Vaccins anti-Covid-19 : Environ 210 sites de vaccination dans tout Madagascar

A Madagascar, la campagne de vaccination contre la Covid-19 a été lancée dans la capitale hier. Les personnes concernées peuvent se faire vacciner auprès des sites de vaccination qui sont : le CHUJRA, l’hôpital Befelatanana, le CSS Tsaralalana, le Cenhosoa (Hôpital militaire Soavinandriana) et le centre Amadia.

« J’attends du vaccin la garantie d’une immunité à la Covid-19. Une immunité qui pourra me permettre de reprendre une vie normale et de ne plus présenter de forme grave si jamais pour quelconque raison je contracte le virus mais surtout de ne pas être un vecteur pour mes patients ». Ce sont là les propos de Hery (nom d’emprunt), infirmier qui s’est fait vacciner auprès du CHUJRA (Centre Hospitalier Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona) lors du lancement officiel de la campagne de vaccination anti-covid-19, hier. Une attente partagée par d’autres agents de la santé publique malgache venus sur les lieux et qui voient dans le vaccin « la meilleure manière de se protéger contre le virus, de protéger sa famille et de protéger ses patients ». L’espoir de vaincre le virus et d’un retour progressif à la normale était palpable aussi bien auprès du CHUJRA Anosy qu’au centre Amadia faravohitra hier. « Je suis sûr que si nous arrivons à atteindre l’immunité collective, comme cela a été fait en Israël, nous pourrons vaincre ce virus », note Lovy Rasolofomanana. Avant de rajouter « et avec cette victoire, le retour à la normale tant attendu ». Un retour à la normale qui serait toutefois soumis à diverses conditions telle l’atteinte d’un certain pourcentage de personnes vaccinées. Les scientifiques estiment, en effet, qu’il « faut arriver à vacciner 89 % de la population d’un pays pour vaincre la Covid-19 ». Le respect strict des mesures sanitaires (et ce, même si les vaccins sont là) ou encore le contrôle et suivi des personnes vaccinées s’ajouteraient également à la liste.

Territoire. Le lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19 d’hier a également permis de savoir que l’État entend mettre en place environ « 210 sites de vaccination éparpillés dans les régions du pays ». Si les responsables auprès du ministère de la Santé publique  n’ont pas encore révélé les sites de vaccination des régions, ceux d’Antananarivo quant à eux ont été communiqués. Toutes les personnes concernées par la première vague peuvent se rendre auprès du CHUJRA (Centre Hospitalier Universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona), de l’hôpital Befelatanana, du CSS ou (Centre de Santé Scolaire) Tsaralalana, du Cenhosoa ou Centre Hospitalier de Soavinandriana (ex Homi), du CHAPA Ambohimiandra (Centre Hospitalier Anti-Pesteux d’Ambohimiandra) et enfin auprès du Centre Amadia ou Association Malgache contre la Diabète Faravohitra. Les inscriptions continuent par ailleurs de se faire auprès des sites en question, celui de l’Amadia par exemple, en a enregistré 903 jusqu’à vendredi dernier tandis que 50 à 60 personnes ont été vaccinées durant le premier jour de la campagne. Si la campagne de vaccination anti Covid-19 est bel et bien lancée, l’erreur fatale des Malgaches serait de penser qu’ils peuvent désormais ne plus considérer les mesures sanitaires comme les gestes barrières.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Je voudrais voir mon nom dans le liste de vaccination lieu à Antanimena

  2. Le vaccin johnson & johnson contre le covid est t il gratuit?
    Une personne sur place m a affirmé que il fallait payer 150€ pour être sûr une liste d attente.
    Est ce vrai. Ou faux?

  3. Se faire vacciner sous un nom d’emprunt est-il éthique ou légal ? c’est comme prendre un avion sans donner son nom officiel, ce qui pose des problèmes de sécurité au sein des centres de vaccination dont certains sont apparemment hébergés dans des hôpitaux

  4. Simple curiosité :
    Où en est on les résultats des recherches scientifiques sur le super CVO++++ menés par le Pr. Américain et Mauricien ? (qui étaient en visioconférence en grande pompe avec nos dirigeants)
    .
    Il faut laisser le choix au Malagasy entre les 2 produits PRÉVENTIFS:
    – le super CVO++++ traditionnel amélioré
    – le vaccin

Poster un commentaire