Crise post Covid-19 : Quatre nouveaux projets au profit de 398 000 ménages

Le BNGRC, le MPPSPF et le FID sont main dans la main pour la mise en œuvre de ces nouveaux programmes.

Les communes urbaines et suburbaines d’Antananarivo, Toamasina et  Fianarantsoa ainsi que les districts impactés par les sécheresses dans le Sud bénéficieront des appuis pour le programme de relèvement.

Des aides qui arrivent à point nommé ! C’est le moins que l’on puisse dire des programmes de protection sociale qui seront mis en œuvre dans neuf régions du pays dont Analamanga , Atsinanana , Androy , Anosy , Atsimo-Andrefana Itasy , Bongolava , Menabe et Haute Matsiatra après la crise sanitaire. Il s’agit du « ankohonana miatrika », « ankohonana miarina », « asa avotra » et « toseke vonje aigne ». Ils profiteront à 298 000 ménages vivant en milieu urbain et suburbain ainsi qu’à 100 000 familles victimes de la sécheresse dans le Sud.  45 millions de dollars,soit dans les environs de 167 milliards d’ariary, seront mobilisés par la Banque mondiale  pour la mise en œuvre de ce projet qui a été présenté officiellement à la presse hier, à Anosy. « Les programmes de transferts monétaires serviront à venir en aide aux couches les plus vulnérables de la population face aux impacts socio-économiques de la pandémie de la Covid-19. Cet appui va durer six mois mais l’objectif étant de faire en sorte à ce que les ménages bénéficiaires puissent devenir autonomes », selon le directeur général du Fonds d’intervention pour le développement (FID),  Jaona Andrianantenaina

Concernant ces programmes proprement dits, le « ankohonana miatrika » est un transfert monétaire non conditionnel où chaque ménage bénéficiera de 50 000 ariary par mois pendant cinq mois. Quant au « ankohonana miarina » , les 160 000 ménages bénéficiaires recevront pendant six mois 50 000 ariary et participeront aux activités d’accompagnement. Le « asa avotra » est par contre un programme de travaux rémunérés sous le système HIMO(Haute intensité de main d’œuvre) où chaque ménage bénéficiaire recevra 5 000 ariary par jour sur une période de vingt jours. En réponse aux effets de la sècheresse, le « toseke vonje aigne » , est un transfert monétaire inconditionnel pour la zone Sud et Sud-Ouest de Madagascar. Les bénéficiaires recevront 80 000 ariary par mois et pour une durée de cinq mois. Il est à noter que ces programmes sont coordonnés par le ministère de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme (MPPSPF) avec l’appui du Bureau national de la gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) et mis en œuvre par le FID.

Narindra Rakotobe

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

10 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Crise post COVID dites vous? Donc la pandémie est finie ??
    Mah !!

  2. Mahavelo bevata President. Araho maso avao ekipanao reo tsy hagnararaotse.
    Le nareo ampeagne, mba miezaha fa tsy hitavandra fanjakagne isao andro o.
    Farae, miheregne mitolika amao raho Andriamatoa President, le fitarihan-drano magnara-pengetse mba tsy ho nofy sasa. Izay ro ataoay fa tena vahaolagne maharetse ho e ty tane atimo toy.

  3. Marc, les sommes débloquées en Europe s’appelle de la dette donc des impôts futurs….la planche à billet n’a jamais solutionné une pseudo épidémie…..par contre, la planche à billet annonce des temps troubles… pensez à la république de Weimar

  4. Raiso aloha e zay miraraka koa Raiso , raiso baba a, aza hahodina fotsiny e, ataovy tonga any zay omena azay fotsiny basy

  5. @zeuo

    Je ne sais pas sur quelle planète vous évoluez mais ayez un minimum de culture générale car en France avec la crie sanitaire l’état a instauré le chômage partiel , le fonds de solidarité , le prêt garanti par l’état , les aides financières aux étudiants etc .. Votre petite cervelle verrait aussi donc toutes ces mesures comme de la mendicité …. Ce sont des initiatives avec le même esprit d’amortir les conséquences sociales de l’épidémie . Mais les minables comme vous sortiront toujours ce genre d’imbécilités !

  6. Alelouia Alelouia ,nivaly ny vavaka ouah ,miraraka ny dollards avy any amin’ny mpamonjy,
    ho voavatsy daholo ve ny ankohonana rehetra ??????? sa ny akama ihany ,na izany na tsy izany ,misy azy indray ny fety ao an dapa e ,ny lehilahy mitaona amin’ny sobika ,ny vehivavy ndeha hanao shopping .

  7. · Edit

    45 millions de dollars (trosa indray ho an’i Gasikara kely) projet pour aider environ 400 000 pers (298000 menages et (100000 familles du kere), donc normalement si on fait le compte, cela doit faire 1125000 dollars par famille. Et pourtant helas lorsqu’on voit les montants qu’ils vont donner aux gens : grave ????

  8. On ne sait faire que les enfoncer et les écraser encore un peu plus… Normal… Avec la cervelle d’oiseau qu’ils ont…

  9. Mendicité encouragée et institutionnalisée

  10. mendicité institutionnalisée et encouragée

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.