Inauguration de la stèle à Ambohijatovo : Hommage au père de la démocratie et de la réconciliation nationale

Coupure du ruban de l’exposition par Thérèse Zafy.

De son vivant, l’homme au chapeau de paille était un fervent partisan de la réconciliation nationale. Notons qu’il était professeur en médecine en tant que chirurgien, mais qu’il avait également obtenu une licence en mathématique et en physique.  

Comme il a été prévu, l’inauguration de la stèle et de l’exposition en mémoire du professeur Zafy Albert s’est tenue, hier, au jardin d’Ambohijatovo. Le président du Sénat Rivo Rakotovao, le président de la HCC Jean-Eric Rakotoarisoa, le président du CFM Maka Alphonse, le maire d’Antananarivo Naina Andriantsitohaina et Thérèse Zafy étaient présents à cette cérémonie. Etaient également présents des parlementaires de toutes les formations politiques. Retenu par d’autres obligations, le président de la République n’a pas pu assisté à l’inauguration. Notons que le Premier ministre Christian Ntsay également absent. Les intervenants n’ont pas tari d’éloges à l’endroit du père de la démocratie et de la réconciliation nationale.

Instauration de la démocratie. Le représentant de la famille, le représentant des anciens collaborateurs, le président de l’Académie nationale de médecine de Madagascar, le maire d’Antananarivo et le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation ont tour à tour tracé le parcours du professeur Zafy Albert, en mettant en exergue sa conviction pour l’instauration de la démocratie et de la réconciliation nationale. Après l’inauguration de la stèle, on a procédé à l’exposition sous le chapiteau. Notons également que du 14 au 18 octobre, l’exposition sera ouverte au public de 10h à 17h. A titre de rappel, le premier président de la IIIe République (de 1993 à 1996) Zafy Albert est né le 1er mai 1927 à Ambilobe et décédé le 13 octobre 2017 à Saint-Pierre (La Réunion). A noter qu’il a été président de la Haute Autorité de l’Etat (1991-1993), ministre de la Santé et des Affaires sociales (1972-1975), député de Madagascar (1997-2001). Il a également été membre de l’Académie malagasy. Nous pouvons affirmer qu’il a vu toutes les facettes des affaires nationales.

Dominique R. 

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.