Séquelles de la Covid-19 : Les demandes de soutien psychologique affluent

Les services en dehors de cette cellule d’écoute téléphonique sont payants, selon cette psychologue clinicienne et psychothérapeute.

Les psychologues sont très sollicités suite aux bouleversements induits par le Coronavirus. Pour le moment, il y a une ligne verte pour la téléconsultation mais pour l’année prochaine, un centre pour consultation gratuite ainsi que l’organisation des visites à domiciles sont en gestation.

Deuil, anxiété, angoisse, stress. Ce ne sont que des exemples des difficultés ressenties par les malades du Coronavirus, leur entourage ainsi que les professionnels de santé durant la crise sanitaire. C’est dans cette optique qu’a été créée la ligne verte 902 pour toutes les personnes qui souhaiteraient avoir un appui psychologique depuis le mois de juillet. C’est un projet de l’ONG « douleurs sans frontières » avec l’Ordre national des psychologues de Madagascar qui est disponible du lundi au vendredi de 9 heures à 18 heures. Cette cellule d’écoute téléphonique reçoit en moyenne vingt-cinq appels par semaine, selon la psychologue clinicienne et psychothérapeute, Holitiana Rajaonarivony Rabarison. Les effets de cette pandémie sur la santé mentale des individus ne devraient pas être pris à la légère, selon cette spécialiste. Etre malade, la peur de tomber malade ou d’avoir des proches malades est une source d’anxiété pour de nombreux individus. S’ajoutent à cela, les pertes d’emplois ou encore le manque de relations sociales. « Certaines personnes ayant survécu à cette maladie deviennent paranoïaques et ne souhaitent plus sortir de chez elles par peur de contracter à nouveau le virus. En première ligne pendant cette terrible bataille, certains soignants ont également vécu des traumatismes après avoir assisté aux décès de leurs patients », a-t-elle indiqué

Consultation à domicile. Pour le moment, la consultation se fait exclusivement par téléphone. Les psychologues qui réceptionnent les appels ont déjà bénéficié d’une formation pour que cette téléconsultation puisse apporter ses fruits. Mais l’ouverture d’un centre de consultation gratuite est déjà envisagée pour ceux qui ont besoin d’une assistance physique des psychologues, d’après toujours Holitiana Rajaonarivony Rabarison. Ce projet devrait voir le jour l’année prochaine. Une consultation gratuite à domicile est également en gestation pour les personnes qui ne peuvent pas faire le déplacement. Une équipe multidisciplinaire composée de psychologues, d’assistantes sociales, d’infirmiers et de médecins se mobilisera à cet effet pour assister les personnes en détresse psychologique.

Narindra Rakotobe

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.