Football CAN 2022 : Les Barea très confiants !

Lors de l’entraînement des Barea sur la pelouse du stadium de Barikadimy.

Tout Toamasina ne parle que du match des Barea de cet après-midi au stadium de Barikadimy. Un match très important pour espérer se qualifier à la phase finale de la CAN 2022 au Cameroun.

Les nouvelles sont bonnes pour les Barea à qui il ne manquait que Bolida dans le groupe du match aller à Abidjan. Même Zotsara Randriambololona se trouve dans le lot alors que la vidéo de Faneva Ima Andriatsima l’annonçait comme positif au Covid-19. Les résultats des tests à Madagascar ne seront connus que dans la matinée de mardi, précise-t-on du côté de la FMF quasiment injoignable en étant au four et au moulin. Et on le comprend car pour un match à huis clos, elle doit faire face à de nombreuses dérogations, notamment sur une délégation du Président Andry Rajoelina et les personnalités locales, et bien entendu les membres de la FMF et ceux de la Ligue Atsinanana. Même les journalistes, sans les photographes qui sont interdits, sont limités à 10 pour tous les organes de presse. Certains confrères qui ont fait le déplacement doivent se contenter des fans zones avec ce risque réel de contamination au virus. Et c’est bien plus grave que de laisser le public entrer au stade en respectant la distance de 1 mètre. N’empêche, les Barea aborderont ce match avec un bel optimisme. À la lumière du match à Abidjan, Rayan Raveloson et ses amis peuvent tenir tête aux Ivoiriens. Il appartient tout juste à Nicolas Dupuis de trouver un bon amalgame pour que la mayonnaise prenne. C’est d’autant plus vrai que les bribes d’information qu’on récolte, signalent l’absence de trois cadres ivoiriens. Outre Kodjia blessé au match aller, Gervinho et Cornet manquent également à l’appel. Le flanc gauche de la défense ivoirienne offrirait alors un boulevard avec l’absence du Lyonnais Cornet. Et si Dupuis maintient sa logique à lui, Carolus Andria aura l’occasion de marquer ou de faire marquer Voavy Paulin avec cette sensation de déjà-vu. Croisons les doigts!

Clément RABARY

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.