anie mba Hanaraka tohin’ireo Tambavy efa maro ny Mankasitraka ohatra : Ny Talapetraka, Ny Ravitsara sy ny maro tsy ho voatanisa eto. Amiko nanao FOHATANA MAHAFATY i Atoa Rajaolina NAKA ny Toeran’ireo Mpikaroka-Manam-pahaizana Scientifiques mikasika ny Fanambarahana an’io Fahitana ( Découverte ) an’io CVO io izy. Filoham-Pirenena no ASANY faha tsy Mpivarotra Mangidy. Raha izay no Niseho Henim-Boninahitra i Madagascar ary ny Filohany koa dia Tafiditra amin’izany. In-jato maro ny Tenako ary Hihelan-tsiny aminy izany faha niteny faona teto izahako faha Mbolka BE no Tokony TOETRA Hamboariny satria Goavana sy tsy Kilalao ny Asanaha Filoha Mpirenena izany.. Hatreto aloha ny Resan-tsika ho tohizina raha tinareo aminy manaraka. Misaotra Tompko.

  8. @ ISANDRA

    Désolé mais on n’évolue dans le monde . Parler de pratique traditionnelle tout en essayant de conquérir le marché du continent Africain et ben cherchez l’erreur ! Il ne faut pas se voiler la face car tout ce cirque sur l’effet thérapeutique illusoire d’une décoction sur le covid 19 cache mal des relents d’affaires malsaines en perspective. Et c’est le peuple qui est le dindon de la farce .Tout a débuté quand un sponsor connu des dernières présidentielles a pris en charge les déplacements en jet pour VIP de la pseudo-prophétesse Brésilienne JOHANNA . Vous ne faîtes même pas de confusion mais de véritables obsessions maladives sur ce CVO pour des vertus thérapeutiques imaginaires . On n’a pas de complexe vis à vis des occidentaux parce qu’on parle de traitement efficace contre le coronavirus et le mouvement populaire en 2009 ne doit pas servir des intérêts particuliers ! Surtout ne paraphraser pas Donal TRUMP avec ses injections de désinfectant avec votre artémisia avec le même procédé en vue . Le peuple Malgache n’est pas un peuple cobaye et que l’exemple avec ces essais cliniques devrait venir d’en haut !

  9. Izaho dia anisan’ny mankasitraka tambavy ary mpampiasa mihintsy ,vao nivoaka io cvo io ,dia nanafaftra aho ,ny fret moa mandeha foana ,Tonga soa tao Roissy ny entana ,nahazo fiantsoana aho haka azy ireo,inona no zava nitranga ? nanontany ny doany hoe inona ireo ?
    dia noazavaiko tsara ,indrisy fa tsy navela hivoaka le izy ary ho potehina hono ary tsy vitan’izay fa mbola handoa lamandy aho .Ny tiako hahatongavana dia ity ,tsy tokony nanandra peo loatra iRajoelina ,fa tokony nisoko mangina ,ny antony mantsy dia izao raha vao ny tany mahantra no mahita zavatra hahasoa izao tontolo izao dia gamoina ,hatsatsona ,fingianina ,misy ary hajedaka mihintsy ,koa raha izaho ny amin’ny toeran’PR ,dia izay akama afaka ,hifamatotra tsara no henoina .,ary mifanohina ,tsy tokony namaly ireo mpanao gazety rf 24 ireo akory izy fa ireny no mpangaro lela sady mahay am body no mahay am bava .

  10. Vous avez bien confirmé votre place suiveur.

    Comme j’ai mentionné plus haut, il s’agit de pratique traditionnelle dont le protocole d’utilisation n’est pas le même que celui de médecine moderne. Ce point , vous n’avez rien compris.

    Vous continuez à réclamer les preuves, alors que les preuves suffisantes pour qu’on puisse l’utiliser en tant que tambavy ont été milles fois exposées. Mais, vous n’avez rien voulu à entendre, parce que vous êtes tellement dans la confusion.

    « Pour conclure sachez une bonne fois pour toutes que l’Artémisia sous forme de breuvage ou sous forme injectable ne sera jamais reconnu par la communauté scientifique Mondiale pour une efficacité contre le COVID 19  »

    Vous savez pourquoi, parce qu’ils ont déjà dépensé beaucoup de l’argent pour la recherche de leur propre virus, tous les produits concurrents seront bannis. Ce n’est qu’un coup commercial pure et simple.

  11. A Madagascar zero morts de Covid affirme le pouvoir….je doute
    Combien de tests vous avez fait des 200.000 recu par la Chine?
    Si vous arrive pas de dire la verite’ au moin restez en silence.
    On est Malagasy mais pas des moutons

  12. @Rakotonirainy et alors si ce n’est pas reconu ? à ce que je sache les pays qui ont reçu l’envoi ont fait une demande non ? à quel moment donné on s’est vanté de l’envoyé quelque part ? non ce qui en veulent en prennent point.

    D’ailleurs en quoi les pays européens se permettent de juger une solution dont eux-mêmes ignorent les effets ? Pourquoi parler d’essai clinique et parallèlement à cela ne pas avoir « formellement » interdit la chloroquine qui elle-même n’était pas 100% valable pour la guérison ?

    Concernant la maison de l’artémésia que tu cite, ton discours montre déjà que tu mets le chercheur français au dessus du chercheur malgache qui lui aussi à eu son mot à dire et qui a conclu de son efficacité. Tu as choisi ton camp en amont donc pour moi ton discours n’est pas objectif, quand il y a deux contradictions on prend le temps de voir qui a raison, pour le moment personne, on a besoin de plus de temps pour prouver son efficacité ou ses lacunes.

    Que le covid organique fonctionne ou pas ce n’est pas aux autres d’en juger, on l’a mis en place , on jugera nous-mêmes de son efficacité. si on en meurt, on en nourrira, si on en guérit, on en guérira point.

    Pour moi c’est de l’arrogance démesurée que des pays entre guillemets riches intervienne dans ce genre de situation. Ce n’est pas un médicament « conventionnel », c’est un remède artisanal, Madagascar a toujours fait du tambavy, mais bien sûr quand il s’agit de parler d’une solution à l’échelle mondiale ça gueule beaucoup, mais quand on l’utilise pour le rhumatisme de nos citoyens (par exemple) là c’est silence radio .

    Soyons fiers, à raison ou à tort soyons fiers de ce que nous créons.

  13. Nous avons la preuve ??????

    Izany ry zareo no atao hoe : DONTO LOHA.

    Ny tkony ho nataony dia ny hoe : Raha tsy ampy anareo ny porofo dia ho ampianay sy ataonay izay mety mba haneken’ny rehetra azy.

    MAHAMENATRA HO AHO NY MANANA JIOLAHIMBOTO FILOU.

  14. Nous avons la preuve ??????

    Izany ry zareo no atao hoe : DONTO LOHA.

    Ny tkony ho nataony dia ny hoe : Raha tsy ampy anareo ny porofo dia ho ampianay sy ataonay izay mety mba haneken’ny rehetra azy.

    MAHAMENATRA HO AHO NY MANANA JIOLAHIMBOTO PRESIDENT.

  15. Fa maninona hoa no mbola misy gasy manaratsy ny vokatra gasy e? Ny tsy fitiavana an’ny Filoha ve afangaro @ resaka ady iraisana nefa ianareo ireo tsy maintsy mbola hihinana an’io CVO io rehefa hiteny i Macron (votre president) oe mety ilay izy

  16. · Edit

    Désolé de vous contredire, la médecine à base de plante existe en France.
    Tous les étudiants en pharmacie doivent suivre des cours sur les plantes (obligatoire).
    A Montpellier, il y a un jardin de plantes depuis 1500.

    Il y des pharmacies qui ne vendent que des plantes (sans aucune boite de médicament).

    Les Ravintsara sont sur la tête de rayon dans TOUTES les pharmacies en France.

    Je suis pour les katrafay, mangidy, ARTEMISIA.
    Les vraies questions :
    -Quand il faut prendre le mangidy ?
    – Quelle dose dois-je prendre ? (essaye de boire le mangidy, 5 fois par jour et vous allez voir)
    -Est-ce que je peux le prendre si j’ai une maladie spécifique ? …. Et bien d’autres questions.

    Mais ce n’est pas un clown qui peut donner des réponses à ces questions mais des vrais scientifiques.

    Tous les médecins et pharmaciens sont unanimes : LES PLANTES soignent.

    Bonne santé à tous mes compatriotes Malagasy,

    Rakoto de Montpellier

  17. L’essai clinique basé sur l’observation est simple, comparer deux catégories de malades à nombre égal (au moins 100 personnes), l’une des catégories prend le CVO, et l’autre catégorie ne prend pas le CVO.
    Cette comparaison n’ a pas été faite sur le tambavy CVO d’où les doutes de l’OMS sur les facteurs de guérison de ces 105 « supposés guéris » .
    Le Président Malgache se prend toujours comme victime, cette maladie s’appelle la Pananoïa en Psychiatrie : un trouble du fonctionnement mental qui se manifeste par une méfiance exagérée des autres, une sensation de menace permanente et un sentiment de persécution liés à un antécedent douloureux. J’estime que c’est lui qui devrait être soigné en premier.
    « Si c’était un pays européen qui avait découvert ce remède, est-ce qu’il y aurait autant de doutes ? Je ne pense pas  » (dixit Rajoelina)…….un pays européen ne dirait pas pareilles bétises sur le CVO, il faut suivre un minimum de protocole avant d’avancer l’efficacité d’un tambavy ou d’un médicament, il faut s’entourer d’une extrême prudence et de beaucoup de précaution sinon on devient ridicule.
    Malheureusement le ridicule ne tue pas.

  18. Mbola misy foana ve gasy, na gasy ireo manaratsy ny vokatra malagasy ireo, no mbola voazanaka ara-tsaina ka tsy hiantehatra afa tsy ny fitsaboana tandrefana foana, mihevera tena ianareo sarim-bazaha tara sambo ireo fa ilay sambo anie ka efa elabe no lasa e.

  19. Vous avez tout à fait raison Monsieur le Président si c’était un pays européens qui a trouvé cette remède, laissez les parler, Remercier plutôt Dieu d’avoir mis cette plante.
    N’oubliez surtout pas De Remercier et Honorer Dieu qui a créé Toutes choses en Premier lieu puisque tout vient de Lui et dans tout ce que vous faites, Glorifiez Le en toutes et toutes circonstances. Toute la Gloire revient à Dieu Seul, jamais à un homme.

  20. @ ISANDRA

    Vous êtes la digne représentante de tous ces bouffons qui n’ont plus l’esprit critique à force de jouer les lèches bottes au régime .En plus vos caricatures témoignent une frustration profonde et un complexe refoulé . Les argumentations du président de la république sont discutables à tout point de vue politique , économique et scientifique . On a l’impression d’entendre un nationaliste en mal de repère et qui tient des allégations « populistes  » préludes au despotisme . Le rationnel scientifique n’est pas son point fort et c’est normal qu’il s’est laissé certainement ensorceler par une Brésilienne prophétesse minable .L’artémisia n’appartient à l’Afrique qu’on se le dise car sa découverte remonte dans les années 50 dans la forêt entre la Chine et le Laos . C’est facile de pointer du doigt l’occident alors que c’est une association humanitaire Française nommée La maison de l’Artémisia qui l’a induit en erreur sur la fausse action de l’artémisia sur le covid 19 . Le niveau intellectuel limite des scientifiques locaux autour de lui interpelle gravement par les assertions fallacieuses sur  » essais cliniques » et « observations cliniques » .On peut tromper le peuple une fois mais pas éternellement surtout nous sommes en 2020 avec toutes ces techniques de communication en affirmant des contrevérités sur les guérisons avec le CVO . Pour conclure sachez une bonne fois pour toutes que l’Artémisia sous forme de breuvage ou sous forme injectable ne sera jamais reconnu par la communauté scientifique Mondiale pour une efficacité contre le COVID 19 . Advienne que pourra !

  21. Pourquoi les sachants ne veulent ils pas la chloroquine ? Parce que c’est moins cher, donc moins de profit. C’est pareil, avec cette tambavy, elle sera moins chère et moins de profit aussi, et moins intéressante pour la finance. Il leur faut un peu plus cher. Et les moutons de panurge suiveurs qui ne deviendront jamais vazahas les suivent bêtement et méprisent leur pays.

  22. Et en même temps, les suiveurs et serviteurs suivent fidèles leur modèles et leur maîtres, dont la plupart s’exilent à Andafy. Ils portent la voix de ceux-ci bien sûr comme perroquet et oublie d’où ils viennent, sur quelle tradition ils grandissaient.

  23. Bien, il a mis les 105 guéris sur le compte du CVO alors que la plupart l’ont été avant même le lancement du breuvage. Et en regardant bien, il y a nettement moins de guérisons maintenant qu’avant le CVO.
    Bien entendu, tout est fait pour dissimuler toute mort suspecte pouvant être attribuée à la Covid-19 pour tenir le 0 mort

  24. En fait, c’est un conflit de civilisation. Comme les occidentaux ont supprimé dans leur société la médecine traditionnelle moins intéressante pour la finance, De ce fait, ils ne savent plus qu’est ce que c’est, contrairement à l’Afrique qui continue à l’appliquer et la développer. Ceux -la sont en train d’imposer à cette pratique traditionnelle les mêmes démarches que la médecine moderne, parce qu’ils ignorent complètement sur quoi elle se repose essentiellement, la croyance, les expériences, les habitudes, mais, non guère, les recherches scientifiques.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.