Eddy Bois de rose : Suspicion d’évasion à l’HJRA, deux médecins en garde vue

Panique à l’HJRA mercredi dernier. La cause, le détenu inculpé dans l’affaire trafic de bois de rose, Eddy Maminirina a été disparu de sa chambre à l’hôpital de l’HJRA Ampefiloha. Selon l’information de force de l’ordre, les gardes pénitenciers et le ministère de la justice ont été surpris de son absence lors d’un contrôle inopiné. Alertés, les gardes pénitenciers ont activement lancé à la recherche du détenu. Après quelques minutes de recherche, « Eddy Bois de Rose » avait été arrêté à l’extérieur de l’enceinte de l’hôpital. Suite à ce fait, deux médecins ont mis en examen pour complicité d’évasion dans les heures qui ont suivi. Il s’agit du professeur Auberlin Rakotiana, chef de service au sein de l’hôpital et le directeur du DAT. Le détenu venait d’être hospitalisé à la HJRA et qui était surveillé de près par le ministère de la justice. Cet homme avait été condamné à cinq ans de prison ferme et à une amende de cinq milliards d’ariary pour exploitation, transport, stockage et vente illicites de bois de rose par la justice en 2019. Sit-in. Suite à la garde à vue des deux médecins, ces derniers ont effectué un sit-in de solidarité et réclament la libération de leurs confrères dans l’après-midi d’une durée d’une heure . « Nos camarades n’ont fait que leur travail de médecin suite à une réquisition faite par l’Etat » affirme leur communiqué et d’ajouter que « solidarité envers deux de leurs confrères retenus par la police de contrôle et de surveillance du territoire depuis hier matin ». Ces fonctionnaires de santé à l’HJRA ont revendiqué sur leur banderole la libération sans condition immédiate et sans condition de leurs collègues. « ce qui s’est passé n’a pas respecté les procédures prévues par la loi régissant les interpellations et la garde à vue de médecins fonctionnaires » apprend-on auprès des médecins. L’implication totale des deux médecins dans cette affaire n’était pas encore déterminée.

Yv Sam

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. bonjour, merci de corriger : » a disparu » en lieu et place de « a été disparu » ; « ont activement lancé la recherche » en lieu et place de « …….lancé à la recherche » ; « deux médecins ont été mis en examen » en lieu et place de « ….ont mis en examen » et j’en passe………Dommage qu’il n’y ait pas eu de relecture !

  2. Encore et toujours des négligences ou autre choses…..

Poster un commentaire