Andry Rajoelina : Fermeture des frontières, ouverture des espaces

Andry Rajoelina dans le Sud.

Le discours d’hier du président de la République a duré 36 mn, de 20h à 20h36. Outre les nouvelles dispositions qu’il a prises, son discours était axé sur le Sud du pays.

Lors de son précédent discours du 30 mai 2021, Andry Rajoelina a annoncé la fin du confinement total dans la capitale et dans le district d’Ambohidratrimo. Durant son allocution d’hier adressée à la Nation, le chef de l’Etat n’a pas pris de nombreuses mesures par rapport à son précédent discours. Toutefois, certaines dispositions ont été prises. Il s’agit notamment de la fermeture des frontières et de l’ouverture des espaces. On se demande cependant si les bars et les karaokés en font partie. L’état d’urgence sanitaire est prolongé de 15 jours, à compter du 11 juin et se termine le 26 juin, c’est-à-dire lors de la célébration de la fête de l’indépendance.  Quant aux manifestations publiques, elles sont passées de 100 à 200 personnes.  Le respect des gestes barrières reste toujours effectif. A cet effet, il a invité tout un chacun à être vigilant, étant donné que nous sommes en pleine saison hivernale.

Pipeline. Le gros de son discours a été axé sur le Colloque régional pour l’émergence du Sud. Le président de la République est conscient des problèmes qui sévissent dans le grand Sud. Il a ainsi annoncé la concrétisation de projets considérables pour cette partie de l’île. Citons, notamment la réhabilitation de la RN13 (Taolagnaro-Ambovombe), la RN12 A (Taolagnaro-Vangaindrano) et la RN 10 (Andranovory-Betroka-Ampanihy). Le problème récurrent dans le Sud est l’eau. Pour pallier cette situation qui reste toujours d’actualité, le Chef de l’Etat a également annoncé la construction d’un large pipeline qui partira d’Efaho jusqu’à Ambovombe. Ce projet est financé par les fonds propres de l’Etat. La construction d’un autre pipeline est également prévue à Mandrare. Dans la même foulée, il a également annoncé la construction d’une usine d’ensachage d’eau. Ces réalisations sont destinées notamment à l’approvisionnement en eau potable et à l’irrigation des surfaces agricoles.

Base militaire. Dans le cadre de l’émergence du Sud, le président de la République a aussi fait savoir la mise en place de parcs solaires dans les districts de Bekily, Ambovombe, Beloha, Taolagnaro, Betioky et Ampanihy. Dans d’autres domaines, le chef suprême des forces armées a annoncé l’installation d’une base militaire opérationnelle avancée dans certains districts, en particulier ceux répertoriés comme zones rouges. Les locaux seront par ailleurs ceux en charge. Le président de la République d’enchaîner que le Sud sera doté d’un hélicoptère qui servira, entre autres, à combattre l’insécurité et appuyer la lutte antiacridienne. Et pour couronner le tout, le chef de l’Etat a souligné que la célébration de la fête de l’indépendance se tiendra dans les six chefs-lieux de province.

Dominique R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire