Vendredi joli



Jacaranda

# Randrantelo au Paprika. La fête continue ! Ce soir, le trio Lilie, Fara kely, Fara Gloum va encore faire des heureux. La soirée au Piment Café n’était effectivement qu’un échauffement. Pour ces jeunes femmes qui ont su se faire une place dans un monde où règnent en maître les hommes, le meilleur reste encore à venir. En attendant d’avoir confirmation de ces nouvelles aventures qui les attendent, Lilie, Fara kely et Fara Gloum vont investir le Paprika. Un rendez-vous qui, notons-le, est organisé par le JCI.

# Mia et Rija Ramanantoanina au Piment Café. Romantique à souhait ! Oui, la soirée au cabaret de Behoririka risque de l’être. Avec l’interprète de « Mila tsy » et de Mia au micro, les amateurs ne risqueront pas d’être déçus. De passage au pays, la chanteuse compte marquer le coup et retrouver ses inconditionnels autour d’un verre et de la bonne musique. Une occasion à ne rater sous aucun prétexte pour les amateurs

# Jaojoby au Jao’s Pub. Plus de tournée et de nouvelles compositions, de moins en moins de concert… Jaojoby est pourtant encore très loin de dire adieu à la scène. Ce soir, au grand plaisir des fans de ce roi du salegy et pour le plaisir de remonter sur scène, l’interprète de « malemy » retrouvera donc les noctambules pour les faire danser jusqu’au bout de la nuit. Au menu ? Du salegy à volonté et un peu de soul music.

# « Angorodao » au Chillout café. Exit le rock et le roots ! S’étant rendu compte du fait que la musique du terroir est un peu mise de côté par rapport aux autres rythmes, le Chilloutcafé a décidé de mettre en avant la musique typique de Madagascar. Ce soir, place donc à la musique traditionnelle à travers « Angorodao ».

# Johary au restaurant JR Anosivavaka. Bonne nouvelle pour tous les fans de Johary ! Ce soir, Goth, Luk, Mahery et Sefo vont effectivement remonter sur scène, pas en tant qu’humoriste ou guitariste. Ce soir, ils vont reformer le groupe Johary. Un moment rare. Etant chacun pris par ses occupations, le groupe a pris le temps de se retrouver et par la même occasion, de renouer avec ses inconditionnels.

# Joëlle Claude & band au Bistrot. Madajazzcar, c’est le seul rendez-vous où les amoureux de jazz de la Capitale la voient sur scène. N’habitant plus Tana et se concentrant plus sur sa carrière professionnelle et sa vie personnelle, Joëlle Claude n’est que très rarement sur le devant de la scène. De passage à Tana, la chanteuse s’est donc dit pourquoi pas ? Ce soir, c’est au Bistrot accompagné de Do Andriambelo à la basse, Miora Rabarisoa à la batterie et Joël Rabesolo qu’elle remontera sur scène.

Mahetsaka

Share This Post