Voyage en France : Le vaccin Covishield reconnu

L’agence européenne des médicaments n’a pas encore changé son verdict contrairement aux autorités françaises qui viennent de reconnaître le vaccin Covishield.

Ceux qui ont reçu les deux doses du vaccin Covishield peuvent actuellement voyager en France. La décision vient d’être publiée hier par le gouvernement français. « Il est enfin précisé que le vaccin Covishield, dont la composition et le procédé de fabrication sont similaires à ceux du vaccin Vaxzevria du laboratoire AstraZeneca, est désormais reconnu pour le pass sanitaire », a déclaré hier dans un communiqué le Premier ministre français, Jean Castex. Le pass sanitaire, qui est entré en vigueur en France depuis le 09 juin dernier afin de « sécuriser la reprise des activités et minimiser les risques de contamination », est exigé à toutes personnes et consiste en la présentation d’une preuve sanitaire, dont le certificat de vaccination, pour, entre autres, faciliter le passage aux frontières françaises.

Bonne nouvelle. L’information sonne comme un soulagement surtout pour les pays qui n’ont administré que des doses de Covishield à leur population, comme Madagascar. Au pays, plus de 150 000 doses de ce sérum indien, générique de l’AstraZeneca, ont été injectées lors de la première campagne de vaccination en mai dernier. D’autres livraisons sont attendues d’ici le mois d’août, toujours dans le cadre de l’initiative Covax de l’Union africaine et de l’Organisation mondiale de la Santé, avec d’autres doses de Janssen du laboratoire américain Johnson & Johnson. La reconnaissance du Covishield est donc une « bonne nouvelle pour tous ceux qui ont été vaccinés à Madagascar », a déclaré sur Facebook, Jean Hervé Fraslin, conseiller des Français de l’étranger.

Contraintes levées. Ce changement de cap a été pris par le gouvernement de Castex qui, notons-le, n’a pas fermé ses frontières étant donné « la dynamique épidémique qui repart à la hausse au plan mondial et sur le territoire national, sous l’effet de la diffusion rapide du variant Delta », a souligné Jean Castex dans le communiqué. D’autre part, les autorités françaises ont également décidé « d’adapter leurs mesures de contrôle des arrivées en provenance des pays tiers » et lèvent depuis samedi dernier « les contraintes pesant sur les voyageurs bénéficiant d’un schéma vaccinal complet avec un vaccin reconnu par l’Agence européenne du médicament (Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Janssen) quel que soit le pays de provenance ».

Polémique. Par rapport aux autres pays européens, le gouvernement français a pris du temps pour reconnaître finalement le vaccin majoritairement utilisé en Afrique, surtout francophone. En juin dernier, les autorités françaises ont encore mis une barrière aux voyageurs ayant reçu des doses de Covishield sous prétexte que le sérum n’a pas encore eu la bénédiction de l’agence européenne des médicaments. « L’entrée sur le territoire de la France métropolitaine est de nouveau possible, quel que soit le motif de séjour et sans laissez-passer spécifique, sur présentation d’une preuve de vaccination complète au moyen de l’un des quatre vaccins reconnus par l’Union européenne, Moderna, Pfizer, AstraZeneca ou Johnson & Johnson, et uniquement l’un de ceux-là. Le vaccin Covishield n’est à ce stade pas reconnu par les autorités sanitaires européennes  », lit-on sur une publication sur la page Facebook officielle de l’ambassade française. Cette annonce a surchauffé la toile. Les réseaux sociaux ont reçu avec indignation cette disposition et alimentent la polémique. Mais, le 14 juillet dernier, l’ambassadeur de France a commencé à déminer le terrain en annonçant, durant son discours à l’occasion de la célébration locale de la fête nationale française à Ivandry, que « le processus de reconnaissance du vaccin Covishield est en cours, et que nous espérons une décision très prochainement ».

15 pays. Au bout de quelques semaines, le gouvernement de Jean Castex révise alors sa décision et l’aligne avec 15 autres pays européens qui reconnaissent déjà le vaccin Covishield. La semaine dernière, Soumya Swaminathan, scientifique en chef à l’Organisation mondiale de la Santé, a annoncé que les pays comme l’Autriche, la Belgique, la Bulgarie, la Finlande, l’Allemagne, la Grèce, la Hongrie, l’Islande, Islande, l’Irlande, la Lettonie, les Pays-Bas, la Slovénie, l’Espagne, la Suède et la Suisse reconnaissent le vaccin produit par Serum Institute of India.

Rija R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

9 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Papango,

    Heureusement pour vous, à moins que vous soyez un de ces pisolelaka (cela a toujours exister d’ailleurs tsy misy olàna loatra), en aucun cas la science n’est pas une science dans les nuages separée du quotidien de la population. C’est une décision publique souvenez vous bien de ça…..

    On se fait vacciner pour se proteger effectivement mais pas pour se faire enfermer par la faute d’invétérés avides de pouvoir et d’argent mais zéro double en matière de géopolitique (les vaccins plus chers sans polémiques existent mais ils ont preféré cela pour la population alors que eux…)

    Au nom du minimum de respect et honnêteté envers les Malagasy, Tous ceux qui ont contribué à l’introduction de ce vaccin doL reconnaître leur faute et demander pardon à la population au lieu de « mipoera », « poera »….

  2. Reconnu ou non par la France c’est un de mes derniers soucis. Je me fais vacciner dans le but de me protéger et non dans le but d’aller en France ou ailleurs. Je suis bien chez moi

  3. · Edit

    Qui croyez-vous faire croire que le vaccin covishield ne respecte pas les normes internationales ? Tous les pays cités dans l’article qui l’ont reconnu ne sont pas les derniers en matière de recherche pharmaceutique. La France a pris une décision purement politique qui n’a rien avoir avec la science. Aujourd’hui, elle revient à la raison. Les Malagasy ne sont pas dupes !

  4. Non!

    On a mis des gens en de situations infernales angoissantes et ça c’est inacceptable! en plus des communications agressifs irrespectueux de la liberte des autres.

    Que cette episode de preuve d’incompetences serve donc de leçon à ces « arrogants apprentis savants » peut-etre que le mot est trop dure mais quand on tient de hautes responsablites, voir les choses sur toutes ces dimensions est un devoir…

  5. · Edit

    Qui croyez -vous faire croire que le vaccin covishield n’est pas dans la norme comme les autres vaccins ? La France a pris cette decision pour une raison purement politique qui n’a rien avoir avec la scuence ou l’efficacité du covishieldest, ne soyons pas dupes ?

  6. Tonga aty Frantsa ny olona tsy manao quarantaine. Fa maninona rehefa tonga any Madagascar atao manao quarantaine @ Hotel imposé ny etat? sa efa tsy manao quarantaine intsony tonga any satria déjà ny frais efa lafo nefa Hotel Ibis imposé par l etat malgasy ça coute au moins 80€ ? Diso ve izaho?

  7. On aime bien RENY MALALA au fond !

  8. a quand les vols france madagascar pour les residents

  9. Prochaine étape, la reconnaissance par l’UE de notre produit miracle amélioré préventif vita Gasy manara-penitra.
    Espérons que madame la nouvelle DirCom qu’on venait d’envoyer à Paris fera très bien son job pour le rayonnement à l’internationale de notre cvo++++

Poster un commentaire