Pillage en 2009 : Tiko SA réclame près de 1500 milliards ariary de dommage-intérêts à l’Etat

Les magasins Magro du groupe Tiko S.A. ont été dévalisés en 2009.

La société de Marc Ravalomanana présente une facture salée à l’Etat malgache en guise de réparation et d’indemnisation suite au pillage survenu lors de l’évènement politique de 2009, dont Tiko S.A. a été la plus grande victime.

11 ans après les faits, la société Tiko S.A., victime de pillage durant les moments forts de la crise politique de 2009, veut être réparée et indemnisée par l’Etat. Plusieurs sites de la société, presque dans toutes les grandes villes du pays, ont été saccagés, pillés puis incendiés. Hier, une délégation de cette firme agroalimentaire, appartenant à l’ancien président Marc Ravalomanana, s’est rendue au conseil pour le fampihavanana Malagasy, à Ampefiloha, pour présenter avec des élus du parti TIM, une requête relative à cette demande d’indemnisation et de réparation en faveur de la société Tiko SA. Les pertes évaluées par la société, dans le cadre de cette crise, atteignent les 1 461 367 732 146,49 ariary, soit près de 395 millions USD, selon les chiffres présentés au conseil de fampihavanana.

Madarail. En termes de destruction des immeubles et véhicules,  Tiko S.A. évalue une perte de plus de 158 milliards ariary. Celle liée au blocage de marchandises au port de Toamasina est estimée à environ 91 milliards ariary. Les marchandises de la société réquisitionnées, à l’époque, par le ministère du Commerce a causé la perte de 106 milliards ariary.

La saisie de stock de riz dans le « magasin de Madarail » a coûté près de 3 700 000 000 ariary à la société tandis que la perte liée au scellage de la minoterie Mana à Toamasina et la réquisition des produits y stockés avoisine les 129 milliards ariary. La dégradation et pertes directes constatées après le 26 janvier sont les plus coûteuses pour la société de Marc Ravalomanana. Elles sont évaluées à plus de 421 milliards ariary selon toujours les chiffres avancés par Tiko S.A.

Quant au préjudice lié à l’annulation unilatérale des contrats de location et d’occupation des lieux, la firme estime près de 31 milliards ariary. Pertes d’exploitation entre 2009 et 2015, et les pertes d’exploitation sur les projets d’extension de 2009 à 2015 ainsi que celles de revenu sur les contrats de prestation grimpent jusqu’à environ 525 milliards ariary, toujours selon les expertises menées par la société.

Arriérés fiscaux. La société Tiko S.A. fait le déballage et sort au grand jour une facture très salée. Silencieux sur ce dossier brûlant, durant le précédent régime, le camp de Marc Ravalomanana soulève le sujet dans un contexte de bras de fer qui l’oppose avec l’administration fiscale via le cas de la société AAA. L’Etat réclame plusieurs millions d’ariary d’arriérés fiscaux à la société de Marc Ravalomanana. Ce dernier réplique alors en mettant en avant ce que l’Etat lui doit également, selon ses dires.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

10 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Fa t@ ravalo teo @ fitondrana nga tsy NY mahasoa NY vahoaka no atao fa nameno NY paosiny fotsiny , io televizionina MBS io koa mila jerevana akaiky mihintsy fa misy zavatra tsy mazava ao

  2. Je crois que Ravalomanana se prends toujours comme victime…c’est la politique de victimisation.
    Une question se pose : qui a allumé le feu?
    Si Ravalomanana n’a pas fait de favoritisme envers Tiko, et de conflits d’intérêts en tant que Président de la République de Madagascar (mélange de pouvoir politique et d’intérrêts personnel en l’occurence Tiko), cela n’aurait jamais arrivé….Vindicte poulaire
    Ainsi le fautif c’est lui-même Ra8
    Il n’a qu’à pleurer sur ses propres turpitudes!

  3. · Edit

    je rappelle de PIB de Madagascar ….13.8 milliards de dollars en 2018

  4. Titre erroné, exagéré, faux : 1.500 milliards de dollars !!!!
    Corriger svp. On a compris quoi même !

  5. · Edit

    coucou, je suis là!!!! et j’étais à Madagascar lors du coup d’état de février….tous les jours en ville pour écouter les gens….manifestement les gilets orange semblaient très bien organisés….je dirais que les leaders avaient un plan habile….la fête et le musique….en faut-il plus pour une masse d’inactifs sortis souvent des bas quartiers…j’ai alors entendu beaucoup de malgaches instruits ou très instruits m’affirmer que si le putch réussissait c’en serait fini du développement du pays….paroles prophétiques…..que vous cassiez l’empire agroalimentaire de monsieur Ravalomanana n’améliorera pas le sort des employés, de leurs familles, des agriculteurs-éleveurs qui fournissent les matières premières…..j’en conclus que la jalousie rend les gens, stupide…..et ils ne sont pas moindre…

  6. Marina ny an dRavalo kosa e … Samia mitaky ny volany dia milamina dia avelao ny olona hiasa

  7. Il est où l’autre CHOLLEZ JEAN JACQUES pour se délecter de ces délires mégalomaniaques d’un malfrat qui a pillé et vandalisé les richesses de ce pays lors de son passage au pouvoir . Ces chiffres avancés qui relèvent de la pure foutaise n’ont aucune juste mesure avec les méfaits et les malversations d’un tyran voleur et assassin lorsqu’il était aux manettes . Ce sinistre menteur nommé Ravalomanana essaie de nous faire avaler les couleuvres que seuls TIKO et ses tentacules sont les victimes des pillages du lundi noir . D’ailleurs toutes ces entreprises victimes devraient lui intentés un procès avec réclamation de dédommagements pour  » inaction délibérée des forces de l’ordre  » sous l’injonction de cette pourriture .

  8. Dans la plupart des cas,les voleurs ont parfois le profil d’un « mpampirevy » que celui d’un « dictateur ».Ravalomanana a plutôt le profil d’un autoritaire, proche du dictateur.

  9. quand on sait comment Marc Ravalomanana a fait de Tiko une pieuvre tentaculaire on ne peut estimer que ce n’est que justice .

  10. voler un voleur….telle est la question ???

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.