Confinement à Antananarivo : Présence massive des forces de l’ordre en centre-ville

(Photo d’un internaute sur Facebook)

La population tananarivienne, du moins celle vivant ou travaillant en centre-ville, a été surprise par la présence massive d’éléments des forces de l’ordre ce matin. Militaires, agents de la gendarmerie ou encore de la police nationale, les forces de l’ordre ont investi les quartiers comme Analakely, Soarano, Petite vitesse, Behoririka, Anosy ou encore Ambohijatovo. Un char a d’ailleurs été stationné sur l’intersection d’Ambohijatovo. De leurs côtés, les agents envoyés pour faire des patrouilles dans les recoins des rues et ruelles de la ville ont commencé très tôt à inviter les marchands ambulants « à remballer » des quartiers comme Analakely et à rentrer chez eux. Le tout, dans un ton assez ferme alliant sensibilisation et conscientisation sur les consignes données par le président de la République, mais aussi et surtout sur l’importance du respect du confinement dans la lutte contre la covid-19. Outre les sensibilisations, les éléments des forces de l’ordre ont également procéder à la fermeture des marchés et magasins encore ouverts sur leurs itinéraires. Comme ce fut le cas au marché d’Anosibe, au Pochard ou encore à Petite vitesse. Les patrouilleurs à bord de véhicules militaires quant à eux ont une approche et un ton plus agressif, enjoignant les personnes qui sortent de chez elles à rentrer. L’on ne connaît pas actuellement le nombre d’éléments des forces de l’ordre mobilisés dans la Ville des Mille afin d’appliquer la décision de confinement. Jusqu’ici, les mesures prises ne sont pas respectées par une frange de la population concernée. 

José Belalahy      

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.