Revendication des îles Éparses : La majorité parlementaire appelle une médiation de l’Union Africaine

Les députés soutiennent le gouvernement pour revendiquer les îles éparses.

Les parlementaires font bloc derrière le gouvernement pour donner plus d’envergure à la revendication des îles éparses. Les députés de la majorité critiquent sévèrement la récente déclaration du gouvernement français relative aux îles glorieuses. 

Les élus brisent leur silence concernant les îles éparses. « Choqués » après la déclaration du gouvernement français à faire des îles glorieuses une réserve naturelle, les députés de la majorité, qui jugent « unilatérale » cette déclaration des autorités françaises « sollicitent les bons offices des organisations régionales, telles que la SADC et l’Union Africaine » pour intervenir sur ce dossier épineux qui mine les relations diplomatiques franco-malgaches. « Il s’agit d’un cas de décolonisation encore inachevée d’une partie du continent africain », justifient les députés qui ont convoqué la presse, mercredi dernier. 

Impasse. Le gouvernement a déjà manifesté son opposition ferme sur le projet français et le ministre malgache des Affaires étrangères, Liva Tehindrazanarivelo, a convoqué l’ambassadeur français, Christophe Bouchard, pour exprimer que « ce projet de l’Etat français est de nature arbitraire et non respectueuse du processus de négociation en cours entre les deux Etats ». « C’est un acte de défiance envers Madagascar », note le communiqué du ministère des Affaires étrangères. L’Assemblée nationale, elle, atteste que la déclaration française est « provocatrice et inopportune ». La publication du projet français sur les Îles Glorieuses a donc plongé dans une impasse, les négociations sur le sort des îles litigieuses situées dans le canal de Mozambique. Face au blocage, les députés pointent du doigt l’ancienne puissance coloniale et « exhortent la partie française à privilégier le dialogue au lieu de choisir l’unilatéralisme dans la résolution de ce litige ». 

Silence. Les indépendants ont aussi rejoint la déclaration de la majorité. Des députés du groupe parlementaire républicain se sont manifestés mercredi dernier, aux côtés de ceux de l’IRD. Cependant, les députés du parti Tiako i Madagasikara ont boycotté la déclaration et refusent de s’allier à la cause défendue par la majorité. Mercredi dernier, ils ont évité la presse. Le clan Ravalomanana, notons-le, a été toujours silencieux sur les questions des îles éparses depuis que la revendication a retenti. Un silence qui intrigue certains observateurs. 

Rija R. 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Tsy misy mahadiso izao fihetsika izao akory satria ,zontsika ny mitaky ireo nosy manodidina ireo,saingy efa ela no nandrenesako ireo fitondrana nifandimby teo ,nisy tena niady mafy fa niala maina ,tao no nisy nanao tazan davitra fotsiny ,tao koa no mody miady fa tsy hita izay vokany .Ny tiako hahatongavana dia ity ,fomban’lafrantsa no mirehareha fa azy etsy azy eroa
    raha izaho no eo amin’ny toeran’ny fitondrana ami’izao ,dia miandry kely aloha mba hilamina ity raharaha covi 19 ity ,satria i frantsa dia kofona tanteraka amin’ny lafin’ny rehtra ,fa atsy ho atsy ,rehfa tafarina kely eo dia tontonfana amin’izay,tsy miandry azy ho tonga any Mada fa avy dia hanaovana be midina matetika miaraka amin’ny porofo rehetra .

  2. Il faut opter pour une stratégie de contournement en s’alliant avec la Résistance internationale.

  3. Pourvu que les députés ne demandent pas de pirogues 4X4 pour y aller , ça va encore nous coûter cher cette affaire !

  4. Eo no miaraka mihorakoraka eo kanefa ny any ambadika ve tsy efa vita ??? Ampitangoronina dia mahay fa rehefa tonga ny vazaha be , maty ny feo ohatry ny tsy misy micros . Pfffff !! Inona no idiran’ny Afrikana amin’io

  5. Incapables de gérer le pays , certains font diversion comme ils peuvent ,
    bientôt on va nous faire croire que le problème des îles éparses ne peut attendre , des fois que les français ne les emmènent pour les installer au large de la Bretagne !

  6. Mety izao filazana ny marina nitranga tao @ antenimiera izao. Tsy nafenina ny zava-niseho fa hita tokoa ny antoko mataho-bazaha! Efa fantatra t@ fiodinana faharoa t@ fifidianana ho filoha ny hevitry ny lehibeny raha nametrahan’ny mpanao gazetin’ny tvm fanontaniana izy ka dia sadaikatra ary dia nilaza avy eo izy hoe tsy fotoanany izao; fa rajoelina kosa dia tsy niambahamba namaly fa tsy maintsy takiana ny famerenana ireo nosy ireo @ madagasikara!!!
    Mibaribary tsara izao iza no mpivarotra tanin-drazana izay efa nokasainy atomboka t@ daewoo fa tsy raikitra!!!

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.