Rova de Manjakamiadana : La couronne de Ranavalona III restituée demain

Malgré les polémiques et contestations des « Taranak’Andriana », la cérémonie d’inauguration du Palais de Manjakamiadana et du Palais Besakana aura lieu ce vendredi, en présence des Ampanjaka et chefs traditionnels venant des quatre coins du pays.  

6 novembre 1995 – 6 novembre 2020. 25 ans jour pour jour après avoir été incendié, le Rova d’Antananarivo renaît de ses cendres. En effet, la cérémonie d’inauguration et de réception officielle du Palais de Manjakamiadana et du Palais Besakana aura lieu ce vendredi dans l’Anatirova. Le président Andry Rajoelina l’a annoncé hier au cours d’un point de presse qui s’est tenu au Palais d’Ambohitsorohitra. « Un évènement qui marquera la souveraineté de la nation malgache, mais aussi la fierté nationale et le patriotisme », a-t-il soutenu. A entendre les explications du Chef de l’Etat, tous les Ampanjaka et chefs traditionnels venant des quatre coins du pays feront le déplacement à Antananarivo pour assister à cet évènement historique. Malgré les polémiques et les contestations des « Taranak’Andriana », le régime Rajoelina persiste et signe la mise en œuvre de la reconstruction du Rova d’Antananarivo dont la réhabilitation fait partie des Velirano présidentiels. Il convient de noter cependant que le Kianja Masoandro ou Colisée qui a suscité des débats ne figure pas encore parmi les monuments qui seront inaugurés ce vendredi. D’après les informations, les travaux de construction de ce colisée n’ont pas encore été finalisés. Une source bien informée laisse entendre que la cérémonie de réception officielle de cette arène aura lieu au mois de décembre prochain.

Négociations. Mais cette cérémonie d’inauguration prévue vendredi sera également marquée par la présentation au grand public du couronnement du dais de la Reine Ranavalona III. Hier, le président Andry Rajoelina a annoncé que la couronne sera restituée à Madagascar demain. Une cérémonie officielle sera donc organisée pour l’accueil de cette pièce royale. Cette restitution est le fruit des négociations menées par le président Andry Rajoelina auprès de son homologue français, Emmanuel Macron. Le 20 février dernier, le numéro Un malgache a adressé une lettre de demande officielle au président français. Suite à cette sollicitation présidentielle, les négociations menées par le Ministère de la Communication et de la Culture auprès du Ministère des Armées de France, ont abouti à la remise de la couronne. « L’objectif étant que les Malgaches puissent se réapproprier de leur histoire, leurs symboles, leurs récits, leurs valeurs et leurs traditions », a-t-on martelé. Pour concrétiser un processus de reconstruction identitaire, le régime œuvre et manœuvre pour le rapatriement des reliques, pièces historiques et œuvres d’art malgaches qui ont été enlevées pendant la colonisation.

Îles Eparses. A titre de rappel, le couronnement du dais royal de la dernière Reine de Madagascar, Ranavalona III fait partie du patrimoine de la Royauté Merina. Il a été offert par le président français à la Reine Ranavalona III lors de son couronnement le 22 novembre 1883. Mais en 1897, lors de l’exil de la Reine, la couronne et les parures royales ont été prises par le Général Joseph Gallieni et considérées comme des butins de guerre. Pendant 123 ans (ndlr : 1897 – 2020), la couronne a été exposée au Musée des Armées dans l’Hôtel des Invalides en France, parmi les collections coloniales. La reconstruction et la réappropriation de l’identité nationale et culturelle font partie des priorités du régime Rajoelina. Depuis le début de son mandat, le chef de l’Etat entame les négociations auprès des autorités françaises en vue de la réparation des dommages causés pendant l’époque coloniale. Reste à savoir si les négociations en cours aboutiront également à la restitution des Îles Eparses à Madagascar.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

13 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. desolé tintinh

    le royaume merina ne s’est pas étendu dans tout madagascar de plus on ne reconnait pas du tout andrianaponimerina ou bien ranavalonana revise ton histoire. j esperes que tu ne vas pas dire ca aux sakalavas antechaka vezo bara antandroy ils sont indifférent à la royauté merina et puis c une insulte pour les cotiers

  2. Inutile de quémander cette couronne à la FRANCE les majorités des malgaches ne sont pas intéressés par l’esclavage de Merina surtout les côtiers, donc pas la peine de revenir en arrière la plupart des gasy souffrent regarder dans le Sud (le kère) et aussi les gasy entre eux s’entretuent pour rien l’insécurité règne partout , dahalo – banditismes en tout genre – viols des mineurs etc

  3. C’est pour détourner les regards des vraies problèmes, plus graves : la pandémie, la dévaluation de l’Ariary, le Kere, etc.

  4. Correctif :c’est le decor du « dais royal ». La couronne est toujours dans la nature

  5. Effectivement c est très bien d’aller réclamer mais cela c pas l’affaire des cotiers on a rien cirer et foutre du rova et de andrianaponimerina c pas notre roi malgré le respect qu on adresse aux ambaniandros. cela relève des affaires des ambaniandros ; le plus aberrant c que on va recupérer de l’argent aux dos du contribuables malgache dans sa diversité pour récuperer une couronne qui n’interesse que les ambaniandros. Il faudra demander aux ambaniandros d’aller chercher cela c leurs histoire qui est en jeu

  6. Bjr daholo e, tena mahafinaritra ity fitondrana ity e, izay vao tena hita fa tia tanindrazana tokoa ny Filoha Rajoelina sy ny ekipany. Tohizo hatrany ry reto a

  7. merci bcp Mr le President tamin’ny fanamafisana indray ny fiandriana-pirenena satria fitiavan-tanindrazana lehibe izany. mivonto ny oron’ny mpialona sy ny tsy tia tanindrazana. Mba teo ihany ry zalahy fa tsy nahavita na inona na inona. Koa tohizo hatrany Andriamatoa Filoha a’, manohana anao izahay.Misaotra Tompoko

  8. … la caravane passe!
    A lire (mba vakio), un article (soratra an gazety) dans Le Monde du 04 novembre 2020 /rubrique Afrique : « Restitution de biens culturels à l’Afrique » pillages par les troupes coloniales des biens culturels, PATRIMOINE africain, certains exposés au Musée de l’armée Paris, conformement à la « Refondation » (=dridran’ingilon’ny mpahay…gasy!) déclarée par le Président E.Macron à Ouagadougou en novembre 2017.
    L’Afrique lutte encore contre la pauvreté ( mahantra lavitra nohon’ny gasy  » mahay  » ny rehetra, sady fiers, saropiARO hono…), mais elle au moins réclame MAINTENANT la restitution de ses biens culturels, de son PATRIMOINE (n’est ce pas bien les Arovako , parisiens, f.b.etc?)

  9. Adino indray izany ilay visite privé, nandoa écolage miliara marobe, nitsoaka ny vahoaka kéré tsy miraharaha izay fahantranan’ny gasy fa izay voa manodidina. Enjana ra-dj raha hanao divérsion à ! de le vahoaka entina koa moa mora manadino….Mety ny tantana é !

  10. Anisan ‘ny zavatra sarobidy tao an dapa fahizany io couronne io ,ary eto aho dia midera ireo tompon andraikitra isan tsokajiny ,tamin’ny fahaiza manao an dry zareo namerina io zava tsoa io ,saingy misy zavatra tsy mampandry ny saiko ,mbola tena izy marina ve io sa ,,,,,,,,,?
    .

  11. C est bien de berner les malgaches mais pendant ce temps ton fils étudie en suisse dans l’opulence quasi total alors que 90 /pour cent de malgaches ont du mal à vivre convenablement actuellement on se retrouve au 3eme rang mondial des pays le plus pauvres du monde. Est ce reellement la priorité actuellement de ramener cette couronne. Est ce que cela intéressera les sakalava les vezo les antandroy les bara les betsimisaraka les betsileo etc..

  12. Restitution d’une couronne plus facile à demander que les ïles éparses !!!!! AHAHAHAHAHA
    mais c’est bon pour la comm présidentielle !!

  13. Eo indrindra no tsy takatry ny sasany fa manandanja ary zava-dehibe ny fiverenanio eto antanindrazana. Ny hamehezako azy dia mitovy amin’ny sainampirenena sy ilay Symbole na ilay emblème ny repoblika io satroka io. Saingy indrisy fa rehefa izao fitondrana izao no mamerina azy dia tsy misy dikany fa raha ry zareo mpanohitra angamba dia toy ny Andriamanitra kely mihintsy.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.