Sociétés d’Etat : Le président place ses hommes

Le président Andry Rajoelina est lui-même un capitaine d’industrie

Comme leur nom l’indique, il s’agit de sociétés appartenant en totalité ou en majorité à l’Etat, qui nomme notamment le Président du Conseil d’Administration (PCA).

Sans parler des établissements publics à caractère industriel et commercial (EPIC) ou à caractère administratif (EPA), l’Etat garde la haute main sur les entreprises publiques en nommant ses dirigeants dont le PCA. L’occasion pour le président de la République de placer ses hommes de confiance pour marquer son influence sur la gouvernance des sociétés d’Etat. Ce qui explique le choix du Secrétaire Général de la Présidence (SGP), Valery Ramonjavelo pour occuper cumulativement le poste de PCA de la Société du Port Autonome de Toamasina (SPAT). Issu d’un grand groupe leader sur le plan national et qui aspire à l’être au niveau régional, il est chargé d’assurer la bonne santé de la SPAT qui est le poumon de l’économie nationale.

Gendarme. Quant au SGP Adjoint Dina Andriamaholy, il est en même temps le PCA de l’Autorité Portuaire Maritime et Fluviale (APMF). Il est aussi membre de la Commission de Supervision Bancaire et Financière dont la composition comprend « un magistrat ayant au moins le grade de Conseiller à la Cour Suprême ». Un critère rempli par l’intéressé qui était auparavant magistrat au sein du Conseil d’Etat. Il est comme l’œil du président de la République au sein de la Commission de Supervision Bancaire et Financière qui « est chargée de veiller au bon fonctionnement des établissements de crédit et de sanctionner les manquements aux règles de bonne conduite de la profession ».

Velirano. Le président du Conseil d’Administration de la Jirama est aussi un homme du Président. Solo Andriamanampisoa car il s’agit de lui, est effectivement et parallèlement chargé de mission auprès de la Présidence. Sa mission au niveau de cette société d’Etat consiste certainement à concrétiser le « velirano » présidentiel en matière d’eau et d’électricité, quoique le courant ne passe pas trop entre le PCA et le DG de la Jirama.

Objectif présidentiel. De son côté, Pierre Holder Ramaholimihaso cumule les fonctions de Directeur général des Affaires Politiques avec celles de PCA de Fanalamanga. Ce compagnon de la première heure d’Andry Rajoelina aura sa part d’arbres à apporter dans la réalisation de l’objectif présidentiel de « reboiser 40.000 ha par an ». Soit un cinquième du complexe sylvo-industriel de Fanalamanga qui s’étale sur un périmètre de 200.000 ha de forêts.

Obligation de résultats. Pour sa part, la Directrice de la Communication et des Relations Publiques (DCRP) auprès de la Présidence, Rinah Rakotomanga est le vice-PCA d’Air Madagascar. Elle est appelée à contribuer au redécollage de la compagnie nationale qui battait de l’aile avant son divorce avec Air Austral. La DCRP était également chargée de gérer les vols de rapatriement des ressortissants malagasy bloqués à l’étranger qui font partie des engagements du président de la République. Etant lui-même un capitaine d’industrie, il a nommé tous ces PCA avec obligation de résultats. Reste à savoir quand est-ce que leur évaluation aura lieu.

  1. R.O
Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.