Marchés hebdomadaires et Covid-19

Les mesures barrières anti-Covid-19 seront à nouveau en vigueur au marché hebdomadaire d’Andravoahangy et de Mahamasina. Pour Andravoahangy en particulier, les dispositifs de lavage des mains (DLM) seront à nouveau installés au niveau de toutes les entrées du marché pour que les usagers puissent se laver les mains avec du savon. Selon le responsable du marché d’Andravoahangy Jean Richard Rakotomalala, les délégués des marchands ont déjà connaissance de ces mesures et les ont déjà appliquées durant l’état d’urgence sanitaire, l’an dernier. Cette reprise des mesures barrières ne nécessite ainsi plus de nouvelles charges financières pour l’achat des DLM, mais il suffit de réutiliser les anciens dispositifs déjà en leur possession. Par ailleurs, le contrôle sera renforcé concernant le port du masque par les usagers. En dépit du respect de ces deux principales mesures barrières, force est de constater que durant l’état d’urgence sanitaire comme après cet épisode de mesures exceptionnelles, aucun marché à ciel ouvert n’a jamais pu faire respecter la distanciation sociale, facteur majeur de contamination du coronavirus.

 *Panneaux publicitaires illicites. Les panneaux publicitaires qui ne sont pas en règle vis-à-vis de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) seront bientôt enlevés, et leurs régisseurs et annonceurs, sanctionnés. La CUA a émis un dernier rappel quant à la nécessité pour ces panneaux publicitaires en situation d’irrégularité, d’être régularisés avant le 31 janvier 2021, sous peine de sanction, notamment une amende et le paiement des frais d’enlèvement des panneaux. La CUA de souligner alors que la responsabilité de l’infraction est partagée entre les régisseurs et les annonceurs. Une liste des panneaux publicitaires qualifiés d’illicites par la CUA, a été dressée avec le plan de localisation géographique et la photo des panneaux en question. Ladite liste, comprenant 143 panneaux publicitaires, est consultable sur le site internet de la CUA.

*Circulation paralysée, hier, à Ankorondrano. En raison d’un accident de la circulation survenu, hier matin du côté d’Ankorondrano, la circulation a été complètement paralysée. Un camion a percuté un poteau électrique situé en face du rond-point Jesosy Mamonjy, à Ankorondrano vers Tsaramasay. Résultat : tous les véhicules ayant emprunté l’axe Ankorondrano, hier matin aux heures de pointe, ont été bloqués durant au moins deux heures. Les embouteillages se sont étendus vers tous les quartiers avoisinants, voire ceux plus éloignés : Antanimena, Ankadifotsy, Behoririka, jusqu’à Analakely, ; Tsaramasay, Ankazomanga jusqu’aux 67ha et la route digue ; Alarobia, Ivandry,  jusqu’à Tsarasaotra, Analamahitsy, Ambatobe et Nanisana. La voie, sur le lieu de l’accident, n’a pu être dégagée que vers la mi-journée.À noter que cet accident a également causé une coupure d’électricité dans plusieurs quartiers, entre autres, Andraharo, Ambodimita et Ambohimanarina.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. Ces marchand(e)s , tokon’ny mba tonga saina hoe izy tyh anier tsy sangy ka samy mandray andraikitra manaraka ny geste barrière , raha manaraka anio nié dia miro ny hafa koa fa tsy ny tenanao hiany !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.