Covid-19 : Vers la levée prochaine de l’état d’urgence sanitaire

Même si l’état d’urgence sanitaire venait à être levé, la guerre contre le Covid-19 n’est pas encore tout à fait terminée pour cette femme médecin colonel

L’état d’urgence sanitaire a été proclamé le 21 mars 2020 après l’apparition des premiers cas de coronavirus à Madagascar.

« La situation d’exception confère au président de la République des pouvoirs spéciaux nécessités par les circonstances pour lesquelles elle a été proclamée et met à sa disposition tous les moyens civils et militaires susceptibles d’être mis en œuvre à cet effet ». La population et l’économie sont littéralement à bout de souffle après 5 mois et demi de confinement, déconfinement, reconfinement et redéconfinement. On attend un grand bol d’air du conseil des ministres prévu ce jour et au cours duquel, le président de la République pourrait mettre fin à l’état d’urgence sanitaire après avoir consulté les présidents respectifs de l’Assemblée nationale, du Sénat et de la Haute Cour Constitutionnelle.

Taxi-brousse. Le président Andry Rajoelina tiendra ensuite demain soir une énième conférence de presse avec probablement en face de lui, les deux journalistes habituelles et habituées de ce genre d’exercice durant la crise sanitaire. Comme elles l’avaient fait à propos des « taxi-be » qui ont repris du service depuis mercredi dernier, l’une et/ou l’autre vont probablement poser la même question concernant les taxi-brousse des zones nationales et régionales qui ont demandé hier, la réouverture de leurs activités longtemps mises à l’arrêt. Le chef de l’Etat a d’ailleurs dit lors de sa dernière intervention que la reprise des taxi-brousse dépend de l’évolution de la situation par rapport à l’épidémie de Covid-19.

Réquisition. Si les restaurateurs ne sont plus tout à fait sur leur …faim quoique le nombre de clients soit encore limité à 50 au maximum, les hôteliers attendent à leur tour le déconfinement total sans être sûr de pouvoir remplir de sitôt leurs chambres. Même attente – partagée par les parents – du côté des élèves, des collégiens et étudiants qui s’interrogent par rapport à l’année scolaire et universitaire. C’est à toutes ces attentes et interrogations que le président Andry Rajoelina se doit d’apporter des réponses et des solutions demain soir lors de son intervention radio-télévisée. La dernière en mode « miara-manonja » puisque la réquisition de toutes les stations audio-visuelles tombera automatiquement si l’état d’urgence sanitaire venait à être levé. Et ce, après 5 mois et 2 semaines de situation d’exception qui ne peut être proclamée pour une durée indéterminée. Elle est limitée dans le temps et peut toutefois être prolongée par période de 15 jours tel que c’était le cas à 10 reprises. Une 11èmeprolongation est fort probable ce jour, même si  un décret mettant fin à cette situation d’exception  tomberait à… pic.

R. O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. J’adore cette femme, non seulement médecin mais colonel degrade…MP svp…

  2. Economie en bout de souffle ,il y a qui ont de difficulté à distinguer entre bout de souffle et coma avant la mort .

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.