Ambassade de Madagascar à Paris : Marc Randrianisa recherché par les autorités

Marc Randrianisa, habillé aux couleurs de la guérilla marxiste, intervient sur une chaîne Youtube.

Un activiste à la réputation sulfureuse, reconnu au sein de la diaspora malgache est recherché par les autorités. On lui reproche d’avoir proféré des menaces contre le président de la République et sa famille.

Dans une vidéo qu’il a postée sur les réseaux sociaux, Marc Randrianisa appelle à « proposer un acte isolé de très haut niveau » alors qu’il est devant une résidence privée sur une zone transfrontalière franco-suisse. L’endroit n’a pas été choisi par hasard par cet activiste à la réputation sulfureuse. C’est dans cette demeure présentée par Marc Randrianisa que la famille présidentielle se logeait habituellement à son passage en Europe. Il a lui-même fait le déplacement sur les lieux et a tenté « de sonner » vainement à la porte de la résidence.

Ligne rouge. L’acte de Marc Randrianisa a alerté les tenants du pouvoir. On lui reproche d’ « avoir proféré des menaces contre le président de la République et sa famille ». Et les autorités ne comptent pas minimiser les faits et saisissent la justice afin de poursuivre cet opposant du régime qui a, selon les partisans du régime, franchi la ligne rouge. Un avis de recherche est donc lancé contre Marc Randrianisa. L’ambassade malgache à Paris fait « appel à toutes personnes résidentes en France ou en Europe ayant des informations le concernant ».

Selon toujours l’ambassade, « il est recherché par les autorités malgaches et françaises pour avoir proféré des menaces et lancé un appel au lynchage public à l’endroit du Président de la République de Madagascar et sa famille ». Les autorités veulent le traquer et le traduire en justice car « son action est condamnable au regard du code pénal malgache et celui français. Cette incitation à la haine et au meurtre est passible d’une peine judiciaire stricte et sévère pouvant mener jusqu’à l’emprisonnement », lit-on sur l’avis de recherche affiché sur la page facebook de l’ambassade à Paris.

Effraction. Marc Randrianisa n’est pas à sa première affaire quand on évoque une menace. Son passif démontre à quel point cet opposant a une dent contre le couple présidentiel, et sa détermination semble toujours intacte. En septembre 2009, à quelques mois du triomphe de Andry Rajoelina, il faisait partie d’un groupe de personnes entrées en effraction dans les locaux de l’ambassade malgache à Paris, en marge d’une manifestation contre le régime transitoire en place. Ce groupe, dont faisait partie Marc Randrianisa, qui a fait l’objet d’une plainte, et puis interpellé par la police française, a « escaladé les grilles de l’ambassade, cassé la porte d’entrée après avoir agressé physiquement deux gardes de l’ambassade».

Dynamites. En mai 2011, il a déjà été impliqué dans un « projet d’attentat contre Andry Rajoelina », alors président de la Transition à l’époque, mais déjoué par les hommes de la Direction de la surveillance du territoire. Dans le cadre de l’enquête, selon les propos des responsables de la direction de la surveillance du territoire à cette époque, 15 dynamites avec 4 détonateurs ont été découverts dans un local loué par Marc Randrianisa à Isoraka. Son chauffeur a été interpellé sur le champ mais l’activiste a pu passer entre les mailles du filet des enquêteurs en prenant la poudre d’escampette vers la France.

Tension. L’appel lancé par Marc Randrianisa coïncide avec la tension politique qui peine à baisser au pays. L’opposition maintient la pression sur le régime qui promet d’agir avec fermeté contre toute tentative de déstabilisation. Marc Ravalomanana, lors de sa dernière intervention télévisée, a déjà appelé ses partisans à rester mobilisés. Le mouvement « Miara-manonja », quant à lui, compte tenir une manifestation samedi prochain et ses leaders ont du mal à cacher leurs grandes ambitions. En France, la branche locale de l’opposition multiplie les interventions sur les réseaux sociaux pour vilipender le régime. Et Marc Randrianisa, lui, se déplace vers une résidence privée connue par le couple présidentiel pour fomenter « un acte isolé ».

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

22 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Saika mba ninoako ihany ilay resak’i Marco t@ video nalefany fa vao nanonona ny filoha izy dia nataony hoe « Ialah ry Rajoelina…. » dia tonga dia hoy aho hoe « hay ve ê! ». Mazava ny resaka.

  2. Unissons nous contre la pauvreté , c’est possible ça ??? Le peuple veut la PAIX et la tranquilité …

  3. S’il y a un problème la seule solution c’est les URNES , les Raiamendreny doivent montré l’exemple … Le Peuple en a marre de ces crises qui lui rapporte RIEN .

  4. Si ce monsieur n’a rien à se reprocher qu’il s’adresse à la gendarmerie ou au commissariat de police les plus proches et qu’il s’explique .Si l’ambassade malagasy a porté plainte contre lui pour des soit disant des actes répréhensibles , c’est au tribunal français de trancher , l’ambassade malagasy a tout à fait le droit de porter plainte contre lui et il sera jugé en France mais pas à Madagascar.
    Mais déjà il a projeté une tentative d’assassinat contre Andry Rajoelina en 2009 et cet acte ne joue pas en sa faveur
    Si j’ai bien compris ce Marc Randrianisa a la nostalgie de l’ex URSS , car il a des idées communistes

  5. Je suis desolé pour vous mais c un constat 3 ambaniandros aux pouvoirs c une vrai catastrophe. Ratsiraka a construit école université par province barrage electrique port fluvial zafy une grande reforme constitutionnelle Tsiranana n’en parle pas mais ces 3 bandits ambaniandros misère pauvreté chaos vous etes les ambaniandros à l’image de vos président aveuglés par le pouvoir alors que vous etes des incapables

  6. @Leroa,
    aza entina aty @ sehatra politique ny COMPLEXE D’INFERIORITE NAO. Hita be hoe karazana fitaizana.
    Fa iza no tena namapahntra ity firenena ty??? T@ andron’ Ratsiraka sy Zafy

  7. Androka-Ampanihy Ouest – Sept personnes meurent de faim
    Scène de désolation pour le maire de la commune rurale d’Androka depuis trois jours. Des familles manquent de nourriture et sept personnes en ont péri. DÉCÉDÉES en cours de route. Des familles entières des fokontany éloignés se déplacent pour essayer de trouver de la nourriture au près …
    lexpress.mg

  8. Ce monsieur a juste sonné a la porte, rien de plus!!!
    Encore et toujours de l’intimidation de la part d’un pouvoir dictatorial. Heureusement, on est dans un état de droit ici en France et il y a des lois, des droits et surtout la liberté d’expression.
    Chacun a écouté la vidéo en question et l’interprète comme il le voudra. Moi, de ce que j’ai pu comprendre c’est que la personne tire la sonnette d’alarme à l’attention de la hcc et du bianco pour ce qui est de l’acquisition de cette demeure. Est-ce que cette demeure figure bien dans la déclaration de patrimoine du candidat qui s’est présenté aux élections? Et si oui, de quelle manière il a fait pour s’en acquérir… Oui, ça c’est bien malin, et c’est du high level.
    En tout cas, un grand merci à ce Monsieur parce que ça intéresse fortement le PNF ce sujet.

  9. ny mahatsikaiky dia misy mihintsy ireo voaozona tsy metimety raha tsy miteny firazanana,fanjahalana manokana foko iray. Mino aho fa i LEROA hanan-kambo tsy hanitsaka intsony mihintsy ny tanin’ny faritanin’antananarivo. Nisy mpanao politika nilaza azy ho mpanenjika ambaniandro ange no miorim-ponenana ao antananarivo na niteraka t@ vehivavy ambaniandro. Ka aoka mba hatsahatra mihintsy io fanehoana ho fata-bahoaka tsy fitiavana na fanaratsiana foko io fa tsy ho aiza isika fa hifankahita sy hifanerasera eto madagasikara. Ianao ihany ange no sady manapoizina ny tenanao no manome aretim-po ho anao!

  10. @Marc
    MDR! L’article est en français, je commente donc en français, et si vous voulez pinailler à ce sujet, écrivez au moins correctement en Malgache, je doute que « be geste » figure dans le Rakibolana. Sinon, si vous avez un autre argument plus pertinent, vous êtes libre de vous exprimer.
    PS: c’est fou votre empressement à cataloguer quelqu’un qui n’est pas « miaraka amin’ny prezida andry rajoelina » comme automatiquement zanak’i dada

  11. A Abidjan, premières vaccinations contre le coronavirus grâce au dispositif Covax
    Se faire vacciner est « un devoir patriotique », a affirmé M. Achi, ajoutant que la vaccination offre « l’espoir d’un retour à la normale dans les mois à venir ». Le ministre ivoirien de la santé, Eugène Aka Aouélé, a indiqué que la première phase de la campagne ne concernait qu’Abidjan et son district qui sont « l’épicentre de l’épidémie au niveau du pays avec 95 % des cas positifs

  12. Miafina mafy raprezy saingy hita ihany ny toerana misy azy. Raha samy hanokatra fanadihadiana dia ny fomba sy ny vola nahazoana io villa io no tokony hatao.
    Ka raha karohin’ny frantsay marina ve izy tsy efa tratra? Sa nanjary Del kely bis?
    Fa ny tsy takatry ny mpitondra dia ny hoe ny reaction-nao ihany no mahatonga ny mpanohitra mediatise. Ka mba hendry fa aza mety taitairina fa tsy vorontsiloza ianao ka raha isiahana dia tsy maintsy midoroboka.

  13. essayons d’être objectif, le concerné Marco fait l’objet d’un mandat d’arrêt international parce qu’il aurai entre autres incité au lynchage public du Président. Qui a regardé la vidéo et a quel passage ce monsieur a incité le peuple a lyncher le président? au plus il a juste indiqué une maison qui appartiendrait au président et permettez moi d’ajouter qu’il a dit qu’il ne fera pas une tentative d’intrusion comme certains a madagascar ont tenté de faire dans le domicile d’un député. Pour en finir, pourquoi tant d’intervention surtout médiatique pour si peu? n’y avait-t-il pas de gardiens des lieux pour s’occuper de cet affaire? c’est a se dire que la priorité du régime est surtout de faire tout ce qui permet de se glorifier, toute critique est considéré comme un crime de lèse-majesté.

  14. Oh la la ! Il n’avait fait que sonner non??? Les pro Rajoelina ne font que des procèdures sur procèdure alors qu’ils en méritent beaucoup plus ???

  15. Message à celui qui se fait nommer  » leroa »: que vous le voulez ou non, celui qui a emmené ce pays dans cette situation n’est pas un « ambaniandro » comme vous le dites ( à l’image de votre mentalité), mais bel et bien Mr Ratsiraka et ses idées à la con…

  16. Izao no atao hoe vovoan’amboa, sady mifori-drambo iany no miafina any ambadikiny fahefanana kely mba ananana ireo mpitondra tsy matahotody ireo.

  17. les ambaniandros ne méritent pas d être à la tète de l’état. Ils ont laissé les 3 imbéciles rajao ravalo le dj que misère souffrance et pauvreté. Ambaniandro au pouvoir vous êtes sur que le ays ira mal

  18. @mpijery

    Hataovy teny Gasy fa mahamenatra ianareo zanak’i Dada be geste kanefa vongan-dinty !

  19. Etat de droit ! OUI .
    Même un ex président vient de faire face dignement à la justice de son pays . Il n’ est pas un auto-exile comme de très nombreux Malagasy en Métropole.
    Ces derniers, Profitant d’ un statut batard et de bâtards pour s’adonner aux coups lâches .

  20. Encore et toujours de l’intimidation de la part d’un pouvoir dictatorial. Malheureusement, on est dans un état de droit ici en France et il y a des lois, des droits et surtout la liberté d’expression.
    Chacun a écouté la vidéo en question et l’interprète comme il le voudra. Moi, de ce que j’ai pu comprendre c’est que la personne tire la sonnette d’alarme à l’attention de la hcc et du bianco pour ce qui est de l’acquisition de cette demeure. Est-ce que cette demeure figure bien dans la déclaration de patrimoine du candidat qui s’est présenté aux élections? Et si oui, de quelle manière il a fait pour s’en acquérir… Oui, ça c’est bien malin, et c’est du high level.
    En tout cas, un grand merci à ce Monsieur parce que ça intéresse fortement le PNF ce sujet.

  21. S’il a effectivement violé la loi en France ou en Suisse, c’est aux autorités locales de le rechercher et de l’arrêter, pas à l’ambassade Malgache. L’état n’a qu’à porter plainte contre lui s’il se sente menacé. Contrairement à Madagascar, ces deux pays sont encore des états de droit

  22. Recherché par les autorités ??? Oui mais lesquelles ??? Déjà sur le site de l’ambassade de Madagascar à Paris (vu qu’il y a de moins en moins d’ambassade malgache de part le monde) il n’est rien noté … pouvez-vous préciser s’il s’agit des autorités françaises qui ont un mandat contre ce Monsieur ??? Il faut des informations précises c’est comme la fameuse phrase du célèbre discours du président « Nous ne nous laisserons pas vaincre par le mal. Nous allons surmonter le mal par le bien » sauf que cette écrit n’est pas de lui mais il s’agit d’un message biblique « Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais surmonte le mal par le bien – Romains 12 :21 » … il aurait fallu qu’il cite sa source à moins qu’il se prenne pour Dieu ..

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.