Slam national : Trente deux équipes présentes lors de la 4e édition



Jacaranda

Ce n’est pas une mode, mais un véritable art de vivre. Le slam a été adopté par de nombreux jeunes Malgaches.  On pourra s’en rendre compte lors de de ce sommet de début décembre.

On ne doit pas le confondre avec le rap qui permet de s’exprimer avec un langage parfois très cru et des gestes expressifs. Le slam est une façon plus élégante de faire ressortir ses états d’âme. Celui qui parle utilise ses mots à bon escient, sans choquer ceux qui l’écoutent.  Venue de Etats Unis, cette pratique a séduit les jeunes du monde entier. A Madagascar, elle a été vulgarisée par l’association Madagaslam qui organise périodiquement un  sommet national, appelé slam national. La 4e édition va se dérouler du lundi 9 au samedi 14 décembre à Antananarivo.

Ce sera l’événement culturel de cette deuxième semaine du mois de décembre. Ce sommet national rassemblera des slameurs venant de toute l’île. Pendant six jours, on assistera à des tournois, à des scènes ouvertes, à des ateliers de formation de « Slam mastering », à des projections de films,,  à des conférences débats et à un grand concert « spoken word ». A événement exceptionnel, invité remarquable. Le champion de France 2013 de slam-poésie, Loka Naan sera donc présent . Les manifestations auront lieu tous les jours. La semaine débutera par la soirée de lancement au CGM à 19 h. Chaque jour aura lieu un grand événement. Scène ouverte, spectacle « poétique » et ateliers. Des éliminatoires auront lieu lors du tournoi au CGM. Trente deux équipes y participeront. Les finalistes monteront sur scène lors du grand tournoi national du samedi 14 décembre à l’FM. Le champion national défendra les couleurs de Madagascar à la coupe du monde de Slam poésie à Paris en juin 2014.

Patrice RABE

Share This Post