Affaire 73,5 kg d’or : La provenance malienne écartée par la douane

La douane malgache apporte des éléments supplémentaires sur cette affaire d’or

L’administration douanière est compétente en matière d’ infractions douanières dans cette affaire des 73,5 kg d’or exportés en Afrique du Sud.

La douane a été la première entité à déposer une plainte dans cette affaire. Par ailleurs l’administration douanière a transporté les personnes impliquées vers le Pôle anticorruption. La précision est du Directeur Général des Douanes, Lainkana Zafivanona Ernest, lors d’une conférence de presse tenue hier à Antaninarenina.

Faux documents. Une manière de dire que la douane a mis tout son pouvoir et tous les moyens à sa disposition pour accélérer les enquêtes sur cette affaire dont les impacts politiques et économiques sont extrêmement préjudiciables pour le pays. Et les enquêtes diligentées ont dépassé le territoire national puisque la douane malgache a contacté la douane malienne pour que cette dernière fasse ses propres investigations sur la prétendue origine malienne de cette importante cargaison d’or. Les enquêtes maliennes ont permis de constater que les documents présentés par l’entreprise sud-africaine se déclarant être le propriétaire de l’or sont des faux. Une communication de la douane malienne fait état de cet usage de faux. D’autres documents liés à cette affaire et présentés par une autre société minière malienne parlent d’une cargaison de roues dentées. Pour la douane malgache en tout cas, la provenance malienne de ces 73,5 kilos d’or est totalement écartée. Dans cette affaire, et conformément à ses domaines de compétence, la douane a constaté un délit de contrebande par voie d’aéronef de marchandises prohibées. Il s’agit d’une infraction de troisième classe, c’est-à-dire, la plus grave en la matière. Les personnes impliquées sont également passibles d’infractions au code des changes, en matière de rapatriement des devises.

Caméra coupée. Concernant les formalités aux frontières qui doivent se faire à l’aéroport d’embarquement, la douane a réitéré qu’elle n’a pas été informée au préalable de ce vol à destination d’Afrique du Sud en passant par Toliara pour approvisionnement en carburant. Par ailleurs, la caméra de surveillance de la compagnie aérienne privée qui a transporté l’or a été coupée momentanément. Une copie de la vidéo de surveillance est d’ailleurs jointe aux dossiers d’enquêtes. En tout cas, les faits et les omissions confirment qu’il s’agit bien d’un coup monté. Et la douane met tout en œuvre pour que la vérité éclate sur cette affaire. A cet effet, elle va continuer à coopérer avec les autres entités. L’objectif étant, non seulement de condamner les personnes responsables mais également de parvenir à rapatrier les 73,5 kilos d’or au pays. Et ce, pour le bien de l’économie malgache.

R.Edmond.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

8 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Pourquoi la ZANDARMARIA ne sollicite t ‘elle pas le GRAND MONSIEUR de Behoririka il connait tout ce qui se passe chez  » MADA me GASPAR  » lui…..et je crois même qu’il a un POTE trés trés HAUT PLACE.

  2. Demander l’extradition au plus vite des 3 trafiquants arrêtés en Afrique du Sud. Pour les faire taire? Il vaut mieux pour ces 3 gars de rester là-bas

  3. Ataovy zay hahitana ny atidoha mikotrika. … efa indimy no nisy tahaka izao ka avoahy ny sefo deba

  4. @Rakotonirainy,
    Bah, l’avion a décollé en plein jour et l’aéroport n’était pas fermé, donc…

  5. Ajanony ny resalka caméra coupé , ny douaniers dia misava ny entana rehetra izay mandalo eo aminy, na poketra , na valise , na harona , izay tiany savaina , eny na ny akanjo hisalorana aza , na misy scanner na tsy misy …. na mipika ny caméra na tsy misy .. na misy portique na tsy misy ….izay no asan’ireo eo amin’ny aéroports n’aiza n’aiza eran-tany . Ka taiza ireo douaniers ireo ??? Ny ministre hangataka extradition ???hanao inona , ??? ny 15 kg aza tsy hita izay tojhiny koa ny 73kg 500 ??? hifampizarana ?? iza no tompon’ny entana , io tsy resaka varotra amoron-dalana ka hoe rohay tany ……

  6. Et surtout l’ACM !

  7. @ mpijery

    Un vol qui n’avait rien de clandestin ?! Soit vous délirez soit vous vous exprimez mal en Français . En tous cas tout s’éclaircit avec les implications de la compagnie aérienne STA , les douanes , le ministère des mines et… Le gérant d’une société de surveillance .

  8. La douane ne dévrait-elle pas être présente en permanence dans tous les aéroports?
    Elle devrait donc être automatiquement au courant de ce vol qui n’avait rien de clandestin.
    Le reste n’est que des parades pour fuir ses responsabilités

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.