Immatriculation étrangère et/ou en WW : Environ 1 000 véhicules réceptionnés par la DGSR depuis le 7 septembre

Des milliers de véhicules ont été techniquement réceptionnés en une semaine.

Des propriétaires de véhicules portant des immatriculations étrangères ou en WW ont répondu à l’appel.

Des milliers de propriétaires de véhicules portant des immatriculations étrangères ou WW ont fait la queue depuis le 7 septembre dernier – date du lancement de l’opération de régularisation initiée par la Direction générale de la sécurité routière (DGSR) – pour effectuer la réception technique de leurs véhicules. Une réponse à l’appel lancé par la direction générale en question qui a donné un délai de quelques jours aux propriétaires afin de régulariser les papiers de leurs véhicules. Ce, dans le but d’en finir une bonne fois pour toutes avec les situations d’irrégularité dans lesquelles beaucoup de personnes se mettent et mettent leurs véhicules, volontairement ou non. Comme l’a fait remarquer un responsable auprès de la DGSR « pour certaines personnes, les immatriculations étrangères datent déjà de plusieurs années. A croire que pour ces gens, c’est normal et que les immatriculations en question sont définitives ». La DGSR affirme toutefois que d’autres véhicules en situation irrégulière n’ont pas, jusqu’ici, été régularisés par leurs propriétaires. « Environ mille personnes ont répondu à l’appel qu’on a lancé depuis le début de l’opération qu’on a menée jusqu’à ce jour. Il y en a encore sûrement dans la nature et dans des situations irrégulières. La DGSR invite les personnes concernées par l’opération à se manifester et à tout régler dans les plus brefs délais », interpelle le responsable.

Sanctions. L’opération menée par la direction générale de la sécurité routière entendrait atteindre le plus de véhicules possibles. Ce, dans l’objectif de « sécuriser les personnes et leurs biens ». Une autre opération devrait, dans cette optique, être lancée durant la semaine du 21 septembre prochain afin de toucher le plus de propriétaires. L’opération devrait être menée dans tout Madagascar si l’on s’en tient toujours aux explications du responsable auprès de la DGSR. Ce dernier d’ajouter « nous allons continuer sur la voie de la sensibilisation dans un premier temps. D’ailleurs, c’est ce que la DGSR fait durant l’opération menée actuellement ». Avant de noter toutefois que « des sanctions seront appliquées à ceux qui sont dans des situations d’irrégularité. Les sanctions en question sont soit une réception technique d’office, soit une mise en fourrière ». Cette campagne de sensibilisation est menée en étroite collaboration avec les éléments des forces de l’ordre si l’on s’en tient toujours aux explications du responsable auprès de la DGSR. Avec environ 1 000 véhicules réceptionnés en une semaine, cette opération conduite par la Direction générale de la sécurité routière ou DGSR semble porter ses fruits.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. C’est inadmissible de tel comportement de faiblesse administrative. Entre l’entreprise laitière « TIKO » et ces « véhicules » non déclarés la balance penche de quel côté financièrement en négatif supérieur ?

  2. Ici a Fianarantsoa j’ai remarqué qu’il y a des voitures avec plaque étrangère depuis plus que un an et qui circulent normalement.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.