Andry Rajoelina : Fin de l’Etat d’urgence sanitaire, dernier vol de rapatriement le 1er novembre

 » On peut désormais affirmer que nous avons réussi à vaincre la COVID-19 « . C’est ce qu’a déclaré hier soir le président Andry Rajoelina lors de l’émission spéciale diffusée sur les médias nationaux. Il s’agit de la dernière émission destinée à la lutte contre le COVID-19 car hier soir, le Chef de l’Etat a annoncé la fin de l’Etat d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire. D’ailleurs, contrairement à ce qui a toujours été le cas depuis le mois d’avril, samedi dernier, il n’y avait plus de Conseil des ministres spécial COVID. Après 7 mois de combat acharné contre la pandémie du coronavirus, le Chef de l’Etat annonce que la Grande île est sortie de l’auberge, ou enfin presque. Selon les dernières statistiques, Madagascar ne compte plus que 3 cas confirmés de COVID-19 durant la semaine écoulée, dont une personne contaminée à Antsiranana et 2 à Toliara. Pour ce qui est d’Antananarivo, l’on a recensé 2 cas le 11 octobre. Depuis le 12 octobre jusqu’à aujourd’hui, aucun cas de contamination de coronavirus n’a plus été détecté au niveau de la Région Analamanga, a fait savoir le président de la République. Il a cependant annoncé qu’actuellement, 348 personnes sont encore sous traitement dans tout Madagascar. Au total, le pays a connu 16834 cas de coronavirus et 16233 cas de guérison. A entendre les explications d’Andry Rajoelina, la Grande île a réussi une bonne opération si l’on s’en tient au taux de guérison car celui-ci dépasse les 96%, affirme-t-il. Selon ses dires, le pays occupe la 14e place. Le numéro Un d’Iavoloha affirme que nous avons pu vaincre cette pandémie grâce à toutes les mesures et stratégies mises en place. Et lui de citer entre autres, l’efficacité de la communication de sensibilisation auprès des gens, la mise en place de différents centres de dépistages massifs, notamment au CCI Ivato, au Jumbo Score Ankorondrano ayant permis de mettre tout de suite en quarantaine les personnes qui ont présenté des risques, l’installation du Centre de Commandement Opérationnel à Ivato et des CRCO dans les régions, ainsi que des centres de traitement COVID-19 (CTC) à Andohatapenaka, Alarobia et à Mahamasina, et la découverte des remèdes anti-COVID par nos chercheurs, notamment le Tambavy CVO par l’Institut Malgache des Recherches Appliquées (IMRA). D’après le président, plus de 7 millions de ménages Malagasy ont pris ce remède traditionnel amélioré. Mais la véritable fierté d’Andry Rajoelina pendant la lutte contre le coronavirus reste la mise en place du Laboratoire d’Analyses Médicales Malagasy (LA2M) à Androhibe qui a permis d’augmenter le nombre des tests au quotidien.  » Avec ce laboratoire, nous avons réussi pendant la gestion de cette pandémie mondiale, à mettre à l’avant notre fierté nationale « , a-t-il soutenu. Et de réitéré au passage que cet établissement est équipé de tous les matériels de pointe. Il affiche d’ailleurs la même considération en ce qui concerne l’usine pharmaceutique Pharmalagasy qui a été mise en place en trois mois et demi seulement.  » Si auparavant, nous avions eu l’habitude de demander de l’aide à l’étranger, durant cette pandémie, nous avons apporté de l’aide  à d’autres pays qui étaient venus à Madagascar pour récupérer du Tambavy CVO « , a martelé le Chef de l’Etat. Une manière à lui de reconfirmer et de défendre l’efficacité de ce remède découvert par l’IMRA.
En tout cas, Andry Rajoelina a tenu sa dernière émission spéciale COVID-19 hier soir. Comme à l’accoutumée, c’était une occasion pour lui d’annoncer les nouvelles mesures comme la fin de l’Etat d’urgence sanitaire.  » Même si nous sommes en train de vaincre complètement la pandémie, le virus-lui, reste encore présent au niveau de la Société. Donc il faut continuer à respecter les gestes barrières et la distanciation sociale « , a-t-il soutenu. Et de laisser entendre au passage que le contrôle des mesures sanitaires sera renforcé afin d’éviter que la Grande île soit touchée par une deuxième vague de coronavirus. Aussi, le port de masque reste-t-il obligatoire sur toute l’étendue du territoire. Les réunions publiques sont autorisées mais l’assistance doit être inférieure à 200 personnes. Les préfets et gouverneurs des régions sont autorisés à prendre des mesures par rapport à l’évolution de la situation sanitaire au niveau de leur circonscription respective. Face aux risques d’une deuxième vague, comme c’est le cas dans les pays européens, le président Andry Rajoelina a déclaré que les frontières de Madagascar restent fermées. Les vols extérieurs restent donc suspendus. En ce qui concerne Nosy Be, les liaisons aériennes avec l’étranger se poursuivent mais les gens ayant séjourné dans les pays frappés par la deuxième vague de la pandémie sont interdits d’embarquer, a souligné le Chef de l’Etat. Il a aussi annoncé que les vols de rapatriement vont être suspendus. En effet, le dernier vol de rapatriement aura lieu le 1er novembre prochain. Par ailleurs, pour éviter les risques, le président Andry Rajoelina a aussi pris la décision de faire machine arrière en ce qui concerne la reprise des vols venant des Îles voisines. La réouverture des liaisons aériennes prévue pour le 29 octobre est donc annulée.
Les examens du baccalauréat auront lieu ce jour. Aussi, le Chef de l’Etat n’a-t-il pas manqué d’adresser un message d’encouragement aux candidats, mais aussi à tous les zanaka Malagasy qui vont rejoindre le chemin de l’école d’ici le 26 octobre. Il a d’ailleurs réitéré que les inscriptions dans les écoles publiques sont gratuites. Une caisse école a d’ailleurs été ouverte pour assurer et financer la gratuité de la rentrée.  » Les parents d’élèves ne paieront aucun frais, du moins pour la première trimestre « , a déclaré le président. Il a aussi annoncé que la distribution des kits scolaires au profit des élèves des EPP et des lycées vont se poursuivre.
Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. et pourtant pas de maladie chez vous , vous maitriser la maladie , et c’est vrai que quand on regarde les photos de votre capitale et qu’on vois la proximité des gens , on se dit que les gestes barrières sont respecter , c’est connu à madagascar les gens sont propres sur eux surtout ceux qui traine dans les rue de tananarive ,
    à ananakely, sur la place le l’indépendance, et les marchés en bordures de ces places ; dans les bus qui vont en direction de provinces ou des quartiers de tana,

  2. eh bien tous vas trés bien ces là que l’on voie que ils n’ont besoin de nous que pour l’argent et nous les iles sœurs ont est là que pour donner et encore donner comme d’habitude mais quel ingratitude ce peuple et leurs président envers nous pourquoi autant nous détester . alors leurs compagnie ne veut pas rembourser les billets et veulent faire des avoir sur des billets qu’il ne vendront pas car leur présidents à décider de ne nous interdire l’entré de chez eux , comment compte t-il rentabilisé ses portiques qu’il à fait installer dans ses aéroport s’il n’y a pas d’avion et de devises étrangères , éh, oui il veut qu’il reste entre eux et pourtant il avait bien besoin des étrangers quand il à demander en septembre dernier l’aide internationales pour payer sa dettes . oh, lala . dès fois vaut mieux entre cela qu’être sourd .

  3. Aza mandrimandry manana aretina , ka mitompo teny fatratra toy ny antsy kely be zarany,
    Mafana ny andro dia miafana kely ny VIRUS fa refa miverina ny hatsiaka tsy fantatra zay fandehany , ny FANAFODY tsy mbola misy ny VAKSINY koa torak’izany , tohizina foana ny ady fa tsy maika miteny hoe resy , resy ny aretina tsia re tompoko o, tsy missy garantie an’izany sao mandiso fanantenana eo ndray, ataovy foana ny fiarovana sy ny ARO-RIAKA rehetra, ampiasao ny VOLABE AZO hiatrahana ny Aretina sy iarovana ny ain’ny OLOMBELONA

  4. Dia arahabaina izany tompko ,fa dia resinareo tanteraka ity aretina tsy mamela mivalo ity
    ary izany moa no hiriana indrindra ho an’ny malagasy havana sy namana tsy ankanavaka .
    Miala tsiny ,fa ny indro kelin’ny mpandrafitra moa dia misy foana .Mba misy zavtra
    mahazendana ihany satria ny aty Europa izao dia miditra amin’ny 2eme vague ary voamaika
    mahazo vahana ilay aretina ,ianareo moa miteny hoe resy le izy noho ny fitsipika sy fifehezana ary ny fampiasana ny paik’ady isan karazany sy ny fisotroana ny tambavy ,ny fananganana ny komity etsy sy eroa sy ny sisa tsy voatanisa e ,fa ny taty Europa izany dia nijery sy nitaza potsiny satria tsy mba nanao ny nataonreo sy tsy nannan ny paika isan karazany ,dia izao mbola niverenan’ny aretina izao indray .

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.