Rajoelina annonce un allègement des mesures : Réouverture des transports aériennes et terrestres… Un déconfinement progressif.

Comme à l’accoutumée, le président Andry Rajoelina a annoncé les nouvelles mesures pour cette nouvelle quinzaine. Face à la diminution du taux de contamination, le régime décide du maintien de l’Etat d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire, mais avec des mesures fortement allégées. Aussi, comme il fallait s’y attendre, le Chef de l’Etat a annoncé la reprise des activités pour les transports nationaux et régionaux. Le transport terrestre reliant Tana – Toliara reprend ainsi le vendredi 11 septembre prochain. Le 12 septembre pour Tana – Tsiroanomandidy et le 15 septembre pour les coopératives desservant Tana – Mahajanga, Tana – Sofia, Tana – Vatovavy Fitovinany, Tana – Analanjirofo, Tana – Melaky, ainsi que le transport Tana jusqu’à la Région Anosy. En revanche, le transport terrestre vers les régions Diana et SAVA reste suspendu.  » Car actuellement, le Nord touche le PIC de l’épidémie « , a expliqué le président de la République. Ayant déjà été autorisé à reprendre depuis la précédente quinzaine, le transport national et régional vers l’axe Tana Toamasina est maintenu. Pour éviter la contamination, des mesures sanitaires ont été prises au niveau des gares routières. La désinfection de tous les véhicules est exigée. En outre, les coopératives se sont engagées à ne pas augmenter les frais. Pour ce qui est des taxis-be, leur heure de fin d’activité a été repoussée à 21h. De même pour les taxis ville. Les deux roues quant à eux sont autorisés à transporter une personne à condition que ce soit un proche famille.

Andry Rajoelina annonce, enfin, une date pour la réouverture des liaisons aériennes avec l’extérieur. Conformément à ce qu’il a annoncé lors de son déplacement dans le Nord du pays, Nosy-Be ouvre le bal avec une reprise des vols extérieurs prévue le 1er octobre prochain. Des mesures ont déjà été prises pour éviter de nouvelles contaminations et tous les touristes qui entrent à Nosy-Be vont être soumis à un test PCR obligatoire, a annoncé le Chef de l’Etat. Et lui de laisser entendre au passage qu’actuellement, on envisage aussi la réouverture des vols au niveau des autres aéroports internationaux comme Ivato. A entendre Andry Rajoelina, la réouverture totale des liaisons aériennes est envisagée entre octobre et décembre mais celà dépend de l’évolution de la pandémie dans les autres pays. Actuellement, on est en train de réfléchir sur les cas de La Réunion et Maurice qui semble avoir réussi à vaincre le COVID-19. En ce qui concerne les vols intérieurs, la compagnie Tsaradia continue de servir mais tous les passagers doivent se fournir d’un résultat négatif au test PCR.

Pour la première fois depuis le début de l’Etat d’urgence, le président de la République annonce la reprise des activités culturelles et sportives. Aussi, les karaoké, bars, cabarets et restaurants sont autorisés à ouvrir jusqu’à 22h, contrairement aux boîtes de nuit qui sont encore interdites d’ouverture. Cependant, le respect strict des mesures sanitaires et des gestes barrières est exigé. La réunion de plus de 100 personnes est encore interdite. Mêmes mesures pour les sites touristiques, les sites culturels et les salles de cinéma. Pour ce qui est des activités sportives, les compétitions sont encore interdites. En revanche, les entraînements peuvent reprendre. Les artistes quant à eux ont reçu le feu vert du Chef de l’Etat pour organiser des spectacles au Coliséum d’Antsonjombe. Le site leur sera octroyé gratuitement. Le Chef de l’Etat annonce aussi une autorisation de réouverture pour les églises et les mosquées dans tout Madagascar avec respect strict des gestes barrières. Cependant, pour les régions Analamanga, Vakinankaratra, Alaotra Mangoro, Boeny, DIANA et SAVA, le nombre de fidèles autorisés à assister à un culte est de 100.

Le numéro Un d’Iavoloha a aussi annoncé les dates de la rentrée scolaire. La rentrée aura lieu le 26 octobre pour les écoles et collèges publics. En revanche, la prise de décisions est libre pour les établissements privés. Les élèves des privés peuvent donc reprendre le chemin de l’école. En ce qui concerne la rentrée universitaire, elle aura lieu le 2 novembre prochain. Le Chef de l’Etat confirme qu’il n’y aura pas d’année blanche. La rentrée sera juste décalée pour les nouveaux bacheliers. Même si le taux de contamination régresse visiblement, le couvre-feu est toutefois maintenu de 23h jusqu’à 4h, notamment pour les régions Analamanga, DIANA, SAVA et Boeny. Andry Rajoelina appelle tout un chacun à faire preuve de vigilance maximale. Le port du masque reste obligatoire. Le non-respect des mesures est toujours sanctionné d’un travail d’intérêt général, a-t-il rappelé.

Andry Rajoelina affirme que désormais, la pandémie est maîtrisée. Cependant, la lutte continue pour éviter une deuxième vague.  » Madagascar n’est pas encore définitivement sorti de l’auberge « , a-t-il laissé entendre. Si au mois de juillet, le taux de positivité était de 42,50%, maintenant il est de 10%. Le président laisse entendre que la découverte du Tambavy CVO a été décisive dans ce combat contre le coronavirus. Selon ses dires, 7 millions de Malagasy ont pris ce remède amélioré. Il a aussi touché mot des essais cliniques effectués au CTC Andohatapenaka. Le président Andry Rajoelina affirme que les résultats de l’utilisation de l’injection composée de l’Artesunate et de la Vitamine C sont concluants.  » C’est prouvé que ce médicament peut bien guérir la COVID-19 « , a-t-il soutenu. A noter que ces essais cliniques ont reçu le feu vert de l’OMS. En outre, la présentation officielle du CVO+ gélule aura aussi lieu dans 15 jours. C’est l’usine Pharmalagasy qui produira ce médicament composé d’artemisia, de ravintsara et d’autres plantes médicinales.

Lors de cette émission, le président Andry Rajoelina a répondu à l’opposition qui véhicule une éventuelle tentative de prolongation du mandat présidentiel.  » Je n’envisage en aucun cas de prolonger mon mandat « , a-t-il fait savoir. Il a aussi annoncé que les élections sénatoriales auront lieu avant la fin d’année. Dénonçant la manœuvre de certains sénateurs de prolonger leur mandat, Andry Rajoelina affirme que le futur Sénat sera réduit à 18 membres. Et ce, afin d’économiser les deniers publics car cette Institution est budgétivore.  » Celà fait partie des promesses que j’ai faites au peuple Malagasy « , a-t-il rappelé.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

9 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. désolé,mais faire venir les avions de la Réunion,impensable, vu le nombre de personnes infectées par le virus sur la Réunion. N’oubliez pas que le gouvernement français à déclaré la Réunion en zone rouge

  2. @ Jean Ravalo
    « sur les cas de La Réunion et Maurice qui semble avoir réussi à vaincre le COVID-19. » L’énumération des pays dans la même phrase est maladroite et peut prêter à confusion. Mais le verbe « semble » est à la 3e personne du singulier et non du pluriel, par conséquent cela ne concerne que Maurice qui semble avoir maitrisé la situation.

  3. @ Jean Ravalo
    « sur les cas de La Réunion et Maurice qui semble avoir réussi à vaincre le COVID-19. » L’énumération des pays dans la même phrase est maladroite et peut prêter à confusion. Mais le verbe « semble » est à la 3e personne du singulier et non du pluriel, par conséquent cela ne concerne que Maurice qui semble avoir maitrisé le Covid.

  4. @chollez jj.
    1/les mesures draconiennes n’ont pas été l’exclusive de la France ! cf que qui s’est mis en place dans d’autres pays (voir le voisin mauricien) et exemple du Panama toujours en confinement total depuis 5 mois
    2/les mesures draconiennes locales ont bien existées….mais non visible vu l’indicipline généralisée de la population et l’incompétence des autorités à les faire respecter.
    3/Ne pas confondre principe de précaution sanitaire et dictacture………
    4/Et malgré votre conception de la « dictature », il est toujours possible d’ouvrir sa « Gu…le » en France sans risquer la prison ou la censure …….pas le cas partout. !!!!

  5. depuis dimanche, nous sommes passés en zone rouge, et il est plus prudent de rester chez soi, pourtant j’attends depuis le mois de mai pour venir à Mada, et air austral m’a déjà changé la date de départ 6 fois.

  6. difficile d’ouvrir la ligne Réunion vers Nosy bé, quand il y a encore un nombre inquiétant de personnes qui sont infectées par le corona virus sur la Réunion.

  7. vous devriez cher Jean Ravalo de vous rappeler qu’en France, des mesures draconiennes sont imposées aux populations de façons abusives…. une dictature se dessine…. jamais les Français n’ont eu à subir de telles mesures, même lorsque les allemands occupaient Paris….

  8. Bonne décision Monsieur le Président, mora mora, ça fait 6 mois que j’attends pour revenir à ma résidence, et suis bloqué à Mayotte.

  9. « …en train de réfléchir sur les cas de La Réunion …….qui semble avoir réussi à vaincre le COVID-19″.
    Va falloir réviser les fiches du PDT….
    La Réunion est en plein pique voir de sa 1ere vague et vient d’être classée »Zone rouge » par son gouvernement.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.