Covid-Organics : Un « Tambavy » de métamorphose politique

Des sénateurs « Cravates bleues » en train de boire la tisane CVO de couleur …orange.

En plus de ses vertus thérapeutiques, le Covid-Organics a également une propriété politique : celle de métamorphoser les politiciens comme ces sénateurs qui ont retourné leur veste après avoir bu la tisane à base d’artemisia.

Elus sous le label des « Cravates bleues », ils ont pratiquement viré à l’orange, la couleur du « Tambavy » qu’ils ont brandi lors d’une conférence de presse. Certains d’entre eux ont démissionné du HVM à leur corps défendant d’avoir changé de groupe politique. Et ce, afin de pouvoir conserver leur « seza » comme le sénateur Mananjara Andriambololona dont la procédure de déchéance engagée à son encontre par le président de la Chambre haute, a été rejetée par la Haute Cour Constitutionnelle.

Non bis in idem. « La demande de déchéance est insuffisamment fondée », selon le juge constitutionnel. Et d’ajouter même dans son arrêt que « la démission d’un parti politique est une pratique démocratique et universelle reconnue par la loi malgache ». Echaudé par cette jurisprudence, le HVM qui risque de se heurter au principe « non bis in idem » (pas deux fois sur la même chose), s’est abstenu de saisir de nouveau la HCC. Du coup, l’ancien parti au pouvoir de se résoudre à demander la démission des deux vice-présidents Mananjara Andriambololona et Bienvenu Manjany qui siègent au bureau permanent au titre respectif de la province d’Antananarivo et de celle de Mahajanga.

Honnêteté. Après leur démission du parti, les deux sénateurs ne font plus partie du groupe parlementaire HVM. Le bureau politique de l’appareil compte sur « leur honnêteté », à défaut de faire appliquer l’article 72 alinéa 2 de la Constitution qui dispose que « Durant son mandat, le député ne peut, sous peine de déchéance, changer de groupe politique pour adhérer à un nouveau groupe, autre que celui au nom duquel il s’est fait élire ». Des dispositions applicables par analogie au Sénat sur lesquelles la HCC s’était basées pour prononcer la déchéance du sénateur TIM Jeannot Fernand. Au fait, les membres de la haute juridiction ont-ils bu le Covid-19 ?

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Classement mondial des fabricants de médicament/ vaccin contre le coronavirus:

    N° 1 : MODERNA – Amérique
    N° 2 : SANOFI – France
    N° 3 : IMRA – Madagascar

    C »est très encourageant pour moi qui est Malagasy,

    Bonne santé à tous les Malagasy

    Rakoto de Montpellier

  2. Dia tsy mbola fantatrao hiany ve ny mpanao politika malagasy VOALAVO . Firy no nanao voady hoe PISODIA IZAHAY MANDRAMPAHAFATINAY ,nefa impiry nanova palitao ry zareo .Hamidy ny vady ,avy eo ny zanaka vavy ,dia ny zafikely vavy ,dia ny zafiafy mba ahazahoana toerana VOLAMENA . iZA NO TSY MIKOMBONA NY VAVANY @ izao fotoana mba hitazomana ny toerany ,indrindra ireo be kintana sy ny hauts fonctionnaires soi-disants .

  3. -Mba olon-dehibe manan-kaja hiany noho nahalalan’ny Malagasy an’izireo Ankehitriny Hita faha FOTAKA tsy mendrika ny Toerana misy azireo : POURRIS- MAHAMENATRA.

  4. Mazava na tsy misy jiro ary tompoko o ,indrisy mantsy ry vahoaka malagasy ,fa ny tena aloha sy ny seza ,izay vao ianareo ;koa dia mahandrasa ary mahandrasa hatrany .Mahareta hatramin’ny farany hoy ny fitenenana.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.