Consultation du président de la République : Partis politiques et société civile exclus

Photo : Présidence de la République

Le président Andry Rajoelina a reçu ce jour à Ambohitsorohitra les chefs des quatre églises membres du FFKM, ainsi que les chefs d’institution, à savoir le Premier ministre, le président du Sénat, la présidente de l’Assemblée nationale, et le président de la Haute Cour constitutionnelle. Cependant, force est de constater que les partis politiques et la société civile n’ont pas été consultés, même si au niveau des parlementaires, certaines formations politiques ont été représentées, entre autres le TIM et le HVM. Toujours est-il que le chef de l’État en est à sa deuxième consultation, la première avec les chefs d’église du Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar et les chefs d’institution. 

Un Conseil des ministres exceptionnel a eu lieu suite à ces consultations, au cours duquel il a été décrété l’état d’urgence sanitaire pour une période de quinze (15) jours supplémentaires, à compter du 4 avril 2020. Le numéro Un d’Iavoloha apportera plus de précisions demain sur les nouvelles dispositions à prendre. Une déclaration très attendue par l’ensemble de la population. Faut-il rappeler que lors du Conseil des ministres du 21 mars dernier, le chef de l’État a pris un décret numéro 2020-359 portant sur la proclamation de l’état d’urgence sanitaire, « pour des raisons de sécurité sanitaire, de calamité publique et pour permettre le fonctionnement régulier des pouvoirs publics. »

Il a également été décidé de la création du Centre de commandement opérationnel COVID-19, à Ivato. Suite à ces dispositions prises par le pouvoir, on a procédé au confinement de la population de la région Analamanga et des districts de Toamasina I et II. Ce qui n’empêche pourtant pas certains individus de prendre cela à la légère.

Dominique R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Ny tena marina: Inona moa no ilaina an’i Dada Ravalomana!!!Ny hevitra vaovao izy tsy misy,ny hevitra efa tonta sisa,ny hevitra politika no angadiny;Tsy ilaina intsony izany amin’izao fotoana. Torohevitra ho an’i Dada.!! Zarao Yaourt izahay Dada ô

  2. Dia tena hikatona daholo izany ny Fiangonana amin’ny andron’ny Paska ? tena mampalahelo izany fa dia samia Mivavaka mafy isika e !!!!

  3. Malagasy ouvrez vos yeux…..

  4. Consulter la société civile et l’opposition ? Cela pose deux problèmes
    1) Il y a deux stars, le régime et l’opposition, au lien d’une. Cela risque de ranimer l’opposition et de prendre la place du régime un jour
    2) Il faut être d’accord avec le régime quelques soit la situation. Cela permettra de manipuler l’opposition et de la jeter quand on aura plus besoin d’elle.
    Pour l’instant, la lutte contre le covid 19 prend une tournure politique: La propagande bat son plein : à Fianarantsoa on met les malades aux trano mora, à Tana c’est l’association Fitia de mialy rajoelina qui distribue l’aide de l’état à la population, les critiques sur l’organisation ou sur la politique sont strictement interdites, il faut que le président brille, quotidiennement à la télé, les tsena mora sont déclenchés dans tous les quartiers de la capitale…….. Malgré les paroles incitant à l’unité, les actes sont très , voire trop différents. Malagasy ouvez vos yeux.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.