Andry Rajoelina : Vers la fermeture de la Région Analamanga

Rien que durant cette semaine sainte, la Grande-île accuse un lourd bilan avec plus d’une cinquantaine de décès dont la grande majorité à Antananarivo.

Le président Andry Rajoelina prononcera un discours à la Nation ce jour. Un discours très attendu durant lequel le chef de l’Etat annoncera certainement les nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la COVID-19. Si l’on se réfère à l’évolution de la pandémie, la décision risquerait de tendre vers le renforcement des mesures et des restrictions, notamment à Antananarivo, Alaotra Mangoro, Antsinanana, Diana, Atsimo Andrefana, Anosy et Analanjirofo. En effet, si l’on s’en tient au bilan officiel publié hier, le taux de contamination reste très élevé au niveau de ces régions. La pandémie semble loin d’être maîtrisée. La Région Analamanga est désormais considérée comme l’épicentre de la COVID-19. Pourtant, l’on remarque que les gestes barrières et les mesures sanitaires ne sont pratiquement pas respectés aussi bien dans les transports en commun et les marchés qu’au niveau des lieux publics. Le port du masque et la distanciation sociale sont complètement bafoués notamment à Antananarivo et à Toamasina.

Mise en quarantaine. A l’allure où vont les choses, on s’achemine vers la mise en quarantaine de Tana. Bon nombre d’observateurs pensent que le président Andry Rajoelina va, logiquement annoncer, ce jour, la fermeture de la Région Analamanga. 130 sur les 272 nouveaux cas recensés hier se trouvent dans la Région Analamanga. Il y a 15 jours, le président Andry Rajoelina a annoncé la fermeture de Mahajanga et de Nosy-Be alors que le bilan à l’époque était de 45 morts en l’espace d’un mois (ndlr : du 18 février au 20 mars). Pourtant, rien que durant cette semaine sainte, la Grande-île accuse un lourd bilan avec plus d’une cinquantaine de décès dont la grande majorité était à Antananarivo. Les hôpitaux et les centres de traitement de la COVID-19 sont débordés et sont en manque d’équipements et de matériels tels que les concentrateurs d’oxygènes, nécessaires pour venir en aide aux patients qui ont des complications. En effet, d’après les informations, le nombre des cas graves ne cessent d’augmenter chaque jour. Avec la période de froid qui arrive, ce bilan risque de s’alourdir dans les jours qui viennent.

Reconfinement « de fait ». Certainement, le président de la République n’annoncera pas directement un reconfinement même si cela s’avère nécessaire aux yeux d’une grande majorité de la population pour combattre la pandémie. Un nouveau « fihibohana » risquerait de provoquer la colère des Malgaches. Pour éviter les contestations, le chef de l’Etat va probablement annoncer un reconfinement « de fait » et un reconfinement « déguisé » (c’est selon) où il encouragera le télétravail, la suspension de l’éducation et la cessation de toutes les activités provoquant des attroupements. Mais nul n’ignore que pour combattre cette pandémie, tout le monde doit assumer ses responsabilités en veillant sur le respect des gestes barrières et des mesures sanitaires.

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Eh eh eh ,tsy fotoanan’ny fanakianana intsony izao ,fa aina ity hoy Rainimanonja ka tsy maintsy vonjena ,na ho faly na ho tezitra ny vahoaka dia tsy azo hidivirana intsony ny fihiboahana ,ny fomba fitondra sy ny fandrindrana azy no hatao maty paika tsara ,ny cvo dia hario any amin’ny renirano izay akaiky anareo ,ary tsy maintsy ho henjana ny mpitondra ,koa aoka samy handray ny andraikiny ny tsirairay avy .Mandra pahatongan’ny vakisiny aloha dia ho henjana ny lalao ,fa samia manankina ny fianany amin’ny ao ambony .

  2. @ LAMBO

    Aza be rediredy fa ny firenena hafa rehetra misaina . Ny an’ialahy Bresilianina fôpla ery no hinona fa misy ravin-kazo hanavotra an’izao tontolo izao eto dia rarakivy daholo ny vendrana . Dia teraka hatreo ny CVO kanefa nofiran »ny Afrikana rehetra nomena maimaipoana fa nirona any amin’ny vaksiny daholo izy rehetra . Ny an’ialahy mbola be vava fa CVO + ihany dia ny maty ny covid 19 an’i Frantsa no hialana bala . Milaza misaina ialahy raha io vakina io dia ny vody no atidoha . Mazava ,

  3. Ny zavatra vakina dia ahitana endri- javatra.
    Eto, dia ny ANY AMINAREO sy ny ATY AMINAY.
    Ny anareo: Comores, Afrique, France ets.
    Ny anay ;MADAGASIKARA – lovan-drazana sy lovain’ny Taranaka.
    Tsy an’ny Prezida io.
    Sady tsy mandoka tena ny aty, no tsy mialona, no tsy mitsiriritra.
    Mampiasa saina ny aty.
    Tsy mety aty raha ny  » niveau  » aseho sy hita. Tsy lany enatra ny aty.
    Samy tsara hatrany aza !!!

  4. MIALA TEO IALAHY RY ILAY DONDRON ITY A ….. AIZA NY CVO N’IALAHY EFA HIHOMEHEZAN’IZAO TONTOLO IZAO.

  5. Oui, Madagascar dérape…parce qu’elle n’a pas su capitaliser sur ses atouts , dont l’insularité.
    A toujours vouloir copier La France ( et ses errements ), elle devra payer le prix maximum, eu égard à ses faiblesses structurelles : densité et pauvreté de la population urbaine, insuffisance des infrastructures…et poids de l’imaginaire .
    Raisons de plus pour…taire les désaccords politiques et faire cause commune la lutte contre le coronavirus .

  6. Enga anie ka mba hitsara tena amin’izay ka hifona amin’ny vahoaka fa tsy mandaitra ry zareo ilay CVO à !

    Sa mbola hiseho milay ihany fa menatra dia mbola hivarotra ny CVO tsy mandaitra ihany ???
    Efa ihomehezan’ny Afrikana sy ny Kômoriana ilay filou-kely matikambo kely,kely saina kely, mpanao bizina amin’ny fiainan’ny vahoakany efa mahantra velona.

    Aiza ilay HAMPIHINDRAM-BOLA AN’I COMORES ???? MISOROKA SADY MITSABO NY FATINA CVO ??? REHEFA EO @ FITONDRANA I RAJOEL DIA HO SANGANY ETO AFRIKA ISIKA ????
    ODOIéééééé !!!!!!!

    MATIKAMBO.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.