Conseil des ministres : 3 nouveaux gouverneurs dont 2 femmes

Une série de nominations aux hauts emplois de l’Etat a été prise hier à Iavoloha.

13 nominations ont été décidées hier au sein de 5 ministères. Presque la moitié concerne le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation avec 3 nouveaux gouverneurs dont 2 femmes, en l’occurrence, Mme Mamiarisoa Aline (Amoron’i Mania) ; Mme Nomenjanahary André Tafita Sareine (Ihorombe) ; et M. Ratsitohara Nerarivony Patrick (Melaky). Ont été aussi nommés au niveau de l’Administration territoriale, Tilahizandry Niaina Angelo, Secrétaire général de la Préfecture de Nosy Be ; Andrianjaka Ernest, SG de la Préfecture d’Antsirabe ; Ravelomanjaka, Chef District Ikongo.

Directeurs. Pour sa part, Randrianarison Sitraka Tsitohaina est nommé président de la Commission Nationale des Marchés au ministère de l’Economie et des Finances. Côté ministère de l’Education nationale, il y a trois nouveaux directeurs régionaux, à savoir, Vonjy Nomenjanahary Tantely (Betsiboka) ; Rakotoarimanana Heriniaina Nomenjanahary ( Vakinankaratra) ; et Razafindrahety Christian (Menabe). Au titre du même département ministériel, Volony Jimmy est le nouveau directeur du CNAPMAD. Par ailleurs, Raharimanantsoa Andrianomenjanahary est nommé DG de l’Office Malgache des Tabacs (OFMATA) au niveau du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche. Quant à Kotomangazafy Stephason François, il devient directeur de la Météorologie appliquée au sein du ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie.

Travaux forcés. La lutte contre les violences sexuelles se trouvait aussi à l’ordre du jour du conseil des ministres durant lequel la peine de travaux forcés à perpétuité a été décidée contre les auteurs. De même, peine sévère contre les auteurs de feux de brousse. Face au « kere » dans le Sud, le « kaly tsinjo » figurait également au menu du Conseil des ministres qui a, par ailleurs , adopté, des projets de loi et textes réglementaires. Entre autres, le décret portant octroi d’une bonification d’ancienneté de port de grade des officiers de carrière de la Gendarmerie nationale. Pour les militaires, il y a le projet de décret modifiant et complétant certaines dispositions du décret portant révision des indices de solde et accessoires des militaires des forces armées. En somme, c’est le cas de le dire, rien que du bonus pour les « militants en uniforme » comme l’appelait un certain Amiral.

Recueillis par R.O

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.